Mardi 30 Novembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Oenotourisme et développement agroécologique. Un colloque international 100% digitale le 18 juin

Aujourd'hui, l'un des défis principaux de la filière vitivinicole est de répondre, à son échelle, à l'urgence environnementale tout en préservant sa viabilité économique et la qualité de sa production. Des chercheurs issus des sciences humaines, des sciences économiques, des sciences du consommateur et des sciences du territoire interviendront et échangeront autour d'un terrain d'étude commun, le 18 juin 2021 en distanciel, de 9h à 16h30.

IMG


Alors que les vignobles se sont ouverts et adaptés à l'œnotourisme depuis les années 2000, ce colloque vise à comprendre la manière dont l'activité œnotouristique peut favoriser les efforts consentis par les vignerons en faveur d'un développement agro-écologique, voire l'impulser. Un « éco-œnotourisme » est-il pleinement envisageable ? Selon quelles modalités et avec quels acteurs ?
Prenez date, le vendredi 18 juin 2021, ce sera le premier colloque transdisciplinaire divisé en trois sessions et composé de neuf interventions scientifiques (Online) sur la thématique de l'éco-oenotourisme Un colloque ouvert aux académiques, ou professionnels viticoles et aux acteurs du tourisme.

Au programme :


De l'œnotourisme au développement agroécologique : l'éco-œnotourisme est-il possible ?
- Introduction : Quelques mots sur l'oenotourisme en Val de Loire : Christian VITAL • Interloire - 9h00

- Session 1 : Tourisme rural, oenotourisme, tourisme gourmand : la possibilité d'un tourisme durable ? - 9h45 à 11h15

1 - L'éco-oenotourisme, du concept à la pratique : paysage, biodiversité, écoconception des caves. Joël ROCHARD, VitisPlanet, Expert OIV
2 - Art et enjeux environnementaux dans les offres oenotouristiques. Sophie LIGNON-DARMAILLAC, Géographe, Sorbonne-Université
3 - Le tourisme gourmand ou l'incorporation de la biodiversité locale.Olivier ETCHEVERRIA, Géographe, Université d'Angers-UFR ESTHUA Tourisme et Culture

- Session 2 : La patrimonialisation des vignobles au service du développement durable ? 11h30 à 13h00
1 - Patrimonialisation de la vitiviniculture et enjeux de durabilité : le cas de la Champagne viticole. Elsa GATELIER, Praticienne-chercheure indépendante et membre associée au Laboratoire REGARDS (Université de Reims Champagne-Ardenne) et Sylvie JOLLY, Praticienne-chercheure indépendante et membre associée à l'EIREST (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne).
2 - Patrimonialisation et durabilité des vignobles dans le Val de Loire. Amélie ROBERT Géographe, UMR CITERES (CNRS, Université de Tours).
3 - Entre patrimonialisation et médiation culturelle, comment la destination oenotouristique remodèle l'attractivité d'un territoire en évitant l'écueil de la disneylandisation ? France GERBAL-MEDALLE, Consultante en Oenotourisme & Docteure en géographie, Laboratoire LISST/Dynamiques Rurales, Université de Toulouse.

- Session 3 : OEnotouristes et consommateurs de vin, alliés de la transition agroécologique ? - 14h30 - 16h00
1 - Un paysage riche en biodiversité, atout pour l'oenotourisme ? Etude de cas en Val de Loire. Nashidil ROUIAI, Géographe et Chercheuse, ISVV, UMR Passages, École Supérieure d'Agricultures.
2 - La préférence des consommateurs pour la biodiversité dans les vignobles : utilisation de la méthode d'expérimentation des choix pour comparer les cas. Chiara MAZZOCCHI, Giordano RUGGERI, Stefano CORSI, Département Agriculture et sciences Environnementales, Université de Milan, Italie.
3 - La sensibilité des consommateurs de vin face aux pratiques favorable à l'environnement
Diana UGALDE • Doctorante UR GRAPPE, Ecole Supérieure d'Agricultures
Ronan SYMONEAUX • Chargé de recherche UR GRAPPE, Ecole Supérieure d'Agricultures

- Conclusion : Quelles perspectives pour le couple oenotourisme et développement durable? - 16h00

Le programme détaillé et les modalités d'inscriptions ici
https://www.groupe-esa.com/colloque-international-...


A propos de...
L'ESA est un pôle de formation et de recherche pluridisciplinaires dont les domaines de compétences s'étendent de la production agricole à l'aménagement de notre cadre de vie. Dans le domaine de la formation, l'ESA a la spécificité de proposer tous les niveaux de l'enseignement supérieur du Bac au diplôme d'ingénieur et Doctorat. Chaque année, elle forme 2 800 étudiants.
Pour les rendre accessibles à des jeunes et à des adultes d'horizons très divers, plusieurs modes d'enseignement sont proposés : formation à temps plein (initiale et continue), en alternance (contrats d'apprentissage et de professionnalisation), à distance et validation des acquis de l'expérience (VAE).
La synergie permanente Recherche / Formation / Innovation investie par l'ESA accompagne le changement dans la conception de systèmes agricoles et alimentaires durables.

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ