Dimance 22 Mai
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumur. Schneider Electric : Le glas a définitivement sonné, Rénoval en passe de reprendre le site

Jeudi 21 janvier 2021 sonnait la fin des négociations entre la direction du groupe Schneider et les représentants du personnel de l'usine saumuroise Merlin Gérin Loire. Les 74 salariés de l'entreprise savaient quelles options s'offraient à eux, avant l'été (notre article du 26/01/2021). Et la fin de l'activité de l'entreprise sonnera bien en ce mois de juin.

IMG


Depuis cette fin des négociations en janvier, la production tournait au ralenti, histoire d'honorer les dernières commandes de l'entreprise saumuroise du groupe, spécialisée dans la fabrication de cellules moyenne tension. "On honore comme on peut les dernières commandes. Dans trois semaines, ce sera terminé", a déclaré le délégué syndical CFDT Eric Delarue dans les colonnes du Courrier de l'Ouest (cf de ce samedi 22/05), qui a mené les négociations tout au long de ces derniers mois.
Et de continuer concernant les 74 salariés : "En tout, 17 personnes vont bénéficier d'une cessation d'activité anticipée, une préretraite qui peut concerner les gens qui sont jusqu'à 51 mois de l'âge de la retraite (...) Par ailleurs 9 personnes ont accepté de rejoindre d'autres sites du groupe Schneider Electric, à plusieurs centaines kilomètres de Saumur. Trois personnes sont déjà en formation longue durée, 9 autres ont déjà trouvé un emploi ailleurs et un salarié va créer son entreprise. Une trentaine de salariés de l'usine restent donc dans l'expectative et vont bénéficier du congé de reclassement, accompagnés par un cabinet qui aura pour mission de leur faire trois propositions d'emploi.".
Et de conclure : "Les négociations ont été dures, mais on a réussi à obtenir des conditions de départ et de reclassement assez favorables. Le groupe a les moyens de supporter ces charges dans le cadre du plan social". Reste que le bassin d'emploi local est sinistré. Ce ne sera pas si simple que ça".

Le groupe Rénoval sur l'affaire

Alors, qui pour se positionner sur les quelques 8 000 m2 de surface de production ? Plusieurs entreprises ont fait acte de candidature, mais c'est la proposition du groupe Rénoval, le spécialiste dans la conception de vérandas qui semble la mieux placée. Une entreprise dont le siège social est dans le Choletais et qui dispose d'une unité de production au Puy-Notre-Dame. Par ce déménagement sur Saumur, le groupe pourrait doubler sa superficie et donc capacité de production.
Dans une interview accordée à RCF Anjou ce vendredi 11 juin, Pierre Tisseau, le PDG de Rénoval indique que rien n'est pour le moment acté, mais que « les discussions sont en bonne voie ». Il explique aussi qu'une « lettre d'intention a été signée avec Schneider et qu'une promesse de vente devrait être signée cet été pour l'achat du bâtiment. » L'entreprise Rénoval a ainsi pour objectif d'intégrer les locaux au premier semestre 2022.

Transfert d'activité

Pour l'entreprise qui fabrique des menuiseries et des vérandas, l'enjeu de ce rachat est de transférer son activité actuellement basée au Puy-Notre-Dame, où elle est installée depuis 1993. « Le bâtiment y a déjà été agrandi et aujourd'hui, nous sommes en limite de surface constructible », explique au micro du journaliste Florian Perray. L'enjeu pour Rénoval est donc bien de se développer et de s'agrandir. Cela entraînerait des embauches, et pourquoi pas même des employés de Schneider qui ont vu leur entreprise fermer ses portes. Pierre Tisseau souligne que « lors des discussions avec Schneider, nous avons évoqué cette fermeture. Si moi je me déplace du Puy-Notre-Dame vers Saumur, c'est pour me développer. J'aurai donc besoin de collaborateurs. » Aujourd'hui le site de Rénoval au Puy compte 33 employés et le PDG compte embaucher « une petite dizaine de personnes dans les 18 mois qui viennent, pour arriver à 70 personnes dans 5 à 10 ans. » Cela représente donc une embauche d'une quarantaine de personnes au total. Rénoval a donc indiqué à Schneider ses besoins, les compétences recherchées, et « Schneider communique aujourd'hui auprès de ses salariés pour leur proposer ces postes », conclut Pierre Tisseau.

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ