Jeudi 02 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Maine-et-Loire. Une étude de la Chambre d'Agriculture pour produire des fruits et légumes en ville

Depuis le 12 mars 2021, la Chambre d'agriculture Pays de la Loire s'est dotée d'un nouvel outil pour accompagner les projets d'agriculture urbaine professionnelle : un démonstrateur. Des plantes, des légumes et des fruits poussent actuellement sur le toit de la chambre d'agriculture à Angers.

IMG


Une plateforme de cultures hors sol, en toiture du siège de la Chambre d'agriculture à Angers sur près de 80m² de surface utile. L'objectif pour les élus de la Chambre d'agriculture est avant tout de produire des références technico-économiques sur les modèles émergents des projets en agriculture urbaine. In fine, se donner les moyens d'accompagner les projets d'agriculture urbaine professionnelle qui se développent sur notre territoire régional. "L'agriculture urbaine est multiple, diverse et variée, tant sur les processus de productions, sur les circuits de commercialisation que sur les modèles économiques", explique François Beaupère, président de la Chambre régionale d'agriculture Pays de la Loire. "C'est notre rôle, en tant que consulaire, d'accompagner cette forme d'agriculture dans sa professionnalisation et sa relation au territoire. Nous avons donc construit une feuille de route basée sur la connaissance des acteurs de ce domaine, la formation et l'accompagnement des porteurs de projet mais aussi sur l'expérimentation".

Mieux comprendre les processus pour accompagner les professionnels

Plus qu'une ferme urbaine, il s'agit réellement d'un démonstrateur des possibles en agriculture urbaine professionnelle qui s'inscrit en complémentarité des projets existants et des programmes de recherches en cours. "Ce démonstrateur fait le lien entre l'ensemble des axes de notre feuille de route", complète Michel Dauton, élu en charge de l'innovation à la Chambre d'agriculture. "Cette thématique émergente nécessite de mieux comprendre les processus techniques et économiques qui y sont liés. Le démonstrateur permettra d'expérimenter et d'établir des références pour accompagner les projets professionnels d'agriculture urbaine". Ce projet vise à produire des légumes et des fruits en protection biologique intégrée et s'inscrit pleinement dans des perspectives d'économie circulaire. Ainsi, un système d'irrigation au goute à goute avec programmateur a été mis en place et un composteur viendra valoriser les déchets verts du démonstrateur, ainsi que les bio déchets générés par les activités de la Chambre d'agriculture. Depuis son installation, plusieurs cultures ont déjà pris place dans les bacs : des fraisiers, des plantes aromatiques, des pois, des petits fruits (framboises et cassis), de la salade, des radis et du houblon … D'autres suivront prochainement : la vigne et le kiwi notamment. Prochaine étape : installation d'un cabanon et d'une pergola pour accueillir les cultures grimpantes.

Le démonstrateur en quelques chiffres

- 86 bacs de culture
- 80 m² de surface utile
- 1 bassin aquaponique (et 30 poissons)
- 40 espèces végétales sur une saison culturale
- 36 m3 de substrat élaboré spécifiquement pour le projet

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ