Mardi 07 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Economie en Pays de la Loire. 21 projets lauréats du Plan France Relance dont un en Douessin.

Dans le cadre du programme Territoires d'industrie lancé en 2018, une nouvelle enveloppe pour les entreprises industrielles implantées sur les communes de moins de 20 000 habitants. Une entreprise de Doué-la-Fontaine est au nombre des 21 bénéficiaires.

IMG

L'Atelier Douessin au nombre des 21 lauréats (photo DR Hofica)


L'industrie a été particulièrement touchée par la crise sanitaire. Les prévisions d'investissement dans le secteur témoignent de l'importance d'apporter un soutien public aux acteurs industriels afin de maintenir la compétitivités des entreprises françaises à l'international, mais également pour répondre aux grands défis du secteur : modernisation du tissu productif, engagement dans la transition écologique, résilience des chaînes de valeur et de production et inclusion sociale.
L'industrie, au-delà d'être la pierre angulaire de la reprise économique, constitue un levier puissant contre les fractures territoriales et sociales. 70% des sites industriels sont situés hors des grandes agglomérations et 71% des investissements directs étrangers dans le domaine industriel ont profité à des communes de moins de 20 000 habitants.
Pour permettre ce rebond, la ministre déléguée chargée de l'industrie, Agnès Pannier-Runacher, a annoncé, dans le cadre du Plan France Relance, le lancement d'un fonds d'accélération des investissements industriels dans les territoires qui complète les aides sectorielles également mise en place par l'État. Il s'inscrit dans le cadre du programme Territoires d'industrie, lancé par le Premier ministre en novembre 2018.

Le fonds d'accélération des investissements industriels dans les territoires

Doté initialement par l'État de 400 millions d'euros à l'échelle nationale, et récemment renforcé de près de 300 millions d'euros financés à parité État / Région, le fonds d'accélération des investissements industriels dans les territoires vise à financer les projets industriels (créations et extensions de sites, modernisation, nouveaux équipements,...)les plus structurants pour les territoires et pouvant démarrer l'investissement entre 6 mois et 1 an.
Les projets soutenus dans ce cadre sont sélectionnés par les régions et les préfectures de région, au travers de revues régionales d'accélération. Ces projets doivent avoir un impact sociétal et économique fort : maintien et création d'emplois, décarbonation, formations, approfondissement des collaborations avec les acteurs territoriaux,...
Sous l'impulsion de France Relance et face au succès, rencontré par le fonds, l'État et les régions ont décidé main dans la main d'apporter un engagement commun pour maintenir la dynamique d'investissements industriels dans les territoires et accélérer les transitions (écologique, digitale), avec près de 300 millions d'euros supplémentaires apportés au fonds à l'échelle nationale. En région Pays de la Loire, l'État et la région mobilisent ainsi 26 millions de crédits supplémentaires jusqu'au 1er juin 2021.

La région Pays de la Loire au premier rang

Agnès Pannier-Runacher déclare : « Il n'y a pas de grande économie sans industrie. Et le cœur battant de cette industrie, ce sont nos territoires. Ce Fonds d'accélération des investissements industriels dans les territoires permet, concrètement et dès aujourd'hui, de relocaliser dans nos régions des activités stratégiques et créatrices d'emploi. Ces premiers effets du plan de relance sont le résultat d'une mobilisation de terrain, en parfaite collaboration entre les services de l'État et ceux du conseil régional dont le salue le travail mené ces dernières semaines. »
Christelle Morançais, présidente de la région Pays de la Loire précise : « la Région des Pays de la Loire, qui a été la première à déployer la French Fab, est au tout premier rang des régions industrielles de France. En concertation étroite avec l'État, nous avons dès le début de la crise sanitaire été particulièrement attentifs à soutenir nos entreprises, à leur permettre de sauvegarder les emplois ligériens et à continuer à développer leur activité. Nous continuerons à nous engager au service de la compétitivité et de la résilience de nos entreprises, en mobilisant toutes les ressources du territoire au service de nos acteurs économiques. »

21 nouveaux lauréats en Pays de la Loire

21 nouveaux lauréats ont été validés conjointement par la préfecture de région et le conseil régional (1). Ces projets bénéficieront d'un soutien d'un montant de 4,1 millions d'euros pour un volume d'investissement prévisionnel total de 49 millions d'euros. Ces projets permettront de confortern1 700 emplois et pourront générer plus de 760 emplois.
Ce sont donc, à ce jour, 77 projets en Pays de la Loire qu ont été soutenus par le fonds d'accélération des investissements industriels dans les territoires. Ces projets bénéficieront d'un montant global de 30,7 millions d'euros pour un volume d'investissement prévisionnel total de 391 millions d'euros. Ces projets permettront de conforter 7 500 emplois et pourront générer plus de 2 020 emplois. Les entreprises bénéficiaires sont en majorité des PME (55) et des ETI * (19). 43 s'inscrivent dans Territoires d'Industrie, soit 56% des lauréats.
Leurs projets abordent les grands enjeux actuels de l'industrie : modernisation des outils de production et développement de l'industrie 4.0, préservation des savoir-faire et transition écologique.

L'Atelier Douessin, lauréat

HOFICA, spécialisée dans la maroquinerie de luxe, a été en 2019 un nouvel atelier de fabrication, Atelier Douessin, afin de répondre à la demande et aux exigences des donneurs d'ordres du luxe. Elle porte ce projet de création et industrialisation du nouveau site industriel : Un investissement de 6,4 millions d'euros et la création à terme de 270 emplois.

A propos de France Relance
Le gouvernement a présenté le 3 septembre 2020 le plan « France Relance », une feuille de route pour la refondation économique, sociale et écologique du pays. Ce plan est le résultat d'une large concertation nationale mise en place pour tirer les enseignements de la crise. L'objectif : bâtir la France de 2030. Les moyens consacrés par le Gouvernement et l'Europe sont à la hauteur des enjeux : 100 milliards d'euros, soit un tiers du budget de l'État. 40% ont été financés par l'Union Européenne, des fonds mobilisables par les états membres jusqu'en 2026. « France Relance » mobilise plus de 35 milliards d'euros en faveur de l'industrie, avec une feuille de route structurée autour de 4 axes : décarboner, (er(localiser, moderniser et innover.
L'ensemble des résultats territorialisés des aides à l'industrie, par département et par région et par mesure sont à retrouver sur https://datavision.economie.gouv.fr/relance-indus...
Plus d'informations sur le site du gouvernement dédié au Plan de Relance : www.planderelance.gouv.fr


(1) les 21 lauréats :
- L'ETI Fonderie Mécanique GEN Castelbriantaise (Soudan – 44)
- La PME CNI – Métallurgie (Montoir-de-Bretagne – 44)
- La PME DBM Technilogie – Métallurgie (Cemillé en Anjou – 49)
- L'ETI l'Atelier Douessin – Mareoquinerie (Doué-en-Anjou – 49)
- La PME Néoform Industries – Fabrication de meubles (Cholet – 49)
- La PME BDEV – Informatique (Saint-Berthevin – 53)
- La PME Ste Nouvelle CVIM – Carrosseries et remorques (Fontenay-le-Comte – 85)
- La PME Les Charpentes de l'Atlantique - Bois (La Boissière-de-Montaigu – 85)
- La PME Cistebois – Construction de maisons mobiles (Beaulieu-sous-la-Roche – 85)
- La PME Atelier mécanique Précision, Herbretais – Mécanique (Les Herbiers – 85)
- La PME AIRSEAS – Industrie Textile (Nantes – 44)
- La PME NAODEN – Métallurgie (Nantes – 44)
- La PME Nateosanté – Purificateurs d'air (Saint-Hilaire-de-Chaléons – 44)
- La PME SOC Tolerie Industrielle française – Métallurgie (Qaint-Georges-sur-Loire – 49)
- La PME Iron Will France IWF Naoden – Métallurgie (Verrières-en-Anjou – 49)
- La PME Giffard et Compagnie – Agroalimentaire (Saint-Léger-de-Linières – 49)
- La PME Elekto Industrie – Electronique (Andouillé – 53)
- La PME Brulon Maroquinerie (Brulon – 72)
- La PME Femilux – Maroquinerie (Brulon – 72)
- L'ETI O'Guste – Agroalimentaire (Mortagne-sur-Sèvre – 85)
- La PME COOP AGRIC Producteurs de Noirmoutier – Agroalimentaire ( Noirmoutier - 85)

* ETI : Les entreprises de taille intermédiaire constituent une catégorie d'entreprises intermédiaires entre les petites et moyennes entreprises et les grandes entreprises. Elles comptent entre 250 et 4 999 salariés, et ont un chiffre d'affaires inférieur à 1,5 milliards d'euros

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ