Jeudi 09 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Météo du weekend. Leurs enfants et le smartphone, les parents s'inquiètent

Harcèlement sur les réseaux sociaux, photos intimes partagées à l'insu de leurs auteurs, confrontation à des images pornographiques et violentes : loin de l'utilisation pratique et ludique qui devrait être la sienne, le smartphone est régulièrement le vecteur de drames personnels aux conséquences parfois tragiques pour ses jeunes utilisateurs. Interrogés par l'institut Yougov pour le comparateur de box et forfaits Lemon, les parents semblent conscients des dangers et font clairement part de leurs craintes, sans pour autant exercer un contrôle strict sur le portable de leurs enfants. Considéré comme quasi indispensable aujourd'hui, l'outil leur échapperait-il ?

IMG


Les parents ont-ils pleinement connaissance de l'utilisation faite par leur progéniture du smartphone qu'ils leur ont acheté ? A l'évidence non puisque 65% d'entre eux déclarent que leur enfant ne leur dit certainement ou probablement pas tout sur le sujet. Une ignorance qui explique certainement en grande partie l'inquiétude des parents quant aux dérives qui peuvent découler d'un usage irréfléchi du téléphone. Pour autant, ils sont très minoritaires à exercer un contrôle parental puisque seuls 13% des répondants y ont recours.

Harcèlement et photos intimes : des inquiétudes fortes et majoritaires

Les parents interrogés lors de cette étude sont particulièrement inquiets face à des phénomènes auxquels leurs enfants peuvent être un jour ou l'autre confrontés. Ainsi, près de 4 parents sur 5 (79%) craignent que leur enfant puisse être harcelé ou harceleur via son smartphone, dont 32% disent que cela les inquiète beaucoup. Plus de la moitié (53%) des personnes interrogées appréhendent également la diffusion de photos intimes de la part de leur enfant, dont 1 sur 5 (20%) dit la redouter fortement. Inquiétude très probablement renforcée par le fait que cette pratique semble être de plus en plus courante chez les jeunes.

Images ou vidéos pornographiques : des parents sans illusions

Si la législation en vigueur interdit le visionnage d'images pornographiques par les moins de 18 ans, les parents ne se font guère d'illusions : près de la moitié (47%) des personnes interrogées pensent que leur enfant mineur a déjà eu accès à de tels contenus avec son smartphone et 15% disent qu'ils n'en savent rien. Une étude menée par l'IFOP en 2017 montrait qu'un adolescent sur deux avait visionné une vidéo pornographique avant sa majorité, le téléphone mobile étant le premier support devant l'ordinateur et la tablette.

Plus d'un parent sur deux pour le portable à 12 ans ou avant

S'il ne fait pas l'unanimité parmi les personnes interrogées, le bon âge pour disposer d'un smartphone se situe à 12 ans pour 27% d'entre elles. À 11 ans, les avis sont très différents selon que le répondant est un homme ou une femme : plus d'une maman sur cinq (21%) estime que c'est possible alors que seul un papa sur dix (11%) pense la même chose.Bien que cela soit fortement décommandé par les professionnels de l'enfance, 9% des parents pensent qu'un enfant est à même d'avoir son smartphone à 10 ans ou avant. À l'inverse, et il est à parier que cela suscite des tensions familiales au regard de la pression sociale, 29% des parents interrogés sont favorables au smartphone entre 14 et 16 ans, pas avant. Au total, plus d'un parent sur deux (52%) estime que l'on peut confier un smartphone à un enfant âgé de 12 ans ou moins.

Pas de smartphone à table pour 9 parents sur 10

Contrairement à l'idée reçue qui met en scène l'adolescent alternant coup de fourchette et coup d'œil sur son téléphone, une écrasante majorité de parents dit avoir banni la présence du smartphone à l'heure du déjeuner ou du dîner. Près de 9 parents sur 10 (86%) affirment ainsi avoir établi et faire respecter cette règle. Quant à la chambre, le smartphone y est majoritairement autorisé par 62% des personnes interrogées. Le chemin reste donc encore long pour bannir les écrans à l'heure d'aller se coucher, alors que leur impact sur l'endormissement et la qualité du sommeil est avéré.

Côté météo

Samedi la pluie sera au rendez-vous. Le matin, l'ensemble du Maine-et-Loire sera sous la pluie, toutefois les températures seront relativement douces avec 9 à 10 degrés dès le début de journée. Un mercure qui reste haut notamment grâce à cette couverture nuageuse installée depuis ce vendredi 9 avril au soir. Dans la journée, le ciel ne se dégagera pas et les précipitations continueront. il fera 12 à 14 degrés. Dans la soirée, le ciel restera chargé et il fera 10 à 12 degrés.
Dimanche, la journée s'annonce plus disparate. Le matin, des nuages seront présents sur une grande majorité du territoire. Il ne devrait cependant pas y avoir de pluies. Les températures seront plus basses avec 4 à 5 degrés. Dans la journée, les nuages resteront en place et des précipitations tomberont, notamment autour de la région angevine. Le reste du département devrait être un peu plus épargné, même s'il ne sera pas à l'abri d'une petite averse de temps à autre. Il fera une dizaine de degrés. En soirée, il fera 5 à 7 degrés et le ciel se dégagera légèrement, mis à part sur le Baugeois et la région angevine.
Lundi matin, il fera -2 et nous nous réveillerons sous une couche de brume. Dans la journée, nous aurons jusqu'à 10 degrés et le soleil fera son retour sur l'ensemble du Maine-et-Loire. En soirée, nous aurons 6 à 7 degrés et le ciel restera dégagé.

Samedi
Matin


Après-midi


Soir


Dimanche
Matin


Après-midi


Soir


Lundi
Matin


Après-midi


Soir


1 commentaire :


Commentaire de Francois

12/04/2021 11:35:03

Il n'y a qu'une seule solution. C'est le dialogue et l'éducation. Education ne signifie pas punition mais je suis effarée constater le peu de dialogue ainsi que le peu de temps que la plupart des parents passent avec leurs enfants. Combien de parents ont découverts leur famille pendant le confinement? C'est aberrant. Passez du temps avec vos enfants, intéressez vous à eux, à leurs envies, leurs loisirs, jouez avec eux, donnez leur de votre temps et un un cadre normal. Le repas c'est un moment d'échange et d'intéressement aux autres. Ce n'est pas compliqué



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ