Dimance 28 Novembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Aléas climatiques : vignerons 2 - gel 0. Le thermomètre est pourtant descendu à -5.5°

La partie que jouent annuellement les vignerons va être longue. Les deux premières batailles qui se sont jouées dans les nuits du 5 et 6 avril semblent avoir tourné à l'avantage des vignerons. Reste pour cette première manche, la nuit du 7 avril. la station météo des vignerons de la "Cité des Dulles" à Saint-Cyr en Bourg a enregistré -5.5°... Tout de même...

IMG

Des bougies dans le vignoble saumurois


Pourtant les météorologues avaient annoncé un hiver dit "normal" comme nous expliquait Denis Péridy, gérant la de Climakiwi, le numéro 1 des alarmes de détection des gelées printanières : "Ce qu'on peut dire, c'est que depuis quelques années, nous n'avons plus de vrais hivers. Il est fréquent d'avoir de belles semaines en février ou mars qui font démarrer la végétation très tôt, comme ce fut le cas en 2016, 2017, 2019 et 2020. Et plus elle démarre vite, plus il y a de risques. Le climat de cette année 2021 peut être considéré comme normal, mais on ne sait jamais, il peut y avoir un gros coup de froid après que la végétation ait démarré avec les températures estivales de la semaine passée". C'est exactement ce qui s'est passé.

Des vignerons protégés

De mémoire de vignerons, on avait tendance à dire que le gel n'arrivait que tous les 20 ans. Mais les débats sur le réchauffement climatique et les 4 épisodes sur les 5 dernières années ont poussé les vignerons à s'équiper. Ce 6 avril, le thermomètre est descendu jusqu'à -5° à Saint-Cyr ou -3 dans les parcelles les plus basses de Varrains. Aspersion, bougies, tours "éoliennes", toutes les techniques sont bonnes pour sauver les récoltes dans les zones considérées comme gélives. Au clos des Cordeliers, Marie Françoise Ratron, a renouvelé son matériel cette année année avec des tours anti gel télescopiques. Elle est satisfaite : "Pour les deux premières utilisations, elles se sont révélées parfaites. Si nous ne les avions pas eu, nous n'aurions plus eu de récolte ce matin.". Un peu plus haut à Turquant, sur une zone réputée moins gélive, Denis Rétiveau a constaté que quelques vignes avaient été touchées : "J'ai remarqué quelques rangs qui ont souffert. Il est encore trop tôt pour le dire. Mais ce n'est pas terminé. Il reste encore mercredi, peut-être début de semaine prochaine. C'est surtout à la fin du mois que cela peut être problématique".

4 commentaires :


Commentaire de philo

06/04/2021 19:38:44

Emouvants, tous vos commentaires sur les pauvres viticulteurs victimes de la méchante météo, mais quand les journalistes penseront ils à tous ceux qui sont autrement plus touchés par le gel que les "pauvres viticulteurs" ? Je pense aux arboriculteurs qui vont voir eux aussi leurs récoltes ravagés par le gel, ils sont beaucoup plus employeurs de main-d'oeuvre que les viticulteurs. Que vont-ils devenir? Tout le monde s'en fiche jusqu'au jour où un petit malin remarquera que les pommes et les pêches seront très chères cette année ....



Commentaire de Alain Landry

07/04/2021 08:49:27

Effectivement la récolte des pommes semble compromise ... Seul les jardinerie on tirées leur épingle du jeu elles ont vendu la semaine passée des balconiere des plants Qui cette semaine sont ratatiné Il faut attendre début mai et les saints de glace pour être tranquille A quoi bon être pressé



Commentaire de Petit viticulteur

07/04/2021 10:19:13

A Philo......merci pour votre pauvre commentaire désobligeant envers un secteur qui pour certains apparement, est composé que de gros riches qui s'engraissent sur les autres.....sachez qu'il n'y a pas que ça, mais aussi des petits qui ne peuvent rien faire pour sauver leur vignoble, et qui travaillent dur, comme vous, du lundi au dimanche, et qui voient une nouvelle fois encore cette année leur récolte peut-être compromise...alors s'il vous plaît, avant de critiquer, essayer de ne pas mettre tout le monde dans le même panier.....a bon entendeur même si tout le monde n'est pas logé à la même en



Commentaire de Jean

07/04/2021 13:25:10

La viticulture est un des plus gros employeurs du Saumurois, en tout cas plus que l'arboriculture !



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ