Dimance 22 Mai
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumurois. Les hockeyeurs des Ducs d'Angers rendent visite à leurs sponsors

Marius Serer et Conor Hardowa, joueurs aux Ducs d'Angers, accompagnés de la mascotte du club Pucky sont venus rendre visite à leur sponsors saumurois au sein de l'entreprise 3C Étanchéité à Distré.

IMG


Ce jeudi 18 mars, trois entreprises saumuroises ont reçu la visite de hockeyeurs angevins, des Ducs d'Angers qui évoluent au plus haut niveau, la ligue Magnus. Deux d'entre eux sont venus dans l'après-midi au sein de l'entreprise 3C Etanchéité, afin d'y rencontrer les équipes ainsi que celle des entreprises Chudeau et Dujardin Concept. Ces trois sociétés sont parmi les seules dans le Saumurois à être partenaires du hockey angevin. Une visite qui se déroule comme pour remercier les sponsors. « C'est une sorte de renvoi d'ascenseur, depuis pratiquement le début de la saison de hockey, les matchs se déroulent à huis clos en raison de la situation sanitaire. Seuls 4 matchs ont été ouverts au public sur les 22 joués. Les partenaires qui généralement bénéficient de places pour assister aux rencontres, n'ont cette année pas pu être remerciés, le club a donc décidé de partir à la rencontre des sponsors », détaille Philippe Bedouet, responsable de 3C Etanchéité, ravi de rencontrer les joueurs. « Généralement le club organise de nombreux temps de rencontre avec les joueurs, à l'issue des matchs ou lors de moment dédiés. Mais en raison de la crise, cela n'est plus possible. Cela nous tenait à cœur de trouver un moment pour rencontrer les sponsors. Nous profitons qu'il y ait moins de matchs actuellement pour faire ce tour des 150 sponsors du club », explique Jennifer Padovani, chargée des partenariats du club. La fédération, pour des raisons budgétaires, a en effet décidé de réduire le nombre de matchs passant ainsi de 44 à 22 et donc de 3 matchs par semaine à 1. « Comme beaucoup de secteurs, le monde du hockey souffre de la crise sanitaire, nous sommes privés de la billetterie et cela impacte directement le fonctionnement », poursuit-elle.

Un sport qui gagne à être connu

Philippe Bedouet explique qu'il y a quelques mois seulement, il n'y connaissait « pas grand-chose en hockey ». Il étant présent lors de la visite de chantier de la nouvelle patinoire d'Angers, le Angers ICEPARC. « J'ai été ébloui par la qualité de ce lieu remarquable. Je me suis donc à cette occasion un peu plus familiarisé avec ce sport méconnu. Je me suis dit que cela était vraiment chouette et qu'il fallait le soutenir pour le faire vivre », explique l'entrepreneur. Il décide alors de s'associer avec deux de ses homologues entrepreneurs pour proposer un partenariat. Cette visite et ce soutien sont pour lui « une belle occasion de promouvoir ce sport et cette équipe, qui évolue désormais à très haut niveau, dans le Saumurois où cela n'est vraiment pas répandu. L'ambiance des matchs, le show à l'américaine, le côté c'est simple et très convivial m'ont séduit. » Il utilise généralement les places qui lui sont envoyées pour les matchs pour faire découvrir ce sport à des Saumurois. « C'est un sport très sympa et qui change », renchérit-il.



Une saison difficile, mais réussie

En effet, l'équipe des Ducs d'Angers, qui a été créée en 1982, évolue au sein de la ligue Magnus. Il s'agit du plus haut niveau du championnat français. L'équipe est actuellement deuxième du championnat. « Nous avons fait une belle saison », témoigne Marius Serer, attaquant dans l'équipe des Ducs. Il évoque également une saison difficile : « Le fait qu'il y ait moins de matchs a été plus dur pour nous, car moins de matchs signifie plus d'entrainements, ce qui s'est avéré plus fatiguant encore. Par ailleurs, nous aimons vraiment l'ambiance la ferveur, l'enjeu des matchs. » Autre moment compliqué, l'interruption de la compétition à la fin de l'année 2020 : « le championnat a été interrompu de fin octobre jusqu'à la fin de l'année 2020. Cela n'a pas été évident non plus. Nous avons malgré tout continué à nous entrainer, à jouer entre nous. C'était important. Globalement nous avons réussi à rester soudés et motivés tous ensemble durant cette saison. » C'est dans cet esprit de cohésion qu'il estime ces moments de rencontre avec les sponsors, importants. « Cela permet de connaitre nos partenaires, de mettre un visage derrière un logo. Cela fait toujours plaisir d'échanger avec eux, de passer un moment. C'est essentiel de voir qui nous aide, surtout en ce moment. »



Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ