Lundi 06 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

COVID-19 en Pays de la Loire et Maine-et-Loire : Bulletin d'information du mardi 9 mars 2021

Depuis le lundi 22 juin 2020, le bulletin est publié uniquement les mardis et vendredis, entre 16h et 19h. L'évolution de la situation épidémique en Pays de la Loire et en Maine-et-Loire et des indicateurs montre qu'il n'est plus pertinent de communiquer chaque jour ces chiffres. Au kiosque, nous avons décidé de continuer à vous en donner les principales informations. Trois niveaux d'informations pour une analyse complète de la situation : le bulletin régional, les données en Maine-et-Loire et les chroniques du Directeur scientifique de l'ARS Pays de la Loire, le Dr Pierre Blaise.

IMG


Les chiffres clés de l'épidémie de coronavirus en Pays de la Loire au 9 mars 2021
- 153 777 cas confirmés par un test positif (sur un total de 2 619 220 (1) intégrant les tests RT-PCR et les tests antigéniques réalisés en Pays de la Loire)
- 409 041 sujets contacts (2)
- 3 % (3) des passages aux urgences pour suspicion de Covid-19 pour la semaine 9
- 77 patients en réanimation
- 2 092 décès en milieu hospitalier
- 999 résidents décédés (4) en EHPAD
- 15 822(4) résidents d'EHPAD positifs à la Covid-19
(1) Données SIDEP depuis le 13 mai 2020
(2)Donnés AMELI au 8 mars 2021
(3) Source : Oscour/Sursaud au 8/03/2021
(4) Source VoozEhpadEMS Covid-19 Santé Publique France du 8/03/2021






Les données épidémiologiques en Maine-et-Loire


Le virus de la COVID-19 ne circule pas avec la même intensité sur l'ensemble de notre territoire. A partir du 10 novembre, nous publions à un niveau plus précis les données épidémiologiques à l'échelle de l'EPCI (inter-co)








Les chroniques du Dr Pierre Blaise, directeur scientifique à l'ARS Pays de la Loire :


Depuis le 3 avril 2020, le Dr Pierre Blaise publie régulièrement son analyse de la situation épidémiologique. Cet éclairage s'appuie sur le travail multidisciplinaire quotidien de toute une équipe au sein de l'ARS.

Chronique du 2 mars 2021

Les variants du virus de la Covid sont là. Et ils poussent ! Durant la semaine dernière, l'incidence étaient repartie à la hausse. Nous ne sommes en réalité jamais vraiment sortis de la deuxième vague de novembre.

Alors que les mesures publiques de contrôle du virus, couvre-feu, activités commerciales, culturelles et étudiantes restreintes et télétravail renforcé, commençaient à porter leurs fruits, faisant baisser enfin l'incidence, la circulation croissante des variants du virus, plus contagieux, vient d'inverser la tendance, même si les vacances scolaires nous protège encore un peu.

Une extrême vigilance est de mise.

De la somme des actions de chacun si petites soient-elles, des actions de colibris, pour réduire les opportunités du virus de se transmette dépendra notre capacité à faire la jonction avec les premiers effets attendus de la vaccination et peut-être d'éviter des mesures plus contraignantes pour protéger notre système de santé de la saturation.
(...) Lire la chronique complète du 2 mars 2021.

Retrouvez toutes les infos sur le COVID-19 en Pays de la Loire sur www.pays-de-la-loire.ars.sante.fr

4 commentaires :


Commentaire de Contamination des variants est énorme

09/03/2021 19:36:44

Considérant que « l’hésitation vaccinale est éthiquement inacceptable chez les soignants » "L’Académie de médecine se prononce pour une vaccination obligatoire des soignants « La population des soignants est à l’origine de 34 % des cas groupés d’infections nosocomiales [contractées dans un établissement de santé] à SARS-CoV-2 »



Commentaire de Question

09/03/2021 23:11:46

Tous les soignants ont-ils eu accès à la vaccination ? Eh bien non.



Commentaire de Enfin.

09/03/2021 23:49:22

Analyse sans logique aucune.



Commentaire de Jean

11/03/2021 11:53:14

Merci d'avoir mis a jour les commentaires médicaux



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ