Lundi 23 Mai
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Chinon. Bientôt des trains à hydrogène, une expérimentation en septembre

La Région Centre-Val de Loire va mener une expérimentation en septembre prochain sur le trajet de train Tours-Loches en y faisant circuler un train à hydrogène, une première en France. À terme, la Région espère faire rouler ce type de transport sur l'axe Tours-Chinon.

IMG

Train à hydrogène ®Alstom R.Frampe


La Région Centre-Val de Loire a pour ambition de faire rouler d'ici 2025-2026 des trains à hydrogène sur ses lignes Tours-Loches et Tours-Chinon. Mais avant cela, des trains à hydrogène circuleront en Indre-et-Loire. En effet, la région va expérimenter ce type de transport sur la ligne Tour-Loches, une première en France. Cette ligne, qui ne sera pour le moment pas ouverte au public, sera sur les rails dès l'automne 2021. Le coût estimé de cette expérimentation est compris entre 300 000 et 500 000 euros. C'est le constructeur Alstom qui fournira la rame pour ces essais techniques qui dureront plusieurs semaines.

Une première en France

Si cela sera la première fois en France, ce n'est pas le cas chez nos voisins germaniques qui possèdent d'ores et déjà plusieurs trains fonctionnant à cette énergie. Pour rendre cette expérimentation possible, la Région devra notamment travailler à son homologation pour le réseau français. Ces essais seront essentiels pour ensuite développer ce mode de transport. Ils permettront notamment de déterminer avec expérience à l'appui les aménagements ferroviaires, les opérations de maintenance, ainsi que l'alimentation de ces trains. Cela entraînera par ailleurs une réflexion sur le développement d'une station à hydrogène, mais cela ne semble pas encore à l'ordre du jour, puisque ni le lieu ni le type de station n'ont été décidés.

Aller vers du plus vert et pérenniser ces petits axes

Les trains à propulsion hydrogène revêtent de nombreux intérêts. Le tout premier est environnemental. En effet, les trains qui circulent actuellement sur les petites lignes comme celles visées par l'expérimentation ne sont pas des trains électriques, mais de petits trains fonctionnant au diesel. "Les trains à hydrogène seront donc plus propres et n'émettront pas de pollution", selon la Région. "Ils dégageront uniquement de la vapeur d'eau". "L'autre intérêt fondamental pour la Région, mais aussi et surtout pour les usagers, est la conservation de ces petites lignes ferroviaires. Ces petites lignes qui étaient menacées de disparaître voient leurs avenirs s'éclairer".

Des chantiers importants

La Région Centre Val de Loire assure travailler actuellement avec la SNCF pour développer l'offre de TER sur ces deux lignes d'ici 2022. D'importants chantiers sont d'ailleurs menés pour restaurer ces voies. Après l'expérimentation de l'automne, la Région engagera des travaux de remise en état des voies pour un montant de 36 millions d'euros. Sur l'axe Tours-Loches qui sera fermé de novembre 2021 à juin 2022 et sur la ligne Tours-Chinon, également à la fin de l'année. Celle-ci sera fermée durant trois mois.

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ