Dimance 02 Octobre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumur. La société de production audiovisuelle FlimFilm participe au Nikon Film Festival

Début 2020, la société de production FlimFilm s'est lancée à Saumur. Elle réalise principalement des documentaires audiovisuels, mais aussi des vidéos plus institutionnelles. Elle est également attachée à la réalisation de fictions, comme elle le montre en participant à l'emblématique Nikon Film festival, avec le court-métrage "Fier de toi mon fils".

IMG


« La société de production FlimFilm a été pensée courant 2019 pour finalement prendre son envol au cours de cette année mémorable qu'a été 2020 », indique l'équipe de la société de production. Si les conditions de lancement n'ont pas été optimales, les gérants Georges Chabrier, Roland Carrière et Hugo Chabrier n'en restent pas moins confiants : « Certes la Covid a rendu son décollage quelque peu chaotique, mais le cap a été maintenu pour cette nouvelle entreprise locale très orientée vers le documentaire audiovisuel. » Malgré la réalité des confinements et de son impact sur la planète culturelle, elle propose dès à présent ses ressources et talents à tous les acteurs, institutionnels ou privés, qui font la richesse du bassin économique et touristique saumurois. La société saumuroise est actuellement en pourparler avec Arte et France Télévision pour diffuser des documentaires de 52 minutes. Les trois compères ont tous un fort attachement au Saumurois et y ont vécu de longues années où y ont grandi. S'installer rue Saint-Nicolas à Saumur était donc une évidence. "J'ai fait mes études à Paris et j'y suis resté un moment. Mais au bout d'un certain temps je ne voulais plus vivre et y travailler. Paris est une jungle assez difficile dans le milieu de la production. Par ailleurs avec les technologies disponibles aujourd'hui, il est très facile de décentraliser. Cela nous donne aussi l'occasion de nous rapprocher du territoire saumurois et de travailler avec les personnes qui s'y trouvent", explique Hugo Chabrier.

"Nous voulons raconter des histoires"

"Notre cœur de métier est bien évidemment la production de documentaires audiovisuels, mais nous sommes conscients qu'une société de production ne peut uniquement vivre de ce type de gros projets qui se jouent sur le long terme. Nous avons donc une autre facette où nous proposons de réaliser des petits films pour d'autres acteurs. Nous n'avons pas la prétention d'être une société de communication. Nous, ce que nous voulons, c'est raconter des histoires. Les personnes viennent nous voir pour créer un contenu qui raconte qui ils sont. Pour ce faire nous reprenons les codes du documentaire, de ce que nous savons faire finalement", développe Hugo Chabrier, producteur exécutif et scénariste. Pour ce faire, la société de production s'appuie sur deux équipes modulables selon les besoins composées de réalisateurs, chefs opérateurs, ingénieurs du son ainsi que de personnes chargées de la post-production (montage, effets spéciaux, composition...).

Participation au Nikon Film Festival

En parallèle, elle poursuit des projets cinématographiques personnels et participe notamment au Nikon Film Festival 2021, parmi quelques 1 600 autres cinéastes, avec un court-métrage de 2 minutes 20 de sensibilisation sur les violences faites aux enfants. "Chaque année le Nikon Film Festival impose un thème, très large avec lequel il est possible de partir dans de multiples directions. Cette année le thème était "un jeu". L'autre contrainte est de réaliser un film de 2'20", générique compris. C'est un exercice assez difficile où il faut être concis, percutant et incisif", précise Hugo Chabrier. L'équipe ne s'est pas facilitée la tâche, puisqu'en plus de ces contraintes, elle a décidé d'écrire sur un véritable sujet de société : les violences intrafamiliales. "Nous avons décidé de porter un message fort. Ce n'est pas un sujet facile, mais qui nous semblait particulièrement d'actualité et important, notamment avec les confinements successifs. Des situations qui étaient déjà compliquées le sont aujourd'hui encore plus", poursuit-il. Saumur est donc représentée au Nikon Film Festival avec « Fier de toi mon fils », réalisé par Florian Delhormeau, que chacun peut découvrir ci-dessous ou en cliquant sur le lien : https://www.festivalnikon.fr/video/2020/738. Pour soutenir ce court-métrage, rendez-vous sur le site du NIKON FILM FESTIVAL en tapant son titre « Fier de toi mon fils », sans oublier de cliquer sur « soutenir » en-dessous de la vidéo. Vous avez jusqu'au 11 avril pour soutenir les Saumurois.



1 commentaire :


Commentaire de Francis Prior

03/03/2021 10:12:19

Félicitations pour le courage d'entreprendre et bonne chance à cette nouvelle société qui enrichit et diversifie le tissu économique du saumurois



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ