Mercredi 08 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Thouars. L'ouverture d'une unité fermée de psychiatrie largement critiquée sur la forme

En projet mais pas encore une réalité, une unité fermée de soins psychiatriques à l'Hôpital Nord Deux-Sèvres à Thouars qui est loin de faire l'unanimité dans sa forme... avec un espace grillagé extérieur qui rappelle plus une cage qu'un espace de détente et de liberté !

IMG

L'espace extérieur de l'unité fermée de psychiatrie de l'hôpital de Thouars


L'Hôpital Nord Deux-Sèvres de Thouars propose une unité de soins psychiatriques de puis 1974. Une unité qui a fait l'objet d'un attention de tous les médias, suite à l'assassinat de la jeune infirmière Elodie Multon en février 2020 (notre article). Aujourd'hui, le CH a pour volonté d'agrandir son service de soins psychiatriques avec une unité fermée de 9 lits.
Le projet de cette unité de 9 lits avec espace extérieur fermé est selon la direction, un moindre mal et permet l'intégration avec l'hôpital Henri-Laborit de Poitiers, dont la convention stipule la création de cette unité fermée. Et selon la direction, il vaut mieux une telle unité, même avec un espace extérieur restreint qu'un milieu ouvert avec des chambres de protection fermées. De fait, ces dernières nécessitent plus de personnels pour éviter tout risque de crises ou de violence ou encore l'utilisation plus importante de psychotropes ou autres médications.

Des professionnels clairement opposés

Une vingtaine de professionnels du secteur de la psychiatrie se montrent très hostiles à ce mode de « traitement ». Selon eux, l'option de l'unité fermée "néglige le côté humain et psychologique. On peut soigner autrement", déclarent-ils dans un communiqué. Et de continuer en invoquant le fait que jusqu'à présent, le personnel de l'unité psychiatrique de l'hôpital de Thouars (existante depuis 1974) « a toujours su faire face aux agitations et aux passages à l'acte par le travail d'équipe, seul capable de minimiser les risques de violence (…) La démolition de ce travail, par une administration dont l'unique préoccupation est l'efficience économique et la gestion comptable, conduit à la démobilisation du personnel qui se traduit par le sentiment de peur. » Toujours selon eux, "il ne faut pas diaboliser la maladie mentale, elle ne se soigne pas uniquement à coups de médicaments. C'est une imposture de faire croire qu'avec des enceintes grillagées (…), on pourrait protéger la société d'une folie qui est d'abord en elle, et qu'on croit éliminer en l'enfermant derrière des grilles." Et de conclure en affirmant que les 9 lits de cette unité fermés risquent "pour leur rentabilité, d'être occupés par des patients ne relavant pas de ce type de soin. Ce serait une régression catastrophique et une atteinte à la dignité humaine d'imposer des contraintes d'isolement à des patients ne le nécessitant pas."

2 commentaires :


Commentaire de Jean

07/03/2021 21:55:52

L'avis du personnel est important, mais il ne peut être le seul à prendre en compte



Commentaire de Tout dépend

08/03/2021 08:45:29

Si le patient est dangereux pour lui-même et pour les autres, fermer le centre serait quand même plus sécurisant. Les soignants oublient vite le drame de la jeune infirmière.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ