Lundi 06 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Maine-et-Loire. Les ministres se bousculent dans le département

Depuis plusieurs semaines le Maine-et-Loire a reçu la visite de nombreux ministres. Il semblerait que cela ne soit pas terminé avec de nouvelles venues cette semaine en Anjou, notamment à Baugé.

IMG

Julien Denormandie et Joël Giraud sont attendus en Maine-et-Loire ce jeudi 4 mars


Depuis le début de l'année, il semblerait que l'Anjou soit un territoire attractif où il se passe des choses. Assez en tous cas pour que cela motive les ministres à rendre visite aux acteurs locaux. En effet, fin janvier la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili était venue sur le territoire, puis cela a été au tour de Bruno Lemaire, ministre de l'Economie, début février. La semaine dernière se sont trois ministres qui sont venus ensemble en Anjou (relire notre article). La série ne serait visiblement pas terminée, puisque le ministre de l'agriculture et de l'alimentation, Julien Denormandie, serait attendu pour un déplacement ministériel en Maine-et-Loire ce jeudi 4 mars. Le lieu n'est pour le moment pas encore défini pour des raisons de sécurité, mais cela pourrait se tenir autour d'Angers. Il interviendra sur le thème de la restauration scolaire et collective. Le même jour, c'est le secrétaire d'Etat Joël Giraud, en charge de la ruralité, qui viendrait en visite dans le Baugeois. Il devrait notamment assister à la signature du programme "petites villes de demain" à Baugé ce jeudi matin.
Après, à qui le tour ?

2 commentaires :


Commentaire de barnabé

01/03/2021 23:30:27

Ils s'agit tout simplement d'une opération séduction en vue des prochaines élections.



Commentaire de Promenade promenade.....

02/03/2021 14:15:34

Ils se déplacent pour montrer qu'ils sont là, mais pour le reste c'est souvent l'absentéisme !!!!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ