Vendredi 03 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumur. Manifestation des employés de RTE EDF contre la réorganisation d'EDF

Ce mercredi 10 février, les agents des Industries Électriques et Gazières ont à nouveau très clairement indiqué leurs « refus de subir la désintégration d'EDF », dans le cadre du plan Hercule. Ils manifestaient ce jour à l'entreprise RTE EDF de Saint-Lambert-des-Levées, dans la zone Ecoparc.

IMG

Mobilisation devant le siège RTE EDF à Saumur


Ils voulaient faire entendre leurs craintes quant à ce projet qui prévoit la séparation d'EDF en trois entités différentes : Une entreprise publique (EDF bleu) qui aurait la gestion des centrales nucléaires et le réseau de transport. Une autre (EDF vert) qui réunirait les activités commerciales, la distribution d'électricité et les énergies renouvelables. Elle serait cotée en Bourse, permettant d'attirer des investisseurs privés, notamment pour développer l'éolien et le solaire. Une troisième entité (EDF azur) qui pourrait enfin chapeauter les barrages hydroélectriques. « En gros, on laissera les infrastructures qui coûtent et qui rapportent le moins à l'État, tandis que la distribution de l'énergie sera privatisée. EDF produira de l'énergie pour que les autres la revendent. Le risque est surtout pour l'usager qui va voir ses factures grimper, parce que les prix ne seront plus régulés », précise Pascal Tournecuillert, délégué CGT dans l'entreprise saumuroise.

Des prix inégaux sur les territoires

Cela fait maintenant plusieurs mois que les agents se mobilisent pour alerter sur la situation et « préserver ce service public de l'énergie ». Ils craignent également une flambée des prix sur certains territoires : « Quel que soit le lieu d'habitation, les habitants du pays doivent être traités avec équité, c'est ce qui se fait actuellement. Cette péréquation tarifaire, le fait d'avoir le même prix partout sur le territoire, disparaîtra avec l'arrivée d'Hercule. Les distributeurs d'énergie n'y seront plus contraints. C'est le contribuable qui le paiera cher », ajoute Jean-Marc Bozzani, animateur régional pour la fédération mines-énergie de la CGT.

Mobiliser les élus

Par ailleurs, les employés reprochent une certaine opacité de ce projet qui « touchera pourtant l'ensemble des usagers français. Il ne s'agit pas seulement d'un combat en interne pour préserver des acquis sociaux ou des emplois. On parle de la survie de ce service public et de la gestion de l'énergie et de ses tarifs », s'indigne Frédéric Wallet, CGT RTE EDF Saumur. Ils ne savent pas encore précisément dans quelle branche du futur EDF ils se retrouveront. « Le projet « HERCULE » s'est construit dans la plus grande opacité, sans concertation des partenaires sociaux, sans débat parlementaire », poursuit-il. Ils souhaitent donc échanger avec les élus locaux, parlementaires, sénateurs, les informer, les alerter sur cette situation qu'ils jugent dangereuse, de manière à mobiliser un pouvoir politique. Sur le plan national, la CGT a saisi nombre de parlementaires de tous bords et elle souligne qu'ils « envisagent maintenant la demande d'un Référendum d'Initiative Partagée (RIP). »

Des inquiétudes aussi pour RTE

A RTE (Réseau de transport d'électricité), la direction prévoit également un projet d'organisation, « RTE 2025 », qui vise à concentrer des services en un même lieu, pour des territoires plus grands avec une centralisation de la gestion du réseau électrique. La CGT s'inquiète que RTE devienne « un colosse au pied d'argile avec, in fine, une augmentation significative d'incidents de gestion du réseau ou des graves accidents pour le personnel ou intervenants externes. » Frédérique Wallet souligne : « On va se retrouver avec un turn-over important dans les équipes. Or, nous avons besoin de personnes qualifiées, d'expérience qui connaissent le travail pointu qu'il y a mené. On parle d'opérations très techniques. Si on perd en qualification, on se retrouvera avec des accidents graves et quid de l'engagement pour la transition énergétique ? » En opposition à la désorganisation du secteur énergétique, la CGT propose un Programme Progressiste de l'Energie pour « répondre à l'urgence d'une transition énergétique qui profite aux usagers et non au monde de la finance ». « Nous avons plusieurs idées que nous souhaiterions soumettre à la direction. Nous voulons simplement échanger, discuter calmement et exposer nos idées. Nous ne sommes fermés à rien, nous voulons être au courant et être écoutés », poursuit Pascal Tournecuillert. « Nous sommes engagés dans une bataille à long terme, et si nous parvenons à mobiliser l'ensemble de la population, élus, employés et à les sensibiliser aux risques de ces projets, ce combat est gagnable », conclut Frédéric Wallet.

17 commentaires :


Commentaire de barnabé

10/02/2021 18:36:44

Ce serait intéressant d'écouter Mme Saint Paul qui en tant que députée, doit bien avoir un avis sur ce projet.



Commentaire de Habineau

10/02/2021 19:14:16

Mais quelle honte....ces gens de EDF qui sont gavés d'avantages et qui ne paie pratiquement pas de conso électrique qui se plaignent = LA MENTABLE



Commentaire de J Goupil

10/02/2021 20:38:34

Encore des privilégiers ,ils veulent tout changer pour les autres mais surtout pas pour eux



Commentaire de Client

10/02/2021 21:41:24

Je suis personnellement contre le démantèlement de ce service public, comme de tous les services publics. Mais ce que ne nous disent pas ces trois pieds nickelés, c'est qu'il y a une autre entité qui a gros à perdre dans cette réforme, c'est EDF Rouge!



Commentaire de Jean

11/02/2021 08:40:14

Fallait-il une si grande page pour ce sujet?



Commentaire de Client

11/02/2021 10:42:56

Pour ceux qui n'auraient pas compris, EDF Rouge c'est la CGT. La CGT qui a provoqué la ruine toutes les boites ou elle a été majoritaire, mines, sidérurgie, télécoms, la Poste, SNCF. Maintenant il ne lui reste plus que son dernier bastion, EDF, dont elle gère le CE de façon calamiteuse et complètement opaque, et dont elle brade le patrimoine pour financer sa chapelle. Confiez lui le désert, elle finira par importer du sable!



Commentaire de @Client

11/02/2021 12:36:57

Qu'un mot à vous dire: Bravo!



Commentaire de Neau

11/02/2021 12:56:21

Certains imbéciles sur ce groupe ne compensent rien ils vont payer plus cher l'énergie. Privatisation de l'hydrolique etc.. les, syndicats, défendent le service public et cela profite à tous.pensez à tous, les services, de proximité l'alimentation électrique pour tous, les, isolés compris. Y a pas, photo faut pas laisser faire



Commentaire de Fabien

11/02/2021 13:46:39

@Neau ils ont surtout peur de perdre leurs avantages à eux. Même si Hercule ne se fait pas, ou de manière différente rien ne dit que les prix augmenterons. Les salariés et ex salariés des IEG pairaient déjà leur facture d'électricité ca serait pas mal? non?



Commentaire de Peu importe

11/02/2021 16:46:19

Ça pourrait être pas mal ce rachat, les prix augmenteraient, et ce serait porte ouverte à de nouvelles sociétés moins chères et plus connus, pourquoi laisser le monopole à EDF... Ça me fait penser à France Télécom qui s'est graissé les mains durant de nombreuses décennies... Maintenant c'est monnaie courante de changer de fournisseur tél pour payer moins cher avec les mêmes services.



Commentaire de Imbécile

11/02/2021 17:06:46

Les lecteurs noteront comment monsieur Neau, syndicaliste CGT, considère ceux qui n'ont pas la même vision du monde que celle de la CGT!



Commentaire de vince @client

12/02/2021 09:55:32

@client, toujours les mêmes caricatures, peu importe le sujet dès que vous voyez le mot CGT vous voyez rouge. Pourtant, vous n'êtes certainement pas le dernier à vous gaver des acquis sociaux que les syndicats vous ont permis d'avoir ou à frapper à leur porte dès que vous avez un problème avec votre employeur (et c'est tant mieux ils sont là pour ça). Bref..., sur le fond ce sont tous les français qui ont gros à perdre avec ce démantèlement de notre entreprise publique et contrairement aux belles paroles des ultralibéraux, la concurrence n'a JAMAIS fait baisser les prix pour les usagers.



Commentaire de vince @Peu importe

12/02/2021 10:18:16

@Peu importe, non mais ce que vous ne comprenez pas c'est que c'est justement l'ouverture du marché aux entreprises privées qui a fait augmenter les prix de l'électricité. Ces dernières ne pouvant être rentables avec un prix de tarif réglementé aussi bas, elles ont demandé à ce que ce tarif augmente. Donc pour résumer, grâce aux entreprises privées, les tarifs augmentent de 20% mais comme celles-ci nous font des offres de réductions de 10%, tout le monde saute de joie en se disant que c'est génial la concurrence.



Commentaire de vince @Peu importe

12/02/2021 10:35:34

@Peu importe, Contrairement à ce que vous dites, le marché de la téléphonie mobile a toujours été ouvert à la concurrence (fin des années 90). France télécom n'était donc pas la seule entreprise à s'engraisser, il y avait également SFR et Bouygues. L'arrivée de Free n'a d'ailleurs pas vraiment changer la donne puisqu'on paye peut-être des forfaits à 2 euros (pour un service aux ras des pâquerette et un réseau minable) mais il faut acheter des téléphones à 500€, donc finalement le coût globale des factures restent approximativement le même...



Commentaire de Client@vince

12/02/2021 12:14:08

Vince, vous avez raison. Quand je vois CGT, je vois rouge. Je vois syndicat sectaire. Je vois mauvaise foi dans le dialogue social. Je vois manipulation de l'information envers les salariés et envers le public. Je vois grève pour un oui ou pour un nom sous prétexte de défense du service public (un comble non?). Je pense que vous devriez vous remettre en question. Je maintiens que je suis pour la défense des service publics, mais que vous n'en êtes certainement pas les meilleurs défenseurs, bien au contraire!



Commentaire de @client

12/02/2021 13:38:16

Encore un seul mot à vous dire: Bravo!



Commentaire de lionnel b

12/02/2021 15:01:23

la réorganisation consiste a les mettre au travail ? mais ça duré depuis combien de temps ce truc la .



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ