Samedi 27 Novembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumur. Une créatrice de haute joaillerie, 1ère ambassadrice du Cadre Noir

La joaillière Sandra Biloé est devenue la toute première ambassadrice du Cadre Noir de Saumur, mais également marraine de « Raconteur » une des 3 montures de l'Écuyer en chef. Elle a également réalisé un somptueux bijou au Cadre Noir qui sera mis aux enchères le 29 mai prochain.

IMG

Sandra Biloé, marraine de "Raconteur", le cheval de l'Ecuyer en chef du Cadre Noir


« Avec le Cadre Noir, nous avons une même passion, les mêmes valeurs, les mêmes aspirations et surtout celle de mettre en avant l'équitation de tradition française : bref, l'excellence, un vrai patrimoine à préserver », a expliqué la créatrice de haute joaillerie, Sandra Biloé à l'occasion de son passage à Saumur ce mardi 9 février. Passionnée d'équitation et cavalière de dressage amateur, la fondatrice de la Maison de Joaillerie Biloé Joaillerie à Monte-Carlo est déjà connue pour son engagement en faveur de la préservation du patrimoine équestre de tradition française à travers l'organisation du premier gala du Cheval d'Or, au château de Fontainebleau en 2019. Et, c'est lors du Salon international du patrimoine culturel à Paris en 2019 que Sandra Biloé a rencontré Thomas Hubert, en charge du mécénat à l'IFCE, Claude Mouysset, adjoint de l'Écuyer en chef du Cadre Noir et en charge de l'organisation des galas et Frédérique Mercier, responsable de la communication du Cadre Noir. Des liens se sont noués et l'artiste a manifesté son intention de soutenir les actions du Cadre noir, jusqu'à en devenir mécène.

Première au Cadre Noir : une ambassadrice

Pas une nouveauté pour la prestigieuse École française, sauf que cette ambition est allée plus loin : faire de Sandra Biloé une ambassadrice du Cadre Noir, première du genre. « Dans le cadre de ses activités de haute joaillerie, Sandra Biloé bénéficie d'un réseau relationnel important dans la sphère de l'art et du luxe. La créatrice souhaite faire bénéficier de ce réseau au Cadre noir pour permettre à ce dernier de présenter les projets qu'il porte en faveur du rayonnement de l'Équitation de tradition française et élargir son cercle de mécènes », explique Frédérique Mercier. « À ce titre, elle pourra officiellement représenter le Cadre noir auprès de ces différents contacts, présenter les projets à soutenir dans le cadre du mécénat et mettre ensuite en relation ses interlocuteurs avec le Cadre noir » rajoute Thomas Hubert, en charge du mécénat à l'IFCE « En fait, je suis particulièrement fière de ce titre. Je vais pouvoir véhiculer non seulement des valeurs qui sont aussi miennes, mais aussi aider au développement de projets et apporter mon réseau dans la recherche de mécènes », s'est réjouie la créatrice. De par son statut d'Ambassadrice, elle a aussi décidé de devenir marraine d'un des chevaux de l'École. Le cheval choisi ne fait pas partie de la sélection des six chevaux parrainables par le grand public. En tant que donatrice et ambassadrice, elle sera donc la marraine unique du cheval “Raconteur”, le plus jeune des trois chevaux de l'Écuyer en chef, le colonel Patrick Teisserenc (photo ci-contre)

Le deuxième gala du Cheval d'Or : la vente d'un bijou unique au profit du Cadre noir

Sandra Biloé s'investit dans le milieu équestre depuis 2018. Elle a créé des collections de haute joaillerie pour les chevaux, afin de mettre en avant les valeurs de l'Équitation de tradition française. La première collection nommée “Fontainebleau” avait été présentée lors du premier Gala du Cheval d'Or au Château bellifontain en septembre 2019, avec la participation de l'École Militaire d'Équitation de Fontainebleau. Les plus grandes personnalités du monde équestre été présente, ainsi qu'un certain nombre d'invités. Les bénéfices de la vente du bijou créé pour cette occasion étaient destinés à contribuer aux travaux de rénovation de l'escalier du château de Fontainebleau, sous forme de mécénat.
Désireuse de poursuivre son soutien et son engagement en faveur du patrimoine équestre français, c'est à l'occasion de sa rencontre avec les équipes du Cadre noir que le projet de créer une collection “Cadre noir” est né. La joaillière a travaillé sur la création d'un bijou reprenant les symboles et les couleurs du Cadre noir, fait d'or, de pierres de rubellite, de tsavorite et de péridot. « Cette somptueuse création, pièce unique sera mise en vente à l'occasion d'un 2e gala de Cheval d'Or qui aura lieu à Saumur le 29 mai prochain* . Il regroupera de potentiels acheteurs, de 100 à 300 personnes », explique Frédérique Mercier. « Cette mise aux enchères sera totalement au profit du Cadre Noir, afin de développer ses projets de mécénats », se félicite la généreuse donatrice.

* Si les conditions sanitaires le permettent

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ