Lundi 06 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Histoire locale. Beaufort-en-Anjou. Retour sur l'histoire d'une commune d'importance de l'Anjou

Le Kiosque a décidé de lancer une nouvelle rubrique : Histoire locale. Alors si vous recelez de trésors, n'hésitez pas à nous les faire parvenir (1). Cette semaine : Beaufort. La commune a été une des principales places fortes de l'Anjou avant la révolution et était la troisième ville du département au XIXème siècle. Les premiers vestiges datent de 5 000 ans avant J-C. Les premiers habitants s'installent à Saint-Pierre-du-Lac, puis se rapprochent d'une butte de terre à l'abri des crues, autour d'un château fort. « Bellus fortis », le nom est né : « Beaufort ». Retour sur l'histoire mouvementée de cette commune avec les archives de la ville de Beaufort-en-Anjou.

IMG

©Ville de Beaufort-en-Anjou


L'origine de Beaufort-en-Vallée se situe au lieu-dit Saint Pierre du Lac, ancienne cité lacustre dont les outils préhistoriques sont visibles dans les vitrines du musée Joseph-Denais. Si vous regardez certains bâtiments dans la ville vous pourrez constater qu'ils ont été construits avec les pierres du château. La légende raconte que la colline où se situe le fort serait la colline du Roi Ban de Benoïc, personnage du cycle arthurien et le village de Saint-Pierre-du-Lac serait l'ancien emplacement du Lac où Lancelot aurait passé son enfance.

Le château

Le château fort de Beaufort-en-Vallée a en effet donné son nom à la ville (BEAU FORT). Il a été édifié au XIe siècle par le comte d'Anjou Foulque Nerra. Situé sur un emplacement stratégique, ce monument historique a été détruit quatre fois au cours de son histoire et à chaque fois sur ordonnance du Roi de France. C'est Louis VIII qui ordonne, le premier, de détruire la place forte sur la vallée en 1214 et ainsi éviter qu'elle ne serve de point de replis aux seigneurs réfractaires à l'autorité royale. Au milieu du XVe siècle, le roi René d'Anjou acquiert le château et le fait réaménager. Il y séjourne avec Jeanne de Laval, sa deuxième épouse, qui y demeura jusqu'à sa mort en 1498 pendant 17 ans.

Beaufort à travers l'histoire

En 1347, Beaufort devient un comté (jusqu'à la révolution) avec 14 communes et Guillaume Roger, premier comte de Beaufort, reconstruit le château. Au XVème siècle, le comte de Beaufort est René d'Anjou, duc d'Anjou. Sa seconde épouse Jeanne de Laval résidera à Beaufort-en-Vallée après la mort de René. Les habitants l'appellent « la bienfaitrice ».

XVIIIème siècle : depuis le Moyen-âge, Beaufort-en-Vallée est réputé pour ses compagnons tisserands. Comme le chanvre pousse bien dans la vallée, Colbert autorise en 1750 la création d'une manufacture de toile royale qui va faire la prospérité de la ville. La ville devient un important centre de commerces et de marché (dans les Halles).

La révolution industrielle remplace les voiles par la vapeur et le chanvre par le coton. La manufacture ferme en 1852. Des marchands de graines comme la maison VILMORIN s'intéressent à Beaufort et à son sol riche. La vallée va devenir un grand champ d'essai, spécialiste en semences fourragères, potagères et florales. Grace à un micro climat, tout pousse dans la vallée.

Edgar Pisani, ministre de l'agriculture de De Gaulle et Député angevin, va faire de la vallée le « polder angevin » en aménageant l'Authion, la « petite fille de la Loire ». Aujourd'hui, des entreprises leaders en semences et plants sont présentes, en lien avec le pôle végétal angevin de compétitivité international : Végépolys.

(1) Pour nous faire parvenir vos trésors : contact@saumur-kiosque.com (et si possible accompagner de photos)

1 commentaire :


Commentaire de Henri G.

02/02/2021 20:22:22

Très belle nouvelle rubrique. Merci le kiosque.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ