Lundi 23 Mai
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Beaufort-en-Anjou. La ville lance un appel aux dons pour l'église

La Ville et la Fondation du Patrimoine lancent une souscription publique et appellent à la générosité des citoyens pour restaurer l'église Notre-Dame de Beaufort-en-Anjou et deux des chapelles rayonnantes.

IMG


L'Église Notre-Dame est riche d'une histoire de plusieurs siècles. La Ville de Beaufort-en-Anjou engage une réfection complète de l'édifice en plusieurs phases. Un appel aux dons est lancé pour restaurer 2 des 7 chapelles rayonnantes. « Le patrimoine Beaufortais nous concerne tous, il résonne dans l'histoire de chacun de ses habitants et c'est ensemble que nous contribuerons à sa restauration », indique la commune.

Les chapelles rayonnantes

Les sept chapelles rayonnantes de l'église Notre-Dame, appelées aussi chapelles absidiales, sont situées sur la partie saillante, en demi-cercle, de l'édifice. Elles font face à la Place Jeanne de Laval.
Aujourd'hui elles subissent d'importantes infiltrations d'eau qui impactent la structure et la solidité de l'édifice. Les toitures, charpentes, chéneaux mais également la maçonnerie sont dans un état de dégradation avancée. Le cabinet Architrav d'Angers a réalisé un diagnostic approfondi et a constaté que de simples réparations ne suffisaient plus. Une réfection complète va donc être engagée en plusieurs phases. La première tranche des travaux concerne deux des sept chapelles rayonnantes, la n°4 et la n°6 (en rose foncé sur le plan). Le coût de ces travaux s'élève à plus d'un million d'euros TTC. Le reste à charge pour la commune, subventions de l'État, de la Région et du Département déduites, est estimé à moins de 270 000 euros, montant qui varie en fonction des financements et des dons. Les fonds demandés serviront à la restauration de ces deux premières chapelles rayonnantes.




L'histoire

L'Église Notre-Dame de Beaufort-en-Anjou est à l'image de la commune, riche d'une histoire de plusieurs siècles. Elle est construite à l'emplacement d'une ancienne chapelle en bois. Bâtie en pierre au XIIe siècle, elle est agrandie au XVe et au XVIe siècle. Le clocher date de cette époque. L'essentiel de l'édifice que l'on connaît aujourd'hui, a été édifiée en deux grandes périodes de construction : au XVI e siècle, la nef et la tour du clocher nord sont attribuées à Jean de Lespine. C'est à la fin du XIX e siècle qu'Auguste Beignet, enfant du pays, agrandit la nef et édifie le transept sud, les chapelles, le chœur et les chapelles rayonnantes dans un style néo-renaissance et néogothique. Les dégradations de l'ensemble des parties hautes de l'église chœur, des chapelles et du clocher ont été relevées au début des années 1980. Plusieurs campagnes de travaux ont été menées lors des dernières décennies, mais l'ampleur des travaux à engager reste considérable. Dans les années 2000, des travaux de restauration de façade, de charpente et de couverture ont été réalisés sur la façade sud du clocher. En 2006, des parties hautes de l'abside sont restaurées. Enfin en 2015, le vitrail du transept sud, classé Monument historique, est démonté et totalement restauré. L'année dernière, quelques travaux d'urgence ont également été commandés pour remédier aux infiltrations d'eaux pluviales.

Comment soutenir les travaux ?


- Par chèque en complétant le formulaire : cliquez ici.
Envoyez le chèque à l'ordre de « Fondation du Patrimoine-l'église Notre-Dame de Beaufort-en-Anjou », accompagné du formulaire, par courrier à : Fondation du patrimoine – Délégation Pays de la Loire 110, rue de Frémur – 49000 Angers.
- Sur le site internet de la Fondation du Patrimoine : cliquez ici.
Consultez le dépliant explicatif : cliquez ici.


2 commentaires :


Commentaire de Boireau Thierry

31/01/2021 13:05:37

Artisan tailleur de pierre du Coudray macouard



Commentaire de @Boireau

01/02/2021 10:16:04

Monsieur Boireau, cet article est un appel à générosité et non un appel d'offre. Par contre, si c'est pour proposer gracieusement vos services, alors c'est d'accord.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ