Dimance 05 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
CULTURE

La chronique du jeudi : Les conseils culture d'Anthony Bussonnais

Chaque jeudi, retrouvez la chronique culturelle dans laquelle Anthony partage avec vous ses découvertes et ses coups de cœur (films, séries, musiques, lectures...).

IMG


The Crown (disponible sur Netflix)


La série relate l'histoire de la reine Elisabeth II, au fil des décennies, et ce depuis son plus jeune âge. Son accès au trône, son couronnement, son règne, mais aussi sa famille, ses passions, sa vie de femme. Sont également retracés les conflits politiques, sociaux, économiques, traversés par le Royaume-Uni, voire le monde, avec les personnalités de l'époque (Churchill, Jackie et JF Kennedy, Thatcher, Lady Diana...). Ce sont ainsi des pans de l'histoire dont on découvre les coulisses, et l'évolution des mœurs que l'on suit à travers les années. Ce qui rend la série passionnante.

Je n'avais pas de profond intérêt (pour ne pas dire pas du tout) pour Elisabeth II, et la famille royale, parce que je ne m'y étais jamais intéressé, mais découvrir ainsi tout le fonctionnement du palais, ses malversations et ses secrets, est un réel plaisir. Si les actrices et acteurs changent entre les saisons, pour suivre le fil des âges des personnages interprétés, ce n'est pas vraiment déstabilisant tant le casting est incroyable. Les décors sont somptueux, la photo magnifique, et la réalisation majestueuse. Netflix a annoncé que les saisons 5 et 6 arriveraient prochainement.

QALF (Damso)

Damso, perfectionniste, a pris le temps de sortir son projet, teasé de longue date. Le besoin d'être dans une bonne énergie, « dans un bon mood ». Après quelques collaborations (Nekfeu, Dadju, Kalash...). Après avoir écrit et composé pour d'autres (notamment Donne-moi ton cœur, de Louane). Après avoir créé une fondation humanitaire (Vie Sur Nous) pour lutter contre l'exploitation minière (les minerais de sang) dans son pays natal, la République Démocratique du Congo. Après avoir créé son propre label de musique (The Vie). Le rappeur Belge a fait un retour remarqué avec son tant attendu album QALF (Qui Aime Like Follow). Conçu avec l'envie de faire quelque chose qui lui ressemble, et parle de lui, en espérant parler au public par la même occasion, ce projet jouit d'une parfaite cohérence, et d'une harmonie certaine (là où d'autres ne visent qu'à réaliser une succession de singles).

Sa position dans le Rap Game (MVTR), sa vision de la posture (ou l'imposture) de ceux qui se revendiquent Thug Life (Life Life), sa paternité et ce que ça a changé (Deux toiles de mer), l'amour (Sentimental), le pouvoir de l'argent (Juste pour l'argent)... nombreux sont les thèmes abordés par Damso, sur des productions toutes plus léchées les unes que les autres. Il s'autorise tout de même un morceau plus street (BXL Zoo) avec son compatriote Hamza, un titre afro (Fais ça bien) avec le Congolais Fally Ipupa, et une jolie mise en lumière (Coeur en miettes) de l'émergente et talentueuse Lous And The Yakusa. Retour incontestablement réussi.

Surcouf (Arnaud Delalande, Erick Surcouf et Guy Michel– éditions Glénat)

Fin du XVIIIe siècle. La Révolution est en marche. Mais l'Angleterre est maîtresse des mers. Le roi de France a recours à des armateurs privés qui offrent à des aventuriers la possibilité de s'enrichir sur le dos de l'ennemi. Ainsi est créée la course en mer. Un acte officiel, la « lettre de marque », en fixe le cadre légal. Les corsaires ne sont pas des pirates : ils ne peuvent attaquer que des bateaux en guerre avec leur pays, ou transportant des marchandises ennemies. Or, tandis que la guerre navale se déchaîne, un jeune homme s'apprête à quitter Saint-Malo. Il deviendra un héros de légende… La terreur des océans et de l'Angleterre… Un symbole de courage, d'audace et d'aventure, dont le nom claque comme une voile au vent… Surcouf ! Le Tigre des Mers ! Le futur « roi des corsaires » ! Et voici qu'un mystérieux journaliste du Times, alors naissant, se lance sur ses traces…

Amoureux de Saint-Malo, je m'intéresse à son histoire, ses légendes. L'univers des corsaires, qui y est rattaché, est particulièrement passionnant. Et le nom de Surcouf est indissociable de la ville dont il devint l'un des plus riches et puissants armateurs, et un prospère propriétaire. C'est pourquoi je me suis lancé dans la lecture de cette BD, aux dessins très esthétiques, aux couleurs qui nous plongent parfaitement dans l'époque, et au récit intelligemment fait par le biais d'un autre personnage. L'évasion est totale, on remonte le temps et navigue en pleine mer. Trois tomes ont déjà été publiés. Le quatrième et dernier tome doit sortir cette année.

LE CONSEIL BONUS : Le QG sur la chaîne Youtube de Jimmy Labeeu : https://www.youtube.com/watch?v=m3Zf0quobMg&list=PLXL6rKxsZjLK9LIBJov6RffkSlM5yV8d2

A propos d'Anthony Bussonnais :
Anthony a grandi et vit toujours dans le Saumurois. Depuis tout petit, il cultive une relation privilégiée avec l'écriture. En 2015, alors que depuis quelques temps déjà trotte dans sa tête l'idée, il entame l'écriture de son premier roman, Un mal pour un mal. En Septembre 2017, il publie un recueil de ses textes, jusque-là inexploités, intitulé Un peu de moi. Entre humeurs, pensées et réflexions, il traite de thèmes divers. Le 6 Octobre 2018, Anthony publie son second roman, Chasse 160618 un nouveau thriller au suspense haletant. Septembre 2019, Chasse 160618 remporte le prix Les talents de demain, décerné par Kobo by Fnac en partenariat avec les éditions Préludes et Babelio. Son livre est alors réédité (Préludes Noir) sous le titre Un samedi soir entre amis.

(1/) Les chroniques précédentes :
- 05/11/2020
- 12/11/2020
- 19/11/2020
-
26/11/2020

-
03/12/2020

- 10/12/2020

- 17/12/2020

-
23/12/2020
- 07/01/2021


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ