Jeudi 09 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
CULTURE

La chronique du jeudi : Les conseils culture d'Anthony Bussonnais

Chaque jeudi, retrouvez la chronique culturelle dans laquelle Anthony partage avec vous ses découvertes et ses coups de cœur (films, séries, musiques, lectures...). De quoi occuper les longues journées et soirées de confinement (1).

IMG


TENET (disponible en VOD, DVD, BLU-RAY)


Muni d'un seul mot – Tenet – et décidé à se battre pour sauver le monde, notre protagoniste sillonne l'univers crépusculaire de l'espionnage international. Sa mission le projettera dans une dimension qui dépasse le temps. Pourtant, il ne s'agit pas d'un voyage dans le temps, mais d'un renversement temporel…

Ayant constaté, au vu des retours des spectateurs, que soit on adorait ce film soit on le détestait, et que soit on en comprenait le ressort, soit on était largué, j'étais très curieux de me faire mon propre avis. Force est de constater que Christopher Nolan (le réalisateur d'Interstellar et Inception, entre autres) signe une nouvelle fois un formidable casse-tête. Porté par l'impeccable John David Washington (le fils de l'inégalable Denzel), dont le personnage pourrait porter le matricule 007, ce film est époustouflant. C'est rythmé, haletant, explosif, spectaculaire... et ça nous triture les méninges. Parce que Nolan joue avec le temps. Et ce qui peut décontenancer de prime abord, se révèle être un ingénieux stratagème pour justifier toute l'intrigue. Un chef d'œuvre.

Grand Prix (Benjamin Biolay)

Pour être honnête, je ne connais rien, ou presque, de Benjamin Biolay ni de sa discographie. Mais j'ai été totalement séduit par son dernier single Comment est ta peine ? (au texte particulièrement d'actualité) qui m'a donné envie d'écouter l'album dont il est extrait, intitulé Grand prix (en grand fan de F1 qu'il est, apparemment) qui m'a beaucoup surpris, et particulièrement conquis. Auteur, compositeur, interprète, Benjamin alterne ici les titres plutôt pop (Visage pâle), carrément rock (Idéogrammes) à coups de grosses guitares électriques, les ballades (Ma route, La roue tourne), et même l'electro (Virtual Safety Car). Sa voix a quelque chose d'hypnotique, ses textes sont soignés, et ses mélodies entêtantes. Grand prix se prête parfaitement à l'accompagnement de nos trajets. De route comme de vie.


Madame B (Sandrine Destombes – éditions Hugo Thriller)

Blanche Barjac, Madame B, est nettoyeur de profession. Malfaiteurs, tueurs à gages et meurtriers, tous font appel à elle pour qu'il ne reste plus une trace de leurs crimes et délits. Après plusieurs années passées à s'imposer dans ce monde d'hommes, Blanche est devenue une professionnelle respectée dans ce milieu si particulier. Digne héritière de son beau- père qui l'a formée, elle est reconnue pour son efficacité, sa discrétion et son savoir-faire. Si après chacune de ses interventions Madame B garde un indice comme « assurance-vie », elle n'est pas la seule à accumuler les preuves compromettantes. En menant l'enquête sur le maître-chanteur qui la persécute et la fait douter chaque jour un peu plus de sa santé mentale, Blanche revient sur son passé et réalise que malgré les nettoyages, toutes les taches ne sont pas effacées. Et que chaque acte entraîne des conséquences.

J'ai découvert Sandrine Destombes avec Les jumeaux de Piolenc, que j'avais adoré. C'est donc avec une certaine attente que j'ai attaqué Madame B, dont le thème est très original. Notamment par le fait que le nettoyeur soit une femme. L'intrigue est finement cousue, pleine de rebondissements comme on aime, et nous amène à douter de tout et de tout le monde jusqu'à la fin. J'aime particulièrement la plume de Sandrine, toujours claire, nette et précise, et c'est avec impatience que j'attendrai son prochain titre.

Le Conseil Bonus :KEM'S présenté par Ramzy Bedia, disponible sur MyCanal. https://www.canalplus.com/divertissement/kem-s/h/12932878_50001

A propos d'Anthony Bussonnais :
Anthony a grandi et vit toujours dans le Saumurois. Depuis tout petit, il cultive une relation privilégiée avec l'écriture. En 2015, alors que depuis quelques temps déjà trotte dans sa tête l'idée, il entame l'écriture de son premier roman, Un mal pour un mal. En Septembre 2017, il publie un recueil de ses textes, jusque-là inexploités, intitulé Un peu de moi. Entre humeurs, pensées et réflexions, il traite de thèmes divers. Le 6 Octobre 2018, Anthony publie son second roman, Chasse 160618 un nouveau thriller au suspense haletant. Septembre 2019, Chasse 160618 remporte le prix Les talents de demain, décerné par Kobo by Fnac en partenariat avec les éditions Préludes et Babelio. Son livre est alors réédité (Préludes Noir) sous le titre Un samedi soir entre amis.

(1/) Les chroniques précédentes :

- 05/11/2020
- 12/11/2020
- 19/11/2020
-
26/11/2020

-
03/12/2020

- 10/12/2020

- 17/12/2020

-
23/12/2020

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ