Mercredi 08 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumur. 8 000 € à récolter pour la paroisse Charles de Foucauld

Avec l'action "Misons sur notre église", un camp de jeunes musique et liturgie devrait pouvoir voir le jour à Saumur, grâce aux dons du Diocèse d'Angers, à l'issue d'une vente aux enchères.

IMG


Pour la deuxième fois, vendredi 4 décembre prochain au soir, le diocèse d'Angers propose une vente aux enchères sur internet pour récolter des dons. Ils serviront à alimenter 8 projets qui ont été choisis, dont un sur Saumur.

Une église fragilisée


Avec l'interdiction des messes où la limitation à 30 personnes qui fragilisent les finances de l'église, une soirée « Misons sur notre église » est organisée par le diocèse d'Angers, « une soirée joyeuse et inoubliable animée par un commissaire-priseur bénévole qui vous permettra de découvrir et de soutenir 8 projets portés par des paroisses et des services du diocèse d'Angers », explique le diocèse. Ainsi, téléguidée par Monseigneur Dumas, évêque d'Angers et avec l'aide de Sarepa, une communauté constituée de bénévoles animant les collectes de fonds, une nouvelle fois cette année une vente aux enchères se tiendra sur le net. L'an dernier, 250 personnes avaient participé, permettant de collecter 100 000 euros de dons qui avaient permis de soutenir 9 projets en Maine-et-Loire.

Une vente inversée


La plateforme dons.live sera ouverte à compter de 18h, le vendredi 4 décembre. Les donateurs pourront soutenir un ou plusieurs projets en ligne. Sous forme de vente aux enchères, les donateurs feront une proposition pour contribuer. Une vente « inversée » donc. Et les donateurs peuvent d'ailleurs donner depuis ce vendredi 26 novembre et ce, jusqu'au 31 décembre. La soirée du 4 décembre sera animée par la commissaire priseur Xavier de la Perraudière.

Le camp Musique et Liturgie de Saumur : "L'énergie au service de la pédagogie !"

Sur les 8 projets retenus cette année (1), celui de la paroisse Charles de Foucauld de Saumur. Il s'agit de permettre aux collégiens et lycéens de se mettre au service de l'église à travers les liturgies et la musique avec un camp de jeunes « musique et liturgie ».
Dans le doyenné de Saumur, la paroisse Charles de Foucauld a soulevé deux véritables questions. Quelle place donne-t-on, aujourd'hui, à nos jeunes dans nos églises ? Sont-ils vraiment des acteurs de nos liturgies, aux services de l'Eglise ?
Son projet de camps liturgiques repose sur quatre piliers : les jeunes, la formation, l'accueil et l'engagement. Il s'agit d'offrir un bagage solide à des collégiens et lycéens en matière d'animation. Trente jeunes, accompagnés par une dizaine d'animateurs sur une durée de trois à quatre jours, ressortent de cette formation animés par l'esprit d'engagement. Plus qu'une question matérielle, une véritable question de fond.
Il est important de prendre en considération que cette formation n'est qu'un tremplin. Un tremplin vers un but bien plus grand : le service de l'Eglise et de nos liturgies au sein des paroisses. « Se mettre au service de l'Eglise, de nos liturgies, découvrir, se former, échanger, réfléchir, prier, partager ».
Une grande diversité de talents rassemblés afin d'être modelés et mis au service de l'Eglise d'Anjou. Des ateliers thématiques autours de la liturgie sont proposés aux jeunes. Tout cela afin qu'ils puissent faire don de leurs talents dans une tâche envers laquelle ils souhaitent s'engager. Au-delà d'une formation liturgique, ces jeunes se trouvent plongés au sein d'une vie spirituelle, fraternelle et diocésaine. 8 000 € seront nécessaires pour mener à bien ce projet.

(1) les 7 autres projets :
- Appel à responsable pour la catéchèse afin d'évangéliser les enfants, notamment sur le temps scolaire. Montant : 30 000 € (Diocèse de l'enseignement catholique)
- Recruter de nouveaux animateurs pour la pastorale santé et solidarité afin de gonfler l'effectif des bénévoles qui,rendent visite aux résidents des EHPAD ou hospitalisés. Montant : 20 000 € (Service diocésain Santé et Solidarités)
- Bâtir un sanctuaire en l'honneur du Bienheureux Noël Pinot. Montant : 30 000 € (Paroisse Bienheureux Noël Pinot)
- Faire découvrir la cathédrale Notre Dame d'Angers et le palais episcopal, en valorisant son patrimoine spirituel et culturel, mais aussi promouvoir la création artistique. Montant : 60 000 € (Paroisse cathédrale Notre Same d'Angers)
- Récupérer l'eau des pluies dans les communautés burkinabées. Montant : 70 000 € (Congrégation des sœurs de Torfou)
- Réhabiliter le presbytère des Ponts-de-Cé . Montant : 20 000 € (Paroisse Saint Jean Bosco en Loire et Louet)
- Rénover la Maison du Poirier située sur la commune de Béhuard. Montant : 50 000 € (Sanctuaire de Béhuard).

Pour découvrir en détails les 8 projets 2020 : https://www.diocese49.org/misons-sur-notre-eglise...
Pour participer et donner : https://diocese-angers.dons.live/

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ