Mercredi 08 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
CULTURE

Saumur. Des artistes en création au théâtre Le Dôme

Des artistes sont actuellement en résidence au sein de la salle à l'italienne du théâtre le Dôme de Saumur. Ils créent actuellement un spectacle mêlant arts visuels et chant choral.

IMG

Paul Chabot et Julien Esperon.


Depuis ce vendredi 27 novembre et durant une semaine, le théâtre Le Dôme de Saumur reprend vie. En effet, si les spectacles et expositions ne sont toujours pas ouverts au public, il est tout de même possible pour les artistes de répéter et créer dans les lieux culturels. C'est cette opportunité qu'a saisie Paul Chabot, réalisateur et artiste d'arts numériques, actuellement en résidence dans la salle italienne du Dôme. « Le théâtre est actuellement libre et est tout juste disponible après les longues années de fermeture suite au sinistre. Cette création est le premier acte culturel et artistique à se dérouler dans cette salle depuis », souligne Sylvio Pacitto, directeur artistique. Pour Paul Chabot, qui connait bien Saumur et son théâtre pour y être né et s'y être déjà produit à plusieurs reprises, c'était une occasion à ne pas manquer. « Ce projet était prévu pour plus tard en 2021, mais le calendrier, la disponibilité et la situation actuelle ont fait que nous avons un peu avancé les choses et nous sommes rentrés dans une période de création. »

Une création jamais vue

Cette création très novatrice, « du jamais vu » selon le directeur artistique, a pour ambition de mêler art numérique et art choral. « J'ai rencontré Pauline Court, une cheffe de chœur qui fait des chants contemporains très ouverts, venant de plein de pays Ukraine, Suède… Quand j'ai entendu ce qu'elle proposait, j'ai tout de suite eu des images qui me sont venues, sans doute mon côté réalisateur, et je lui ai proposé de travailler ensemble. » Il prévoit donc de mettre en scène cette chorale grâce des images qui entreront en interaction en direct avec les chants. « Nous sommes partis sur la thématique de l'espace qui s'y prêtait bien. De là, est né le nom binaire x qui en plus de rappeler l'univers du codage numérique est aussi le nom d'un système composé d'une étoile tournant autour d'une étoile à neutrons ou d'un trou noir. » Les artistes utiliseront également des boîtes disposées sur la scène qui produiront des voix numériques changeant en fonction de l'ouverture de celles-ci. « Ces boîtes sonores joueront dans la mise en scène, mais aussi sur le plan musical puisqu'elles pourront donner la note, comme dans un chœur », explique Paul Chabot.

Vers une seconde résidence avec le choeur

À la fin de cette semaine de résidence, les techniciens/artistes dresseront un cahier des charges qu'ils enverront au chœur qui pourra ensuite travailler à partir de cette proposition visuelle. « J'avais vraiment envie de casser les codes de la chorale classique, immobile. C'est totalement innovant de ce point de vue. Ce sont deux mondes qui se rencontrent et aussi deux publics. » Une deuxième résidence se fera, lorsque cela sera possible et les artistes seront prêts, pour mettre en commun ce travail et proposer une création complète. « En effet, pour l'instant nous sommes sur le plan technique, les chanteurs ne pouvant pas se retrouver pour le moment », explique-t-il. Ils seront environ 16 à composer ce chœur.

Spectacle vivant

Pour l'accompagner dans ce projet, Paul Chabot s'est également entouré d'un musicien arrangeur, Julien Esperon. Ensemble, ils travaillent à la création de cet univers. « C'est dingue ce que l'on peut faire lorsque l'on se retrouve en vrai. En 5 minutes on a fait ce que l'on aurait mis un mois à faire à distance. Tout devient évident et prend du sens », souligne Paul Chabot. La salle du Dôme offre à ces créateurs des possibilités techniques et technologiques idéales : « On garde toutefois à l'esprit que l'on ne fera pas toujours ce spectacle dans des salles comme celle-ci. On l'imagine aussi pour de plus petites salles et moins bien équipées, voire des églises. » Il espère que ce spectacle pourra être joué au Dôme.

2 commentaires :


Commentaire de Jacq

29/11/2020 11:45:21

Très belle idée. Nous viendrons voir la réalisation



Commentaire de Bernard Henry

29/11/2020 20:51:33

Bravo Monsieur Pacito, de faire tourner votre théâtre pour ce travail de création sans attendre un plus ample déconfinement. Quel bonheur ce sera quand vous en ouvrirez les portes !



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ