Mercredi 08 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer pas loin de chez vous

Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer pas loin de chez vous ... Ce qui n'était pas dans le kiosque mais qui peut vous intéresser.

IMG


Kidiliz : quatre offres validées par le tribunal


Le spécialiste de la mode pour enfant, Kidiliz, qui emploie 1 390 salariés en France, dont 83 sur le site de la marque Catimini, à Saint-Macaire-en-Mauges (Sèvremoine), a été placé en redressement judiciaire en septembre. Le tribunal de commerce de Paris a validé quatre repreneurs : IDKids, CWF, Zucchi et Hanes. Cette combinaison de plusieurs offres doit permettre de sauvegarder de 346 à 349 emplois. 900 salariés seront licenciés. Le groupe IDKids (Okaïdi, Obaïbi), dont l'offre est la plus importante, prévoit de reprendre 226 postes, dont 29 salariés du site macairois. Maître Gilles Grinal, avocat d'IDKids, soutient : "Il n'est pas question de fermer le site des Mauges". Un accord pour le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) va être signé, porté à 1,9 million d'euros, financé à hauteur de 200 000 euros par IDKids et 100 000 euros par Zucchi.
Source : OUEST FRANCE, 25/11/2020

Le CFA de la CCI digitalise ses portes ouvertes pour les futurs apprenants

Pour s'adapter à la situation sanitaire, le CFA de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Maine-et-Loire a choisi de mettre en place à destination de ses futurs apprenants une semaine de rencontres et d'animations collectives et individuelles à distance. Du 7 au 12 décembre, la découverte en vidéo de l'apprentissage et des différents établissements est programmée ainsi qu'un webinaire d'échange avec les formateurs pour découvrir les 16 filières métiers proposées à Angers, Cholet et Saumur. Le 12 octobre, des échanges individuels avec les équipes pédagogiques seront proposés
Source : LE JOURNAL DES ENTREPRISES , 26/11/2020

À Saint-Barthélemy-d'Anjou, Kolmi ne masque pas son succès

L'entreprise de Saint-Barthélemy-d'Anjou, Kolmi-Hopen, a produit 300 000 masques par jour avant la crise. Aujourd'hui, avec une deuxième usine à Beaucouzé (55 salariés sur 6 000 m2), la fabrication de masques est multipliée par trois. Les effectifs sont passés de 102 personnes en janvier à 150 en février. Ils seront 270 salariés en décembre, dont 20 à 25 % d'intérimaires. Le leader français des masques médicaux exporte 30 % de sa production. Le chiffre d'affaires de 30 millions d'euros en 2019 devrait être multiplié par trois cette année. Le patron, Gérald Heuliez a investi 8 millions d'euros cette année, jusqu'en 2023 avec des fournisseurs de matières premières.
Source : LE COURRIER DE L'OUEST, 24/11/2020

La Vélobuissonnière sélectionnée par Géo parmi les meilleurs itinéraires à vélo

Le circuit la Vélobuissionnière (ancienne Véloroute V44) permet de découvrir les paysages situés entre Alençon et Saumur, en passant par Le Mans, La Flèche, Longué et Baugé. La revue Géo place ce circuit parmi les « onze meilleurs itinéraires à parcourir à vélo en France ». Notons que la nouvelle portion Cuon-Saumur permet de relier La Véloscénie (Paris – Mont-Saint-Michel) à La Loire à Vélo.
Source : LE COURRIER DE L'OUEST, 24/11/2020

La Région lance une plateforme de partage pour les entreprises


La Région Pays de la Loire lance Solutions-partage-paysdelaloire.fr, une plateforme de mutualisation des ressources (locaux, matériels, formations, salariés volontaires), qui permet de mettre à la disposition des entreprises qui connaissent un regain d'activité les ressources non mobilisées dont disposent les entreprises en difficulté face à la crise.
Source : OUEST FRANCE , 21/11/2020

Les Pays de la Loire « préservés de la pauvreté »

L'Observatoire des inégalités indique dans son rapport que la Région des Pays de la Loire présente le taux de pauvreté le moins élevé de France (5,7 %), soit 214 000 pauvres recensés sur une population globale d'environ 3,8 millions habitants. Le dynamisme économique, le faible taux de chômage, la situation géographique sont notamment cités comme des facteurs de cette "prospérité". Toutefois, la pauvreté s'accélère depuis 15 ans et la crise sanitaire risque d'accentuer la précarité de certains profils et bousculer certaines zones.
Source : OUEST FRANCE, 27/11/2020

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ