Lundi 03 Octobre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Comment nos élu(e)s vivent-ils le confinement ? #4 Isabelle Isabellon, maire du Puy-Notre-Dame

Permanences, inaugurations, repas des anciens, rencontres sportives... Ce sont de très nombreux rendez-vous auxquels se rendent les élus, notamment locaux. Alors que ces rencontres n'ont plus lieu ou ne peuvent se tenir, le kiosque a voulu savoir comment nos élus locaux vivaient cette période de confinement, comment ils-elles se tenaient proches des populations et du terrain (1). Isabelle Isabellon, maire du Puy-Notre-Dame témoigne.

IMG


" Nouvellement élus depuis mai dernier, l'équipe municipale et moi-même restons très motivés pour tenter de gérer cette crise.
Sur le terrain, les acteurs en milieu rural ont beaucoup de mal à comprendre les décisions prises à Paris.
Nous pourrions nous-même évaluer la situation dans nos communes et autoriser ce qui semble raisonnable.
Or, nous sommes infantilisés et contraints d'appliquer des décisions inappropriées à notre situation particulière.
Pourquoi nos restaurants ne pourraient-il pas servir des plats chauds le midi aux ouvriers travaillant sur la commune, contraints après une matinée dans le froid à manger un sandwich dans leur véhicule ?
Cela aurait pu être mis en place très facilement avec un protocole sanitaire strict, dont je suis curieuse de voir les contours suites aux annonces d'hier soir.
De même notre coiffeuse ne reçoit généralement qu'une personne à la fois, elle aurait eu le temps de désinfecter les lieux entre deux clients. Pourquoi l'avoir empêchée de travailler ?
Je regrette que l'on n'ait pas fait plus confiance aux citoyens, en leur laissant prendre leurs responsabilités.

Comme partout en France ce deuxième confinement est difficile à vivre pour la population.
Nous avons bien senti que le virus se rapprochait car des cas sont apparus tout autour de nous, contrairement au premier confinement.
Les évènements sont annulés, les voeux, le repas des anciens, les rencontres sportives, l'animation dans la commune et cette période est particulièrement difficile pour nos anciens, pour certains en grande solitude.
Les après-midi jeux, les rencontres, les repas conviviaux et surtout les enfants qui ne viennent plus sont sources de désarroi pour eux.
Ce Noël sera particulier, aussi nous avons installé des illuminations dans la commune afin d'accentuer le côté festif et offrir un peu de joie aux enfants qui sont maussades depuis la rentrée.
Si les déplacement venaient à être autorisés, beaucoup de familles ne se rendraient pas chez leurs parents pour ne pas les exposer… C'est tout à leur honneur.

Je tiens à souligner et à remercier l'engagement des employés municipaux qui continuent à oeuvrer pour l'entretien de la commune.
Je salue leur actions dans les écoles, où ils adoptent une attitude positive afin de ne pas ajouter à la morosité ambiante.
Et je salue aussi les bénévoles qui se sont engagés auprès des anciens pour leur apporter leurs courses et leur rendre d'autres menus services.
Comme dans d'autres communes, nous allons distribuer à ces derniers un colis de produits locaux à nos ainés afin de compenser l'annulation du repas de cette année.
Nous espérons qu'ils pourront retrouver bientôt leurs proches, et que les enfants et leur famille passerons un Noël chaleureux malgré les circonstances.

Enfin, je remercie tous les habitants de la commune pour leur civisme et la solidarité dont ils font preuve."

(1) Témoignage de Régine Catin, conseillère régionale des Pays de la Loire
(2) Témoignage de Laetitia Saint-Paul, députée de Saumur-Sud
(3) Témoignage d'Anne-Laure Blin, députée de Saumur-Nord


1 commentaire :


Commentaire de BEATRICE PHILIPPON RIGNAULT

07/12/2020 17:42:09

Bravo Isabelle pour ce résumé face à la crise COVID. En effet, l'organisation de cette crise aurait dû être réglée par les politiques de terrain. Ceci aurait fait beaucoup moins de dégâts. Et bravo à toute l'équipe municipale pour vôtre engagement. Et puis il nous faudrait un peu plus de politiques ayant ce franc parler.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ