Jeudi 09 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Météo du mercredi 25 novembre. 88 % des entreprises imposent à leurs salariés de venir au bureau

Pour sa nouvelle enquête sur la vie au bureau, Deskeo, premier opérateur de bureaux flexibles en France, a interrogé 11 213 personnes afin de tout savoir sur l'organisation de cette nouvelle phase de confinement. Une période qui n'a rien à voir avec la première.

IMG


Pour cette deuxième vague de confinement, le présentiel est beaucoup plus fort au sein des entreprises. En effet, plus de 38 % des Français déclarent que leur employeur les oblige à se rendre au bureau tous les jours. Dans le détail, parmi les 62 % des Français en télétravail, 39 % reviennent plusieurs fois par semaine au bureau et 11 % de façon ponctuelle. Seulement 12 % restent totalement confinés en home office.

Une France divisée

Le choix pour une entreprise d'imposer à ses salariés de venir au bureau malgré le confinement ne fait pas l'unanimité mais divise véritablement les Français. En effet, plus de 51 % comprennent cette directive et sont enclin à se rendre sur leur lieu de travail en ce moment, et ce malgré les consignes gouvernementales.

La vie au bureau continue

Bien loin de vouloir rester cloîtrés à la maison, 7 Français sur 10 (71 %) aimeraient passer la majorité de leur temps de travail au bureau pendant cette période de confinement. Ils ne sont que 3 % à vouloir rester continuellement à la maison.



Globalement, ce sondage montre que l'appétence pour le télétravail s'essouffle à mesure que la crise s'allonge. Une fois l'épisode coronavirus dernière nous, la majorité des Français préféreront ainsi travailler au bureau autant que possible, les fervents défenseurs du télétravail ne représentent que 11% de la population. Plus généralement, on voit que les Français sont désormais répartis en trois catégories :

1/ Les sédentaires (51%) pour qui le télétravail forcé dû aux confinements a été un épisode difficile à vivre. Ils ont hâte de retrouver leurs habitudes pré-covid et souhaitent travailler au bureau le plus possible.

2/ Les hybrides (38%) ont pris goût au télétravail qui leur permet de mieux gérer leur planning et ainsi de libérer du temps pour leurs loisirs et leur famille. Cependant, ils ressentent toujours le besoin de se rendre au bureau régulièrement et ne s'imaginent pas télétravailler plus d'1 à 2 jours par semaine.

3/ Les télétravailleurs (11%)
eux, sont désormais habitués à évoluer à distance et préfèreront à l'avenir télétravailler autant que possible, limitant au strict minimum leurs venues au bureau.

Un manque d'adaptation des entreprises ?

Beaucoup de sociétés ont dû réagir rapidement face aux problématiques liées à la crise sanitaire. Mais la plupart n'a pas encore opéré de véritable transformation. En effet, 65 % n'ont pas formé leurs cadres au management à distance et 53 % n'ont rien modifié à leur process ou outils pour faciliter le travail à distance. Concernant les investissements pour aider les salariés à s'équiper à la maison, c'est encore pire : 61 % des sociétés ne se sont pas encore penchées sur le sujet.
Jusqu'ici, la priorité va clairement en direction de la cohésion d'équipe à distance, 55 % des entreprises entendues dans ce sondage, ont ainsi pris des initiatives pour aider leurs collaborateurs à garder le contact depuis le début de la crise sanitaire.



Pas contents !
Globalement, la majorité des Français (60 %) sont déçus des mesures sanitaires prises par leur entreprise depuis le début de cette crise (32 % plutôt pas satisfaits et 28 % pas du tout). Seulement 11 % des sondés se disent tout à fait satisfaits et 29 % en partie.

Le télétravail adopté

S'il reste du travail en termes d'adaptation des process et de mesures sanitaires, l'épisode covid-19 aura tout de même eu un impact certain sur la perception du télétravail en entreprise. Ainsi, plus de 56 % des Français déclarent que le travail à distance est davantage admis qu'avant au sein de leur organisation. Ils s'ajoutent aux 29 % pour qui le travail à distance était déjà une pratique courante. Seules 15 % des sociétés sont encore réfractaires au home office.

Envie d'ailleurs

Dernier enseignement majeur de ce sondage, la crise sanitaire a provoqué des envies de changement de vie chez une large partie (57 %) des Français. L'herbe serait plus verte ailleurs pour les 67 % qui envisagent de déménager en banlieue ou de changer de région. Pour d'autres, ce changement serait plus profond : 56% confient avoir un projet de reconversion et 39 % ambitionnent de créer leur propre entreprise.

Côté météo

Demain, la journée sera ensoleillée et les températures remonteront légèrement. Dans la matinée, il fera 7 degrés en moyenne et le ciel sera baigné de soleil. Dans la journée, il restera bien présent sur l'ensemble du département de Maine-et-Loire et le thermomètre affichera jusqu'à 15 degrés dans l'après-midi. En soirée, il fera 8 à 10 degrés et le ciel restera dégagé.

Matin


Après
-midi


Soir


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ