Mardi 28 Septembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Pays de la Loire. La Région relance la « chaîne alimentaire solidaire »

En 1ère ligne face à la crise sanitaire, les associations d'aide alimentaire sont confrontées à d'importantes difficultés pour collecter les denrées indispensables afin de subvenir aux besoins des plus démunis. La deuxième vague de l'épidémie les fragilise encore davantage, les besoins sont plus importants avec l'arrivée de l'hiver et les stocks en forte baisse. En parallèle, la fermeture des restaurants et de certains débouchés, mettent de nouveau en difficultés certains producteurs et fournisseurs locaux. Le communiqué de la Région.

IMG


Dans ce contexte, afin de répondre aux besoins des associations, la Région relance « la chaîne alimentaire solidaire », et renouvelle le cercle vertueux mis en place lors du 1er confinement : la Région achète les denrées aux acteurs et producteurs locaux, les denrées alimentaires sont ensuite mises à disposition des quatre principales associations d'aide alimentaire des Pays de la Loire sur les territoires, à savoir : la Croix Rouge, la Banque Alimentaire, le Secours Populaire et les Restaurants du coeur, pour redistribution aux plus démunis.

Mobilisation nécessaire

La Région s'appuie, avec Solaal (Solidarité des Producteurs Agricoles et des Filières Alimentaires), sur la mobilisation de nombreuses entreprises du territoire pour être en mesure de fournir des denrées aux associations concernées. L'association Solaal, dont l'objectif est de faciliter le don de produits agricoles pour améliorer la qualité et la diversité des produits distribués par les associations d'aide alimentaire et limiter le gaspillage alimentaire, est par ailleurs accompagnée par la Région à hauteur de 26 000 € pour la mise en place de ses actions.

Unique en France

Cette initiative régionale est unique en France. Lors du 1er confinement, le coût de total de l'opération s'est élevé à près de 400 000 € pour la légumes, lait et yaourts, pâtes, farine, volailles et oeufs, légumes secs, huile… Par ailleurs, dans le cadre du plan de relance régional adopté en juillet pour accompagner les associations en charge de la grande précarité, la Région a porté à 3 M€ le Fonds Précarité créé dès le début de la crise sanitaire.

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ