Jeudi 09 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer pas loin de chez vous

Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer pas loin de chez vous ... Ce qui n'était pas dans le kiosque mais qui peut vous intéresser.

IMG


Catimini : la crainte d'une fermeture du site historique de Saint-Macaire


Deux repreneurs sont sur les rangs pour reprendre le groupe Kidiliz dont dépend la société Catimini de Saint-Macaire-en-Mauges : ÏDKIDS (Okaïdi, Obaïbi, Jacadi Paris, Oxybul…, environ 6 000 salariés dans le monde), dont le siège est à Roubaix (Nord), et CWF, groupe vendéen, spécialiste du haut de gamme pour enfants (Givenchy, Timberland, Boss…). ÏDKIDS propose de reprendre 615 des 1 251 salariés français et 95 boutiques. CWF ne conserverait que 220 emplois, à terme. Le projet d'ÏDKIDS impliquerait une implantation dans la métropole lyonnaise, laquelle viendrait s'ajouter aux pôles existants du groupe à Roubaix et Paris et donc la fermeture à échéance de l'été 2021 de l'ensemble des sites actuels, dont celui de St-Macaire. Les candidats ont jusqu'au 3 novembre pour déposer leurs offres définitives améliorées. Les syndicats estiment que le tribunal de commerce de Paris rendra sa décision autour du 20 novembre.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 29/10/2020

Angers. Métiers de la filière végétale : formation pour les jeunes


Le projet Skola, lancé par la fondation catholique des Apprentis d'Auteuil, encourage l'insertion de jeunes entre 18 et 30 ans, ayant décroché scolairement. 21 dispositifs ont été mis en place en France. Dans la Région, le programme Skola Angers 2020 débutera le lundi 16 novembre. Huit jeunes pourront se former aux métiers de la filière végétale au sein de l'entreprise Fleuron d'Anjou aux Ponts-de-Cé. La formation, d'une durée de quinze semaines, proposera des cours théoriques et de la mise en situation. Les candidats intéressés peuvent postuler en contactant Alexandra Hay, chargée de relations jeunes et entreprises, au 06 99 63 41 57 ou ja49@apprentis-auteuil.org .
Source : OUEST FRANCE, 27/10/2020

Angers. SCO : le président rachète 3 600 m² de terrain

Le président d'Angers SCO, Saïd Chabane, va se porter acquéreur, via sa SCI, d'un terrain de 3 600 m² situé aux abords du stade Raymond-Kopa, à l'angle du boulevard Coubertin et de la rue Saint-Léonard, à Angers pour y construire un ensemble immobilier de 8 000 m² sur plusieurs niveaux qui comprendra une brasserie, des activités tertiaires et, peut-être une boutique du club. Le président d'Angers SCO déboursera 2 millions d'euros pour l'achat du terrain.
Source : OUEST FRANCE, 27/10/2020

Angers. Nouveaux marchés dans la Ville

La Ville va installer deux nouveaux marchés aux Hauts de Saint-Aubin et au Lac de Maine. Trois marchés font actuellement l'objet d'une réflexion : le marché Bichon sur le haut de la Doutre, le marché de la place Vigne à Belle-Beille et le marché La Fayette. Stéphane Pabritz, adjoint aux commerces de la ville d'Angers, va également entamer des discussions avec les commerçants du marché bio de la place Molière, le samedi, dans la perspective de l'implantation des futures halles alimentaires. Par ailleurs, l'opération « Angers, adopte ton maraîcher », mise en place afin de pallier la fermeture des marchés durant le confinement, vient d'être lauréate du prix Territoria d'or dans la catégorie « Risposte Territoriale #Covid » parrainé par le Centre national de la fonction publique territoriale.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 27/10/2020

L'insolente bonne santé de l'apprentissage

Les effectifs des centres de formation d'apprentis (CFA) progressent. C'est le message que veulent faire passer les Chambres de commerce et d'industrie, la Fédération du bâtiment Pays de la Loire, le Medef, et l'enseignement supérieur. Une aide de 5 000 à 8 000 € a été apportée par l'Etat pour soutenir l'apprentissage, qui a fait effet de levier. On note des effectifs en hausse de 5 % dans le bâtiment. Les CFA des chambres de commerce et d'industrie de la Région enregistrent 7 034 apprentis à la rentrée, soit + 11 % après 4 % en 2019. Dans l'industrie et la métallurgie, les six CFA de l'UIMM sont passés de 1 069 apprentis en 2018 à 1 120 en 2020. À Formasup enfin, le CFA commun aux universités de la région, l'effectif est d'environ 2 000 apprentis contre 1 360, il y a deux ans.
Source : OUEST FRANCE, 28/10/2020

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ