Mardi 07 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Maine-et-Loire. La confédération des PME s'inquiète d'un reconfinement total

Dans un communiqué, la Confédération des PME de Maine-et-Loire alerte et s'inquiète en cas de reconfinement total qui pourrait être annoncé ce soir par le Président Macron.

IMG


Ce mercredi 28 octobre 2020, le président de la République prendra la parole vers 20h. Le président fera son discours depuis l'Élysée pour annoncer aux Français des "mesures difficiles", selon les termes de plusieurs ministres. Un conseil de défense a été organisé hier matin puis ce matin, afin d'aider le gouvernement à définir une ligne de conduite pour limiter la rapide progression du virus. Plusieurs médias nationaux qui suivent de près le dossier et ont échangé avec les ministres concernés indiquent que le président pourrait annoncer un nouveau confinement pour une durée de 4 semaines. Celui-ci pourrait être plus souple que celui du printemps.

La CPME49 s'inquiète

Une situation qui fait réagir et qui inquiète la CPME (confédération des petites et moyennes entreprises) de Maine-et-Loire qui relaie un communiqué de l'antenne nationale. Elle indique que « la dégradation de la situation sanitaire conduit le gouvernement à envisager de nouvelles mesures de restriction. Sans empiéter sur la politique de santé publique qui relève de la responsabilité du gouvernement, la CPME souhaite, dès à présent, alerter sur les conséquences économiques et sociales qu'aurait toute mesure de reconfinement total ou partiel. » Et de préciser : « Les entreprises sont aujourd'hui beaucoup plus fragiles qu'au mois de mars et beaucoup d'entre elles, notamment les plus petites, seraient dans l'incapacité d'assumer un endettement supplémentaire. On risquerait alors d'assister à un effondrement de l'économie française, une forme de troisième vague, économique celle-là, sans précédent »

Eviter cette solution ultime

La Confédération des PME « adjure le gouvernement » de tout mettre en œuvre pour éviter d'en arriver à cette solution ultime. La confédération estime qu'il est « indispensable que les entreprises puissent conserver une activité, même si celle-ci doit s'exercer dans un cadre encore plus contraint. Il est également essentiel que les clients puissent continuer à consommer sans être contraints de ne recourir qu'au e-commerce pour tout ce qui ne relève pas de l'essentiel. »

1 commentaire :


Commentaire de L1905

28/10/2020 16:27:43

"Adjurer" le gouvernement? Pas très républicain! Le croyant adjure son dieu et ses intermédiaires, le citoyen interpelle ses représentants...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ