Dimance 22 Mai
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Maine-et-Loire. Covid-19 : Une situation qui continue de se dégrader

Selon l'ARS des Pays de la Loire, la situation épidémiologique continue de se dégrader, notamment en Maine-et-Loire. Fortement impacté, mais n'étant pour autant pas dans les départements les plus touchés, le Maine-et-Loire accueille trois patients de la région Auvergne Rhône Alpes, pour décharger les hôpitaux saturés de cette région.

IMG

Deux patients de la région Auvergne Rhône Alpes ont été transférés ce mardi à Angers.


Selon l'Agence Régionale de Santé (ARS,) la situation épidémique ne s'améliore pas, bien au contraire. Elle vient de publier ce mardi 27 octobre les derniers chiffres. Dans le Maine-et-Loire, département le plus touché de la région, l'épidémie poursuit son accélération et sa propagation. En effet, alors que le taux d'incidence était de 229,7 cas positifs pour 100 000 personnes vendredi 23 octobre, il est aujourd'hui de 340. Le taux d'incidence chez les personnes de plus de 65 ans, les plus fragiles, est aussi le plus élevé en Maine-et-Loire avec 297/100 000. Autre donnée alarmante, le taux de positivité qui est passé de 12,7% à 16,1%.

Trois patients transférés en Maine-et-Loire

Du côté des hospitalisations, ce sont 535 patients en Pays de la Loire, dont 105 en Maine-et-Loire. Parmi ces patients hospitalisés en Maine-et-Loire, 21 sont en réanimation. Le territoire est donc comme le reste de la France touché par l'épidémie. Pourtant nous ne faisons pas partie des plus impactés, et c'est pour cela que huit patients de la région Auvergne Rhône Alpes seront transférés en Pays de la Loire. Trois d'entre eux le sont en Maine-et-Loire, deux à Angers et un à Cholet. Un premier patient transféré à Angers est arrivé par avion ce mardi 27 octobre.

8 commentaires :


Commentaire de PRÉVOST

27/10/2020 15:00:21

C'est pour le moins curieux ces transferts vers notre département alors même qu'on nous explique que nous sommes dans une situation grave! Pourquoi pas vers les régions soi-disant préservées ? Toujours des doutes sur les chiffres et informations dont on ignore les véritables sources et la fiabilité.



Commentaire de Superdeg

27/10/2020 15:25:38

J'ai bien peur que la machine se soit emballée et que nous pouvons plus rien faire que subir , et un confinement complet les personnes ne le supporteraient pas spychologiquement et rempliraient les HP



Commentaire de @PREVOST

27/10/2020 16:23:54

Monsieur, vous ne croyez que vous même. La confiance ne fait pas partie de votre vocabulaire. Votre personnage remet tout en cause mais ne propose rien.



Commentaire de Proposition

27/10/2020 19:40:43

Je propose à Prévost de faire lui-même le tour de tous les services hospitaliers de France et de Navarre et de revenir avec tous les chiffres qu'il aura comptabilisés. Pendant ce temps, il arrêtera peut-être de diffuser son poison à petite dose.



Commentaire de Comment osez-vous employer le mot "confiance" !

27/10/2020 19:41:06

Pauvre aveugle comment osez-vous employer le mot confiance après tous ces mois de pantomimes invraisemblables ou l'on nous dit tout et son contraire pour en arriver au final à cette situation incontrôlable et vous nous parlez de confiance mais vous êtes débile ou quoi ?



Commentaire de Tamara

27/10/2020 20:14:14

Situation saturée mais on accueille des malades d'autres régions???? ya pas comme un soucis la???? Nantes n'est pas submergée mais on envoi personne labas? on nous prend pour des quiches la !



Commentaire de @PRÉVOST

27/10/2020 21:00:08

Je propose à Prévost de faire lui-même le tour de tous les services hospitaliers de France et de Navarre et de revenir avec tous les chiffres qu'il aura comptabilisés. Pendant ce temps, il arrêtera peut-être de diffuser son poison à petite dose.



Commentaire de @Tamara

27/10/2020 21:13:21

La situation n'est pas encore saturée mais se dégrade rapidement. Par ailleurs à Nantes aussi des malades sont transférés. "Les malades seront transférés dans les hôpitaux de Nantes, Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), Angers (Maine-et-Loire), Cholet (Maine-et-Loire) et La Roche-sur-Yon (Vendée), où la tension est moindre. (Voir 20minutes)



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ