Vendredi 03 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Couvre-feu : Quelques détails pratiques concernant les dérogations de déplacements

Le 22 octobre, le gouvernement a décidé d'étendre le couvre-feu à 38 nouveaux départements, dont le Maine-et-Loire. La mesure entrera en vigueur dans la nuit de vendredi 23 à samedi 24 octobre à minuit (notre article par ailleurs). Voici quelques détails pratiques.

IMG


La mise en place de ce couvre-feu répond à plusieurs critères : incidence à plus de 250 pour 100 000 habitants ; incidence des personnes âgées supérieure à 100 ; taux d'occupation des lits de réanimation supérieur à 30% et une dynamique conduisant à un dépassement des 50% dans les prochaines semaines. Selon le Gouvernement, « les interactions privées constituent une source importante de contaminations. La majorité des contaminations touche aujourd'hui les jeunes gens, entre 15 et 40 ans (44% des contaminations entre 15 et 40 ans, 30% entre 40 et 65 ans). L'objectif du couvre-feu est ainsi de limiter les rassemblements durant lesquels les gestes barrières sont moins bien appliqués, où le virus circule rapidement, tout en limitant l'impact sur l'économie déjà mise à rude épreuve par l'épidémie. »

Comment fonctionne le couvre-feu ?

Dans les départements concernés par le couvre-feu, les sorties et déplacements sont interdits de 21h à 06h du matin, sous peine d'une amende de 135 € et jusqu'à 3750 € en cas de récidive. Il n'y a pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations. Tous les établissements recevant du public ne pourront plus accueillir de public après 21h. Les activités économiques se déroulant sur la voie publique (chantiers, tournages) pourront continuer à s'exercer.

Les bars complètement fermés durant 6 semaines

Dans les périmètres concernés par le couvre-feu, les bars, les établissements sportifs, les salles de jeux, les foires et salons seront fermés toute la journée et les fêtes foraines seront interdites. Les établissements d'enseignement supérieur ne pourront accueillir plus de 50 % des étudiants en présentiel.

Que faire si je suis obligé de me déplacer ?

Des dérogations sont prévues sur présentation d'une attestation pour les motifs suivants :
- Déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou le lieu d'enseignement et de formation.
- Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l'achat de produits de santé.
- Déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d'enfants ; pour convocation judiciaire ou administrative.
- Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative.
- Déplacements pour participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative.
- Déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances.
- Déplacements brefs, dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

Infos pratiques : Pour télécharger l'attestation de déplacements dérogatoire cliquez sur ce lien. Pour la remplir en ligne et avoir une version numérique cliquez ici. Plus de renseignements sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/couvr...

4 commentaires :


Commentaire de bar fermés

23/10/2020 15:28:03

Les bars sont fermés complètement pedant 6 semaines ? vous êtes sûrs ?



Commentaire de La rédaction

23/10/2020 16:11:42

Non ils ne sont pas fermés durant 6 semaines, ils doivent fermer à 21h. Mais certains bars optent pour une fermeture totale.



Commentaire de yen a marre

23/10/2020 20:00:37

Pourtant, c'est bien indiqué ceci : "Dans les périmètres concernés par le couvre-feu, les bars, les établissements sportifs, les salles de jeux, les foires et salons seront fermés toute la journée et les fêtes foraines seront interdites"



Commentaire de Bar fermés

23/10/2020 22:11:32

En effet sur votre document pas d'exception. Qui a raison ? Le kiosque ou la préfecture ?



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ