Jeudi 09 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Loire. Restauration de la digue : Un chantier indispensable qui coûte

Ce jeudi 1er octobre en conseil d'agglo, il a été présenté aux élus un plan de financement de travaux d'étanchéification de la digue domaniale de la Loire. Un chantier d'envergure qui coûte, d'autant qu'une fois les travaux finis, la gestion reviendra aux EPCI.

IMG

Rolex Replica Watches www.rolex-chat.com

Actuellement l'État est propriétaire et principal gestionnaire la digue de la Loire. Dans les prochaines années, en 2024, l'Etat va rétrocéder ces digues aux EPCI, dont Saumur Val de Loire. La digue domaniale du Val d'Authion a la particularité d'être la plus longue des digues de la Loire avec 74 km dont 49 en Maine-et-Loire et 32km sur le territoire de l'agglomération Saumur Val de Loire. Elle protège environ 400 km2, 62 000 habitants et 16 500 salariés sur deux départements. Avant de rétrocéder cette digue, l'État a entrepris sa réfection et son étanchéïfication. « C'est un cadeau dont on se serait bien passé, car l'entretien de ce genre d'infrastructure coûte cher. C'est aussi pour cela que l'État lance de gros travaux avant de nous les redonner » , confie Jackie Goulet.

Une restauration indispensable

Une étude de dangers a été réalisée par le département « Études et Travaux Loire » de la DREAL Centre en février 2014 afin de déterminer les niveaux de sûreté et de protection des ouvrages ; définir et préciser la surveillance des ouvrages et équipements des levées, notamment en période de crue ; définir et hiérarchiser les travaux de renforcement et de réparations ; alimenter les portés à connaissance des Plans de Prévention des Risques inondation et les réflexions liés à la gestion de crise. L'étude de dangers des levées du Val d'Authion a démontré que le niveau de sûreté des digues constituant la levée est bien inférieur au niveau de protection apparente. Elle a préconisé de réaliser des travaux de restauration des digues pour augmenter ce niveau de sûreté.

Un chantier à 13,8 millions d'euros

Un programme de fiabilisation des digues réalisé par la DREAL a permis de préciser les opérations à mener prioritairement pour un montant prévisionnel de 13,8 millions d'euros. Les travaux sont découpés en plusieurs phases dont la première, estimée à 6 000 000 euros permettra l'étanchéification des digues de La Bohalle et La Daguenière (communes déléguées de Loire-Authion) et celles de Varennes-sur-Loire. Le Préfet de Région Centre-Val de Loire coordonnateur du bassin Loire-Bretagne propose un projet de convention de financement des travaux, avec une participation de la Communauté d'Agglomération Saumur Val de Loire de 217 992 € à verser à l'État en trois versements. Les premiers travaux interviendront à la fin de l'année 2021.

3 commentaires :


Commentaire de Jean

05/10/2020 19:31:18

On peut rappeler que les risques futurs de crue de la Loire ont été appréciés par rapport aux crues passées, notamment la crue record de 1856. Or ces crues ne se reproduisent pas , en raison d'une baisse régulière du niveau de la Loire . La courbe des crues de la Loire, relevée par les services de l'Etat , montre un abaissement du niveau de la Loire -par l'érosion - d'environ 1cm par an depuis 150 ans , soit 1,5m . Il faudrait une crue supérieure de 1,5 m à celle de 1856 pour donner le même effet... c'est très peu probable.



Commentaire de A jean

06/10/2020 08:44:31

Comme ce qui vient d arriver dans la vallée de la Vésubie Peu probable.. Espérons que vous vous trompez Que la nature reprenne des droits et rappel a l homme qu'il n'est qu une bouse ne respectant pas la nature Que soit rayé de la carte les villages sur la rive gauche que la digue casse et noie la vallée Et que l'on y interdise a jamais la construction des villages la bordant et redonne a la Loire sa sauvagerie.. Que l'on arrête les pompes qui on transformées l authion en canal dans vie La nature doit reprendre ses droits et nous montrer qu'elle est la plus forte puisque nous ne voulons



Commentaire de robert guerin

06/10/2020 09:22:57

autrefois la Loire débordant allait jusqu' a la ronde Allonnes longué etc. .demain une bonne crue et une brèche dans la digue et saumur sera sous la rampe des projecteurs .apres avoir distribué du permis de construire et en imposant juste une pièce de survie a l étage ,cela doit faire sourire les habitants sinistrés dans le sud.si les terres du nord "terres d alluvions" étaient destinées au maraichage cela est bien pour quelques choses apres les inondations.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ