Jeudi 09 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumur Val de Loire. Des remous dans le débat sur l'eau et l'assainissement au conseil d'agglo

A l'ordre du jour du dernier conseil d'agglomération figurait la question de la gestion de l'eau et de l'assainissement, un sujet tendu pour un contrat d'une valeur de 100 millions d'euros et d'une durée de 10 ans. Le débat a été long et houleux.

IMG


L'un des dossiers brulants de ce conseil communautaire était celui de l'attribution de délégation de service public (DSP) de l'eau (relire notre article). C'est la Saur qui a été choisie pour gérer l'eau et l'assainissement sur le territoire de l'agglomération. Deux autres candidats se trouvaient sur la ligne de départ : Suez et Véolia. Un sujet qui a créé de vifs débats dans l'assemblée. Une DSP est proposée par le président du conseil communautaire et c'est ensuite le conseil qui décide d'adopter cette proposition ou non. « C'est une façon de faire que je ne connaissais pas et qui ne me convient pas vraiment. Cela ne correspond pas à mes valeurs, mais c'est ainsi et nous n'avons pas le choix. J'ai donc étudié la question depuis le 17 juillet, à la veille de ma prise de poste en tant que président. Je peux vous dire que cela n'est pas un cadeau, un dossier pareil. Mais cela fait partie de ma tâche de président que j'ai accepté, c'est alors en mon âme et conscience que je vous fais cette proposition. »

De nombreux avantages pour la Saur

Pour prendre cette décision, le président s'est appuyé sur un rapport de plus de 250 pages, a travaillé avec l'ancienne commission qui avait étudié le projet lors de la précédente mandature et a échangé avec un cabinet d'étude. Jackie Goulet a estimé que la proposition de la Saur était la plus qualitative et était celle qui proposait le meilleur service. « La Saur propose un bien meilleur suivi du client et est la seule à avoir proposé la télérelève dès 2022 alors que Véolia proposait 2029. Cela permettra des factures plus justes, des économies d'eau, ce qui est un atout pour l'environnement et qui n'est pas à négliger. Tout ce service se ressent forcément et il est vrai que la Saur est un peu plus chère, mais le surcoût en vaut la chandelle selon moi, pour nos administrés. »

Une décision discutée

C'est justement ce prix plus élevé qui a fait réagir des élus dans l'assemblée, notamment Michel Delphin et Benoit Lamy, tous deux membres de l'ancienne commission, qui avait alors placé Véolia en tête. « Nous avions donné un avis et maintenant vous ne suivez pas notre arbitrage » s'est ému Michel Delphin. Benoît Lamy a quant à lui expliqué que la Saur était bien plus chère que la proposition de Véolia : « le prix au m3 est chez Véolia de 1,35 quand il est à 1,42 pour la Saur. Remis sur les 7 000 m3 consommés cela devient considérable et donne un surcoût de 530 000 euros par avant. Une fois atténué par le coût pour la collectivité on tombe tout de même à 422 000 euros par an, soit 4,2 millions d'euros au bout de 10 ans (NDLR le temps du contrat de la DSP). Enfin la proposition de la Saur est la plus inflationniste avec une rentabilité extrêmement faible. Cela pourrait nous amener à faire un avenant au contrat et faire un nouveau chèque. » Une remarque que le président Goulet n'a pas démentie : « En effet si l'on regarde uniquement sur le plan financier votre analyse est juste. Nous sommes ici face à deux analyses différentes, la mienne est peut-être plus générale. Ce surcoût représente en moyenne 9 euros par an qui sera d'une manière ou d'une autre absorbée par la collectivité », assure-t-il en rappelant les nombreux avantages que la proposition de la Saur. « Tu nous demandes de choisir entre la peste et le Choléra », s'est exclamé Benoît Lamy, non sans déclencher une cague d'étonnement dans le conseil. Il a immédiatement été rappelé à l'ordre par Jackie Goulet qui lui a demandé de « rester respectueux, que l'on soit du même avis ou non on doit discuter calmement. »

Un report refusé

D'autres élus, notamment Éric Touron et Michel Pattée, ont également pris la parole pour demander que le vote soit repoussé de quelques semaines afin de reprendre le travail et proposer une solution qui conviendra à tout le monde. Guy Bertin s'est quant à lui rangé du côté du président en estimant qu'il fallait à tout prix « délibérer ce jour » et « prendre ses responsabilités ». Jugeant que « trop d'éléments du dossier étaient dans la nature à ce jour, et avaient été diffusés notamment dans les médias ». Une position saluée par le président qui a précisé qu'il ne « repousserait pas la délibération, qui ferait courir un risque juridique trop important. » Une position qu'il tient fermement, appuyée par l'expertise d'un avocat spécialisé dans les DSP. Finalement, le vote a eu lieu et la proposition du président a été adoptée avec 8 voix contre et 15 abstentions.

L'eau et l'assainissement en chiffre


- 40 000 abonnés pour l'eau
- 33 000 abonnés pour l'assainissement
- 2 337 km de réseaux
- 56 stations
- Dans les 6 ans à venir le prix au m3 sera le même sur tout le territoire de l'agglomération. La différence étant actuellement importante entre le plus bas à 1,51 euros et le plus haut à 2,53 euros.

10 commentaires :


Commentaire de ELLE EST BELLE LA DEMOCRATIE

02/10/2020 11:16:21

Je croyais que les appels d'offres allait au plus offrant. Ce n'est pas le cas.La dictature Goulet Macronie.



Commentaire de Superdeg

02/10/2020 11:50:43

Et pourquoi ce ne serait pas l'agglo pour l'eau, ça serait beaucoup moins cher, au fait et SUEZ il a été consulté? Comme le Saumurois est riche on peut bien payer l'eau 7 cts de plus, par contre le coût de l'assainissement (un des plus cher de France, le double qu'à Antibes par exemple) on n'en parle pas même Saumur kiosque, est-ce secret?



Commentaire de pot d'eau

02/10/2020 14:51:47

il est facile a comprendre que pour des gros groupe comme la saur véolia et suez il est plus facile de convaincre un président d'agloo que tout un conseil communautaire .qnt connais les méthodes de s'est groupes de la gestion de l'eau aux méthodes contreversés



Commentaire de Du positif

02/10/2020 15:07:29

" Dans les 6 ans à venir le prix au m3 sera le même sur tout le territoire de l'agglomération. La différence étant actuellement importante entre le plus bas à 1,51 euros et le plus haut à 2,53 euros." La Saur propose un bien meilleur suivi du client et est la seule à avoir proposé la télé-relève dès 2022.



Commentaire de VLADY BOISSIN

02/10/2020 17:52:40

Avec le prix de l'eau , le pastis sera bientôt moins cher. On le boira sec , sans eau...



Commentaire de A vos calculettes

02/10/2020 18:59:52

Oui Mr Goulet le m3 est plus cher a la saur mais ici vous parlez en brut donc le m3 est 0,40€ plus cher , ce qui le raméne a 2 € .



Commentaire de Gedeon

02/10/2020 19:51:04

Dons , si je comprends bien l'étude, les arguments et la proposition de la Commission d'appel d'offres ...c'est pas trop important finalement. C'est bien ça ? Fallait juste le savoir.



Commentaire de Prevost

02/10/2020 21:21:36

Et qui a été destinataire des estampes? C'est honteux, l'intérêt du consommateur ne prime jamais et le résultat est l'augmentation systématique de services, tel que celui de l'eau, la collecte des ordures,...pour un service toujours moindre.



Commentaire de agl eau

03/10/2020 09:35:11

L 'idée du regroupement des collectivités étaient pour ètres plus performant dans les marchés publique la ont parle d'augmentation du prix chercher l'erreur .Sais peut ètres M Mortier dans une autres vie qui avait raison d'ailleurs il serait intéressant d'avoir son avis sur le sujet.a moins que la vice présidence ne l'oblige au silence radio



Commentaire de Du negatif

05/10/2020 22:10:03

@Du positif, on en parle du rendement de réseau comme l' à révélé l'article du C.O ?



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ