Lundi 29 Novembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Pays de la Loire. 100 millions d'euros en faveur de l'hydrogène

La Région des Pays de la Loire va mobiliser 100 millions d'euros d'ici 2030 en faveur du développement de l'hydrogène.

IMG


Cet investissement massif fait partie intégrante du plan de relance régional voté en juillet. Objectif : accélérer l'émergence d'une filière locale et positionner les Pays de la Loire comme la 1ère Région à hydrogène de France. « L'hydrogène vert est l'énergie qui nous fera réussir la transition énergétique et écologique. Nous sommes au début d'une aventure humaine, technologique et industrielle extraordinaire. La Région va investir 100 millions d'euros pour accélérer l'émergence d'une filière régionale d'excellence. La voiture, le bateau ou l'avion vert de demain s'inventera ici », déclare Christelle Morançais, présidente de la Région de Pays de la Loire.

Développer la production et les stations de distribution

12 millions d'euros d'investissements seront consacrés d'ici 2030 pour faire des Pays de la Loire une région à hydrogène décarboné. La Région soutiendra la réalisation de 15 stations de production et/ou distribution d'hydrogène. Elle accompagnera également le déploiement de projets territoriaux sur les 5 départements, parmi lesquels les projets « H2 Loire Vallée » et « H2 Ouest », avec notamment l'ambitieux projet Lhyfe dont la 1ère pierre du site de production a été posée à Bouin, samedi 26 septembre.

Développer les transports à hydrogène

17 millions d'euros seront consacrés au développement des transports à hydrogène. La Région soutiendra l'acquisition des 500 premiers véhicules terrestres et le déploiement des transports collectifs hydrogène (expérimentation d'une ligne Aléop de car hydrogène, déploiement d'un TER hydrogène sur l'étoile mancelle et verdissement de la flotte de catamarans vers l'île d'Yeu.

Création d'un pôle accélérateur hydrogène

38 millions d'euros seront dédiés à la recherche et au développement. La Région accompagnera, par exemple, le Grand Port Maritime Nantes-Saint-Nazaire dans sa mutation pour devenir le premier grand port hydrogène de l'Atlantique. La Région soutiendra également des projets de développement de bateaux à propulsion hydrogène. Un nouveau Technocampus régional dédié à l'énergie proposera de rassembler tous les acteurs du secteur en un site unique.

Installer le collectif « Pays de la Loire Hydrogène Vallée »

Pour structurer la filière hydrogène et répondre à l'ambition collective, la Région animera le réseau d'acteurs de la filière en Pays de la Loire. Ce collectif permettra de peser à l'échelle nationale et internationale et de saisir les opportunités de financements pour soutenir les projets émergents.

5 commentaires :


Commentaire de Superdeg

07/10/2020 17:16:32

Pour faire de l'hydrogène il faut beaucoup d'énergie électrique, faudrait prévoir quelques dizaine de centrale si on produit de l'hydrogène et que beaucoup de voitures roule à l'électricité...mais comment produire les besoins énormes d'électricité? Ecolos répondaient moi



Commentaire de doudou

07/10/2020 18:34:56

On fait comme en Allemagne, on remet en route des centrales à charbon.



Commentaire de ADB

08/10/2020 12:07:48

Ce n'est rien d'autre qu'une utopie couteuse : cette molécule est trop précieuse pour être brulée comme une banale énergie.



Commentaire de Olivier

08/10/2020 15:26:28

Tout le monde a oublié qu'en 1979 à Angers, une voiture roulait à l'hydrogène. Il s'agissait d'une banale voiture à essence, adaptée pour fonctionner à l'hydrogène par un homme extraordinaire, Jean-Luc PERRIER. Mieux encore, cet homme avait construit dans son jardin de Villevèque, une centrale solaire de 50kW, ce qui à l'époque était la 2ème puissance française (après Odeillo) et la 3ème puissance mondiale. Et devinez quoi...? avec cette centrale solaire, Jean-Luc PERRIER fabriquait son hydrogène!



Commentaire de Olivier

08/10/2020 15:38:32

Tout cela, Jean-Luc PERRIER l'a fait avec seulement son cerveau et ses deniers personnels. Et puis tout est tombé aux oubliettes quand il est décédé accidentellement en 1981 à l'age de 37 ans. Voir Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Luc_Perrier et le journal d'Antenne 2 du 20 juin 1979 : https://www.ina.fr/video/CAB7900538101



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ