Mardi 30 Novembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer pas loin de chez vous

Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer pas loin de chez vous ... Ce qui n'était pas dans le kiosque mais qui peut vous intéresser.

IMG


On manque de programmeuses


Les femmes sont peu nombreuses dans les métiers techniques du numérique. Les entreprises angevines recherchent notamment des développeuses. Une des pistes est d'inciter les étudiantes à se tourner vers la filière. Polytech organise, avec l'association Elles bougent, des ateliers pour présenter les métiers aux lycéennes. L'entreprise angevine Empreinte digitale anime des ateliers pour initier les jeunes filles au code, dans des collèges et des lycées. La Fondation agir contre l'exclusion (Face) Angers-Loire propose des ateliers hebdomadaires dans des collèges, en partenariat avec l'École supérieure angevine d'informatique et de productique (Esaip).
Source : COURRIER DE L'OUEST , 22/09/2020

« On prépare les exportateurs pour demain »

La 3e édition de l'International Week se déroule cette semaine du 22 au 24 septembre. L'événement, dématérialisé, entend aider les entrepreneurs régionaux à se développer à l'export. Fabrice Lelouvier, directeur international de la CCI des Pays de la Loire, insiste sur l'importance de démystifier l'international auprès des chefs d'entreprises encore hésitants et rappelle que les exportateurs ligériens ont continué à exporter pendant le confinement pour 70 % d'entre eux, contre 60 % pour la moyenne nationale. Le Conseil régional cofinance de façon massive ce plan de relance export.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 22/09/2020

Beaucouzé. L'éditeur de logiciels Telelogos ouvre un bureau à Mexico

L'éditeur angevin de logiciels Telelogos, spécialisé dans le transfert de fichiers et l'affichage dynamique, a ouvert début juin un bureau à Mexico. La PME de Beaucouzé (5,6 M€ de CA), veut ainsi se renforcer en Amérique Latine, où elle est déjà présente commercialement depuis plusieurs années.
Source : LE JOURNAL DES ENTREPRISES , 22/09/2020

Recrutement : Farmea veut nouer des partenariats avec l'industrie pharmaceutique locale

L'Angevin Farmea (370 collaborateurs, 62,8 M€ de CA en 2018), filiale du groupe Fareva spécialisé dans la fabrication et le conditionnement de médicaments, veut initier une dynamique commune de recrutement avec d'autres entreprises pharmaceutiques locales. Une dynamique qui pourrait aboutir à l'émergence d'une forme de marque employeur territoriale.
Source : LE JOURNAL DES ENTREPRISES, 25/09/2020

Le Suédois Scania continue d'investir à Angers

Le constructeur de camions et de bus a inauguré hier un nouveau bâtiment de 5 100 m2 sur la zone industrielle d'Ecouflant. Cet investissement de six millions d'euros lui permet de regrouper ses forces pour augmenter ses capacités de production. Scania France envisage également de conquérir le marché des véhicules militaires, lequel représente actuellement 1 % de son chiffre d'affaires.
Source : OUEST FRANCE, 25/09/2020

L'économie de la région portée par l'industrie

Une étude de l'Insee, publiée le mercredi 10 septembre, indique que l'économie des zones d'emploi des Pays de la Loire repose majoritairement sur l'industrie. Sur les 23 zones d'emploi de la région, neuf sont spécialisées dans l'industrie : Les Herbiers-Montaigu, Cholet, Ancenis, Segré-en-Anjou Bleu, Château-Gontier, Sablé-sur-Sarthe, La Flèche, La Ferté-Bernard et la Mayenne. L'agroalimentaire est le secteur industriel qui domine en Pays de la Loire, suivi de la fabrication de matériel de transport et le textile. L'enseignement et l'agriculture sont particulièrement présents, autour d'Angers. La zone de Saumur se caractérise par une dominante agricole, tout comme Châteaubriant et Fontenay-le-Comte. Saumur est principalement orienté vers les grandes cultures, la viticulture et le maraîchage-horticulture.
Source : COURRIER DE L'OUEST , 23/09/2020

Baugé-en-Anjou. « Un tiers-lieu avec un projet »

Le tiers-lieu associatif Coop1d.com a ouvert ses portes, à la rentrée et compte une vingtaine de membres. C'est un espace de coworking et télétravail de 100 m², situé au lieu-dit Crève-Cœur, au Vieil-Baugé. L'objectif de ses membres est de mutualiser leurs domaines de compétences afin de répondre à plusieurs à des appels à projets de plus grande envergure.
Source : COURRIER DE L'OUEST , 23/09/2020

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ