Mardi 17 Mai
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
CULTURE

Chênehutte-Trèves-Cunault. La Colombière ouvre ses portes pour les Journées du Patrimoine 2020

Pour la 6e année consécutive, La Colombière, lieu de création et résidence d'artistes à Chênehutte-Trèves-Cunault, ouvre ses portes les 19 et 20 septembre prochains à l'occasion des Journées européennes du patrimoine, pour révéler les créations de Chloé Bocquet et Diane Hymans, artistes accueillies cette année.

IMG

Atelier de La Colombière


Chloé Bocquet - gravure


Chloé Bocquet est née en 1993. Diplômée de l'école supérieure des Beaux-arts du Mans en 2017, elle découvre la gravure au cours de son cursus, passant par l'atelier Moret (Paris) et la section arts-graphiques de l'école d'art de Leipzig (HGB) en Allemagne.
Depuis 2017, Chloé Bocquet a participé à différentes expositions, notamment en Angleterre, Excellence of Youth, Woolwich Contemporary Print fair, Le Salon des Réalités Nouvelles (Paris). Son travail est aujourd'hui représenté par la galerie Londonienne Eames Fine Art.
Durant sa période de résidence, Chloé Bocquet a développé trois séries d'images imprimées, utilisant à la fois la Linogravure, le Monotype ou encore la taille-directe sur cuivre. Des procédés déjà installés dans sa pratique. Les paysages de la Loire auxquels Chloé Bocquet s'est trouvée confrontée quotidiennement durant la résidence ont amené sa pratique sur de nouveaux territoires. La teinture de ses supports papier à partir de végétaux trouvés en Val-de-Loire (feuilles de Châtaignier, Noyer ou encore baies de Sureau), l'élaboration d'un nuancier de couleurs obtenu par décoctions de plantes. Chloé Bocquet s'est nourrie du face à face qu'entretient la Loire et les constructions qui peuplent ses bords.

Diane Hymans -Photographie

Née en 1991, Diane vit à Paris. Elle a commencé par étudier l'Histoire de l'Art à la Sorbonne avant d'intégrer l'École Nationale Supérieure de la Photographie d'Arles en 2015 et d'en être diplômée en juin 2018. Diane utilise la photographie comme une loupe, en s'intéressant au détail et à la fragmentation, ce médium lui permettant de mener une introspection à partir de perspective monoculaire. Elle s'intéresse particulièrement au végétal et à ses représentations.
Pendant sa résidence, Diane Hymans s'est intéressée à l'image de la semeuse, figure écologique et féministe, qu'elle met en relation avec une autre image, elle aussi symbolique, celle de la fleur. À travers ses lectures, ses promenades, ses rencontres, la cueillette de plantes endémiques des bords de Loire, elle s'est imprégné des paysages ligériens. Pour clôturer sa résidence, elle réalisera un jardin "symbolique" à la Colombière : une installation de 12 images représentant des femmes musclées, à l'image de la semeuse (mal perçues car considérées comme androgynes et loin des canons féminins), seront mis en regard avec des textes publicitaires pour des engrais ou des graines de fleurs, mettant en avant cette injonction à être belle, présente autant chez la femme que chez la fleur.

Infos pratiques : découvrez les portraits de ces artistes sur le lien suivant : www.valdeloire.org/Actualites/Articles/Tous/La-Colombiere-ouvre-ses-portes-pour-les-journees-du-patrimoine-2020

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ