Mardi 30 Novembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumur. Accident d'autogire : la piste de la défaillance matérielle écartée

La Police de l'air et des frontières (PAF), en charge de l'enquête de l'accident d'autogire survenu à l'aérodrome de Saumur lundi 31 août et entraînant le décès du pilote bourgueillois, vient d'écarter la piste de défaillance matérielle de l'engin volant.

IMG

Image d'illustration d'un autogire.


En début de semaine, le territoire du Saumurois était marqué par la brusque disparition du vigneron de Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Frédéric Mabileau, dans un accident d'ULM (relire notre article). Confirmé dans la pratique de vol en ULM, il possédait depuis un nouvel engin volant, un autogire, propulsé par deux hélices. Il totalisait quelques heures de vol avec la machine et avait reçu une courte formation pour la prendre en main.
Malheureusement, lors du décollage, dans la soirée, le pilote semblerait avoir perdu le contrôle et l'engin se serait écrasé sur la piste de l'aérodrome saumurois avant de s'embraser. Une enquête avait alors été confiée à la BEA (Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile) et à la PAF (Police de l'aire et des frontières). Cette dernière vient d'écarter la piste d'une défaillance matérielle. Elle explique que l'engin aurait décollé trop vite entraînant probablement une perte de contrôle. Restent donc deux pistes : soit le pilote était habitué à piloter avec deux personnes à bord, la différence de poids expliquant la trop grande vitesse, soit il aurait fait un malaise... L'Enquête se poursuit.

1 commentaire :


Commentaire de Bonavion

04/09/2020 10:06:55

Un autogire, contrairement à ce qui est écrit, n'est pas propulsé par deux hélices. Il est propulsé par une hélice propulsive (en arrière de l'aéronef) et le vent relatif, lié à la vitesse de l'ULM, met en mouvement l'aile tournante (aile non motorisée, donc) qui, lorsqu'elle atteint une vitesse suffisante, soulève l'ULM. Un autogire n'est pas un hélicoptère !



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ