Mardi 30 Novembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Mutilations sur des équidés : Pas de cas en Saumurois, quelques recommandations de la gendarmerie

Il n'y a pas encore eu de cas de mutilations dans le Saumurois, même si plusieurs actes de cruauté ont été recensés dans les territoires voisins. Toutefois, la Gendarmerie nationale communique quelques conseils et recommandations pour éviter les mutilations et tenter de repérer les auteurs.

IMG


Depuis le début de l'année, la Gendarmerie a ouvert plus d'une dizaine d'enquêtes à la suite de dépôts de plaintes de propriétaires d'équidés dont les animaux ont été victimes d'actes de cruauté pouvant aller jusqu'à entraîner leur mort. Des cas ont également été recensés dans le nord-est du Maine-et-Loire et dans les Deux-Sèvres à Mauléon. Pour le moment, le Saumurois, qui est une terre d'équitation, ne semble pas avoir été touché par le phénomène. A ce stade, aucune hypothèse n'est privilégiée quant aux mobiles ou à l'identité des auteurs. Selon la gendarmerie, il s'agirait très probablement de plusieurs auteurs, au vu des façons d'opérer différentes et de la géographie disparate des actes. Seul point commun, les agresseurs repartent avec l'oreille droite de l'animal. Ce constat amène les services de la Gendarmerie nationale à formuler plusieurs recommandations à l'intention des propriétaires de chevaux afin de faire avancer les investigations et de mettre un terme à ce phénomène.

Recommandations :

- Effectuez une surveillance quotidienne des chevaux aux prés.
- Évitez de laisser un licol quand l'animal est au pré.
- Si vous en avez la possibilité, la pose de petite caméra de chasse peut être envisagée.
- Signalez aux unités de gendarmerie en appelant le 17, tout comportement suspect à proximité des pâtures (stationnement de véhicules ou présence inhabituelle d'individus).
- Si vous êtes concernés par les faits décrits, appelez le 17 également, ne procédez à aucune modification des lieux, portez plainte le plus rapidement possible.

2 commentaires :


Commentaire de tout prtit saumurois

02/09/2020 22:09:20

pas de cas en saumurois ? mais un aux Rairies, un à Brain sur Allonnes et un à Blou d'après d'autres sources que la gendarmerie ...



Commentaire de brugiere jean fr

03/09/2020 12:07:22

On parle en ce moment d" ensauvagement". Rappelons que JMLP a été condamné pour avoir prononcé ce mot . Aujourd'hui il est une réalité incontournable et chacun peut citer des cas concrets d'ensauvagement. un mot qui veut dire: contraire à nos moeurs, contraire à notre civilisation, contraire à nos coutumes. Autrement dit, des actes venus d'ailleurs en général de " chances pour la France" comme le prétendait un crétin de ministre sous VGE.. Comme quoi Macron n'est pas responsable de tout même s'il n'a rien arrangé. Mutiler un cheval n'est pas français..



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ