Dimance 05 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Dossier. Pays de la Loire. Bilan de la saison touristique, un été en demi-teinte

L'Observatoire Régional du Tourisme des Pays de la Loire a réalisé à la fin de cet été une étude auprès des professionnels pour réaliser un bilan de cette saison particulière. Un bilan plutôt mitigé, mais globalement rassurant.

IMG

Les activités de plein air ont été favorisées durant cet été. ©LudovicLetot


Dans ce contexte inédit de crise sanitaire internationale, l'Observatoire Régional du Tourisme des Pays de la Loire, avec ses partenaires, les Agences départementales du tourisme, la Chambre de Commerce et d'Industrie régionale et les fédérations professionnelles, a interrogé un panel de 6 000 professionnels du tourisme, entre le 12 août et le 19 août 2020, pour recueillir leur ressenti sur leur activité de cet été ainsi que leurs prévisions pour les mois à venir. Plus de 800 professionnels ont répondu à ce baromètre. En juin 2020, les professionnels du tourisme craignaient une saison estivale désastreuse. Finalement malgré un recul global pour la moitié des professionnels, la fréquentation en juillet et août est restée stable, voire supérieure, pour l'autre moitié, par rapport à l'été 2019.

Les littoraux tirent leur épingle du jeu

Parmi tous les territoires, c'est le littoral qui tire le mieux son épingle du jeu. 60% des professionnels du littoral interrogé déclarent avoir eu une activité identique, voire meilleure que celle de la haute saison 2019. À l'inverse, près de 60% des professionnels du tourisme urbain enregistrent une fréquentation à la baisse cet été, dont notamment 86% des hôtels. Le tourisme rural est à la baisse, liée principalement au manque de touristes étrangers : 55% des professionnels indiquent également une diminution globale de fréquentation. La médiatisation de la situation sanitaire en Mayenne en plein cœur de l'été, fut un véritable coup de frein au flux touristique, ayant généré jusqu'à 80% d'annulation des réservations de clients étrangers.

L'hébergement le plus rassurant : les gîtes ruraux et locations meublées

Les gîtes ruraux et locations meublées ont été « la » formule d'hébergement jugée la plus rassurante. Cette solution a remporté un franc succès, devant les hôtels. Les Hôtels, campings et villages vacances du littoral, accusent quant à eux une forte baisse d'activité en 2020.

La fréquentation des lieux de visite relativement préservée

6 lieux de visite sur 10, y compris en ville, indiquent une activité identique, voire meilleure que les années précédentes. L'étude relève également le succès d'activités de plein air comme le cyclotourisme.

Chiffre d'affaires et emploi, une baisse globale significative

Plus de 86% des professionnels estiment une perte d'au moins 30 à 40% de leur chiffre d'affaires pour l'année 2020. 25%des professionnels interrogés sur la fragilisation de l'activité de leur entreprise déclarent craindre pour la pérennité de leur entreprise et 35% restent dans l'incertitude. Cet été 2020 a été marqué par une baisse de l'emploi de saisonniers. Les professionnels déclarent ressentir une inquiétude pour l'arrière-saison. Néanmoins, ils font état d'un été meilleur que prévu avec 38% des professionnels satisfaits, avec une activité stable, voire meilleure qu'auparavant.

Une clientèle différente

Les professionnels ont dû s'adapter et faire face à de nouvelles habitudes. Il y a eu beaucoup plus de réservations de dernière minute et de séjours courts. L'autre facteur est la quasi-absence des clientèles étrangères. Allant parfois même jusqu'à 100% de baisse pour certains campings ou 40% pour le tourisme rural. Les acteurs du tourisme ont eu affaire à une clientèle locale. Dans la région, la principale clientèle est ligérienne à 31%. Une clientèle française qui pallie parfois l'absence de touristes étrangers, selon l'étude.

Bilan en Maine-et-Loire

Comme les autre Agence départementales du Tourisme, Anjou Tourisme a réalisé son enquête, dressant ainsi le bilan des professionnels du département. Après une première partie de saison très compliquée pour les professionnels du tourisme du fait du confinement lié à la propagation de la Covid-19, l'activité semble véritablement repartir lors de la saison estivale en Anjou. En effet, la fréquentation touristique en juillet/août 2020 est en moyenne de -10% comparé à la même période l'an passé. Elle était de -44% en juin dernier...Toutefois, le ressenti entre les acteurs du tourisme est très contrasté. Si 49% des professionnels touristiques qui ont répondu à l'enquête constatent une fréquentation en baisse, 51% d'entre eux considèrent qu'elle est stable ou en augmentation. Ces derniers constatent une baisse importante de la clientèle internationale : dans environ 8 établissements sur 10 interrogés, la fréquentation estivale des touristes étrangers est en diminution de plus de 75% par rapport à 2019.Malgré un été qui redonne espoir, les professionnels du tourisme craignent de nouvelles mesures liées au contexte sanitaire qui pourraient impacter leur activité, et s'interrogent sur la suite de la saison.



Le slowtourisme, une tendance qui se confirme en Anjou

Prendre le temps de découvrir un territoire, à vélo, à pied, à cheval ou en bateau... la tendance du slow tourisme semble véritablement se confirmer cet été en Anjou...La météo favorable et le besoin de s'évader après ce long confinement ont été très bénéfiques aux établissements d'activités de loisirs qui ont vu une nette augmentation de la fréquentation. Les chiffres de fréquentation sur La Loire à Vélo et La Vélo Francette sont tous en augmentation en juillet/août. Idem pour les loueurs de bateaux habitables que nous avons contactés qui enregistrent « complet » sur ces 2 mois d'été. Les prestataires d'activités de randonnées pédestres, VTT, montgolfières enregistrent également une bonne fréquentation... meilleure que l'an passé. À noter que la recherche de balades et randonnées sur anjou-tourisme.com a augmenté de plus de 54% par rapport à 2019 sur la même période.

1 commentaire :


Commentaire de Superdeg

31/08/2020 17:50:55

Le problème du touriste Français il parle et comprend le Français, il est exigeant, râleur et difficile à plumer



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ