Mardi 30 Novembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Maine-et-Loire. Les Finances Publiques font le bilan des mesures de soutien à l'activité économique

La Direction départementale des finances publiques (DDFIP) de Maine-et-Loire a dressé le bilan des différentes mesures de soutien à l'activité économique apporté sur le département depuis le début de la crise sanitaire.

IMG


Depuis le début de la crise sanitaire, les pouvoirs publics ont mis en place des mesures massives de soutien au profit des acteurs économiques avec un seul objectif, sauver les entreprises et les emplois. Cette mobilisation s'est traduite au travers de la mise en place rapide de dispositifs d'urgence en faveur des entreprises et des salariés qui ont été renforcés, prolongés dans le temps et complétés par des plans de soutiens sectoriels.

La situation à ce jour

Concernant l'activité partielle, près de 31 milliards d'euros pour l'activité partielle au niveau national, dont 166 millions d'euros pour le Maine-et-Loire, représentant 17 millions d'heures indemnisées.

Le fonds de solidarité
a quant à lui mobilisé 8,4 milliards d'euros pour apporter aux très petites entreprises, dans le cadre du fonds de solidarité, un soutien exceptionnel rapidement mis en place, simple d'utilisation, via impots.gouv.fr. Dans le Maine-et-Loire, près de 35 000 aides ont été versées en faveur de 15 800 entreprises pour un montant de 46 millions d'euros (aides de 1 300 euros par mois en moyenne, sur les mois de mars, avril, et mai, et pour quelques entreprises, également en juin et juillet). A ce 1er volet s'ajoute un second volet, géré par le Conseil Régional, avec, à fin juin, 138 demandes enregistrées pour le département de Maine-et-Loire. Au vu de plusieurs améliorations récentes, dont la suppression de la condition d'un refus de prêt pour pouvoir en bénéficier et la hausse du montant maximal de l'aide de 5 000 € à 10 000 €, on peut espérer une augmentation des sollicitations des entreprises.

Les prêts garantis par l'État (PGE) : Au niveau national, 113 milliards d'euros de PGE ont été accordés par les établissements bancaires au profit de 550 000 entreprises avec un taux de refus de 2,7 %. Dans le Maine-et-Loire, 4 920 entreprises en ont été bénéficiaires pour un encours de 790 millions d'euros.

Enfin, au sujet des reports de charges fiscales, les services de la direction départementale des finances publiques ont accordé à 1 830 entreprises des reports de paiement pour un total de 19,5 millions d'euros.

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ