Mardi 07 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Fait divers. Chinon. Cinq individus condamnés pour un trafic d'héroïne

Ce mercredi 22 juillet 5 personnes ont été jugées pour trafic de stupéfiant sur le secteur de Chinon. Les individus avaient été interpellés le 16 juillet dernier par les gendarmes après une enquête de 5 mois.

IMG


Suite à plusieurs semaines d'enquête, le mardi 16 juin 2020, les militaires de la compagnie de Chinon mettaient un terme à un trafic de stupéfiant en interpellant cinq personnes, dont une femme, sur les communes de Beaumont en Véron, Coteaux sur Loire et Saint Martin sur Ocre. Les gardes à vue et les saisies réalisées lors des perquisitions ont permis de corroborer les éléments de l'enquête. L'ampleur du trafic sur la période 2019/2020 est relativement conséquent selon les gendarmes. Jugés ce mercredi 22 juillet 2020, les individus ont été condamnés à des peines allant de 3 ans d'emprisonnement dont 2 ans avec sursis à 10 mois avec sursis et mise à l'épreuve. Avec, pour tous, obligation de se soigner, de travailler et interdiction d'entrer en contact avec les autres prévenus… mais sans mandat de dépôt à l'audience. Et confiscation de l'intégralité des scellés : quelques dizaines de grammes d'héroïne, environ 4.000€, un véhicule de tourisme qui sera restitué. En parallèle, 17 personnes domiciliées principalement dans le chinonais ont été entendues en qualité de consommateurs. Une décision pénale sera rendue ultérieurement.

Victimes de leur addiction

Les 5 individus étaient poursuivis pour acquisition, détention, offre ou cession, transport et usage de stupéfiants. Aucun d'entre eux n'a nié les faits qui leur étaient reprochés, à savoir être les acteurs d'un trafic d'héroïne. Les mis en cause ont expliqué ne pas tirer de bénéfices de ces ventes, destinées à financer leur propre consommation. Les avocats ont mis en avant le fait que les 5 personnes étaient des primo délinquants et réclamaient une certaine indulgence de la part du tribunal. La défense a également expliqué que les quantités étaient relativement faibles « assez loin d'un grossiste ». Avant d'ajouter que les individus n'étaient que « des victimes de leur addiction ».

2 commentaires :


Commentaire de zoubi

25/07/2020 11:32:42

binh voyons !! et en plus on vat leur payer les soins !! libre !! youpi et ils continuent !! vive la France !! dormez bien allez bizou



Commentaire de Red baron

27/07/2020 12:36:59

Et Zoubi devrait revoir ses cours de français avant de crier vive la France.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ