Samedi 04 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Chinon. Débats autour du vote des indemnités lors du conseil municipal

De longues discussions ont eu lieu à l'occasion du vote des indemnités des élus de la ville de Chinon lors du conseil municipal de jeudi 16 juillet.

IMG

Laurent Baumel, chef de fil de l'opposition et Jean-Luc Dupont maire de Chinon.


Jeudi 16 juillet s'est déroulé le premier conseil municipal après installation des nouveaux élus. Les débats ont été vifs puisqu'à l'ordre du jour figurait le vote des indemnités des élus, un sujet qui ne laisse jamais indifférent, surtout lorsqu'il y a de l'opposition au sein du conseil. D'autant que la ville de Chinon a changé de « grade » suite à la réforme territoriale de 2017. Dorénavant la ville est notée comme chef-lieu, ce qui donne droit à une augmentation de 20% des indemnités. Le maire, Jean-Luc Dupont, se voit ainsi verser une indemnité de 2 146 euros (bruts) contre 2 090 auparavant. Les huit adjoints percevaient quant à eux 834 euros chaque mois, à présent sept d'entre eux toucheront 838 euros (bruts) une maigre augmentation. Le 1er adjoint, Eric Maucourt recevra 1 024 euros (bruts). Les cinq conseillers délégués auront une indemnité de 301 euros alors qu'avant il recevait 248 euros, on note ici une augmentation considérable. Chaque mois, la ville de Chinon déboursera 9 712 euros pour indemniser les élus de la ville.

Un contexte qui invite à l'économie

Toutefois, Laurent Baumel chef de File de l'opposition municipale a déclaré que « le contexte de défiance de la population envers les politiques actuellement invite à une certaine prudence et d'autoretenue quant aux décisions d'augmentations des avantages financés par l'argent public. » Il ajoute qu'il a été à maintes reprises rappelé que « la Ville de Chinon avait été lourdement endettée et qu'il fallait qu'il y ait à sa tête une équipe économe. » Ce à quoi le maire de Chinon a répondu que cela n'était « en aucun cas un avantage que l'on s'octroie, mais bien le total respect de la loi. » Il ajoute également que lors du précédent mandat il a fait supprimer des choses qu'il considérait comme des avantages à savoir des véhicules de fonction. « J'ai pu voir par le passé que dans cette même collectivité, les indemnités kilométriques n'étant pas fiscalisées, on pouvait voir parfois des taux de remboursement élevés chaque mois et qui n'étaient pas visibles du conseil municipal », ajoute-t-il. Sans surprise, l'opposition a voté contre ces indemnités, un vote qui n'a pas empêché la majorité de valider ces montants.

3 commentaires :


Commentaire de Premiere Trahison

22/07/2020 12:43:52

Les rois de la parité... hommes /femmes... Il faut bien dire que l ancien directeur du Cnpe de Chinon était loin d être exemplaire sur cette question lors de ses années à la tête du Cnpe !!!!!



Commentaire de brugiere jean

22/07/2020 16:00:07

la loi ? elle semble faite pour engraisser des oligarques càd des gens qui ne représentent qu'eux mêmes. il n'y a qu''à voir l'illustre ville royale de Chinon, la ville de Jeanne la ville de Henri II, d'Aliénor... avec ses maisons mal entretenues, et plein d'autres à vendre. Combien sont au seuil de pauvreté, combien de chinonais travaillent,? la France n'en peut plus. et tout cela est de la faute d'une classe politique méprisable, qui ne mérite que notre rejet. Alors ? augmentez vos allocations . On s'en moque.



Commentaire de sablons 49

22/07/2020 22:15:06

Vous avez raison Mr Brugiere, et ça comme ça dans toute les communes, le 1er des boulots c'est de s’octroyer le maximum de salaire possible avant même de se mettre au taf !!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ