Mercredi 08 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Un weekend de rave party avec trois fêtes organisées en Indre-et-Loire et dans la Vienne

Trois rave-parties se sont déroulées autour de Saumur ce weekend, sur les berges de la Loire, de la Vienne et près de Loudun. Des « fêtes sauvages » qui interviennent dans un contexte de limitation des contacts physiques.

IMG


Une première rave party s'est déroulée de vendredi 17 juillet au soir à dimanche 19 juillet au bord de la Loire à Candes-Saint-Martin. Des fêtards se sont retrouvés pour assister à une soirée non réglementée durant deux nuits. La fête était plutôt bien organisée, puisque des parkings improvisés ont été réalisés dans les sous-bois et un poids lourd transportait le matériel de sonorisation. Selon les riverains, la musique ne se serait coupée que vers 8h le dimanche matin. Les campings alentour ont reçu de nombreuses plaintes de la part des clients, dont certains ont quitté les lieux de manière anticipée. Le propriétaire du camping de L'Isle-Verte à Montsoreau a décidé de déposer plainte.

Une deuxième rave à Savigny-en-Véron

Dans la nuit de samedi à dimanche une seconde rave party à fait écho à celle de Candes-Saint-Martin. Elle s'est déroulée à Savigny-en-Véron sur les berges de la Vienne. Environ 80 personnes se sont retrouvées pour une « fête sauvage » ou « free-party ». Cette fois le dispositif était un peu moins conséquent avec de simples enceintes et une table de mixage.

Une troisième dans le Nord-Vienne

Près de Loudun, des basses ont également retenti dans la nuit. À Ceaux-en-Loudun, une cinquantaine de fêtards se sont donné rendez-vous à l'étang municipal, plus habitué aux pêcheurs qu'aux raveurs. Pourtant, le préfet de la Vienne, qui avait eu vent de la préparation d'un tel événement avait interdit la circulation des camions transportant de la sonorisation. Pas de quoi décourager les organisateurs qui ont déployé un mur de son de 2 mètres par 3. Les gendarmes se sont rendus sur place pour contrôler les conducteurs des véhicules qui reprenaient la route. Aucun trouble à l'ordre public n'a été signalé. La musique s'est éteinte vers 9h le dimanche matin.

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ