Vendredi 27 Mai
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
POLITIQUE

Absence de prime aux salariés de l'aide à domicile : « Un choix regrettable »

La député de Maine-et-Loire Stella Dupont (majorité gouvernementale) regrette la décision du Président du département de Maine-et-Loire, Christian Gillet, de ne pas verser de prime aux salariés de l'aide à domicile, marquant selon elle « une volonté politique à rebours de l'élan porté par l'état. » Son communiqué.

IMG

La député LREM Stella Dupont


« Nous devons tous être mobilisés, chacun selon ses compétences et ses responsabilités. L'Etat répond présent. Il est important d'accompagner cet effort national à l'échelle locale. Le décision de Christian Gillet ne ne pas verser cette prime est donc à mon sens regrettable et marque une volonté politique à rebours de l'élan porté par l'Etat.
Si 1,5 million d'euros constitue une somme conséquente pour le conseil départemental, celle-ci reste relative, ne représentant que 0,25% de son budget. Il est nécessaire de rappeler la mobilisation très forte de l'Etat en Anjou :
- 43 millions d'euros via le fonds de solidarité pour les entreprises,
- 142 millions d'euros aux salariés en chômage partiel,
- Plus de 3 millions d'euros en faveur de l'accompagnement social (aide alimentaire, aide ponctuelle aux jeunes, aux étudiants, aux accueils de loisirs)
- Environ 9 millions d'euros pour les EHPAD et les primes au personnel.

Les réticences du Président du département, dans le cadre d'une gestion raisonnée des finances publique est entendable. Cependant, l'Etat va au-delà de ses propres compétences en prenant à sa charge entière la prime dite EHPAD, alors qu'il partage cette responsabilité avec les départements. Il me semble pertinent que le Président Gillet revoie sa position à l'heure où les départements, seuls compétents sur l'aide à domicile, aspirent à de plus grandes responsabilités sur les questions du Grand âge et de l'Autonomie.

Ainsi, les problématiques réelles des finances départementales ne doivent pas amoindrir l'effort nécessaire pour reconnaître l'investissement exceptionnel des professionnels du domicile en proximité, notamment pendant la crise sanitaire. Ces professionnels, aux compétences et qualités rares ont joué et continuent à jouer un rôle essentiel auprès des plus fragiles d'entre nous. Au-delà de cette prime indispensable, la revalorisation des salaires doit effectivement être mise sur la table des discussions, en dehors des évolutions déjà prévues par la révision de la convention collective, et ce, alors que s'écrit la loi sur le Grand âge et l'Autonomie, ainsi que les contours de la nouvelle branche de la Sécurité Sociale. »

3 commentaires :


Commentaire de Superdeg

01/07/2020 18:13:36

Mais c'est le rôle de l'Etat! Qu'il donne le budget aux départements, qui a supprimé la taxe d'habitation?



Commentaire de TS

02/07/2020 12:26:00

Ça me fait mal de le dire mais Gillet a raison, c'est à l'état de prendre ses responsabilités, pourquoi le département serait dans l'obligation de verser une prime à la place du gouvernement, Ces députés ne manquent pas d'air, qu'ils demandent à E.Philippe. Pourquoi ne demandent-il pas aux communes ou aux agglos ?( pas plus légitime ). Prépare t-on déjà les départementales de mars 2021 avec un Béchu, LREM averti en successeur de Gillet, c'est juste une question a se poser ?



Commentaire de Protection de l'enfance

02/07/2020 12:29:54

Et pourquoi pas aussi à la protection de l’enfance, présent jour et nuit auprès des jeunes placés pendant la crise, ils n'ont même pas bénéficié d'une tape sur l'épaule de remerciement. Mais comme ils ne réclament rien, pensant que c'est le job, on y pense pas.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ