Lundi 23 Mai
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumur. Immobilier : Un marché en tension après le confinement

Après le confinement et deux mois d'inactivité sur le secteur de l'immobilier, les agences doivent faire face à de nombreuses demandes pour des biens qui ne sont pas très nombreux. Éléments de réponse avec Laurent Auberger, agent immobilier à l'agence du Marché à Saumur.

IMG

Laurent Auberger, négociateur à l'Agence du Marché à Saumur.


Les agents immobiliers saumurois font actuellement face à un manque de biens sur le marché. Un marché tendu qui s'explique selon Laurent Auberger, de l'Agence du Marché à Saumur, par le déconfinement et l'arrêt de l'activité durant deux mois. « Il nous faut en effet rattraper deux mois d'inactivité durant lesquels il n'a pas été possible de faire visiter des maisons. Toutes les demandes se bousculent donc sur un secteur restreint où les biens ne sont pas très nombreux. » Le public auquel s'adresse cet immobilier est assez divers et est attiré par la région pour plusieurs raisons : « Il y a tout d'abord ceux qui avaient signé un compromis avant le confinement et qui se retrouve dans le besoin urgent de retrouver un pied-à-terre. Également les personnes en mutation professionnelle (généralement centrale d'Avoine et militaires) ou encore ceux qui cherchent une résidence secondaire et les investisseurs qui souhaitent faire du locatif. » Lorsque l'on cumule toutes ces demandes sur une période très courte, cela crée forcément un embouteillage.

Peu d'offres et prix bloqués

Laurent Auberger est spécialisé dans les maisons haut de gamme avec des prix à plus de 400 000 euros. Le type de biens généralement recherché et qui manque actuellement correspond à des maisons de caractère avec un petit peu de terrain et proche de Saumur et de ses commodités. Le contemporain n'a pas le vent en poupe chez les acheteurs de cette catégorie de biens. « Les personnes souhaitent le plus souvent peu de gros travaux pour y habiter de suite. Sur ce secteur, il y a peu de nouvelles offres, il est donc difficile de proposer des choix aux clients », explique Laurent Auberger. L'autre problème qui va de pair avec cette offre limitée, la tension sur les prix. Il est en effet difficile de négocier sur ces biens provoquant de fait une envolée des tarifs. L'agent immobilier estime que « les personnes qui souhaitaient mettre en vente leur maison à la fin de l'année auraient tout intérêt à accélérer la mise en vente de leur bien. »

Une région attractive

Selon lui, le confinement a également joué un rôle dans la volonté d'avoir une maison dans la région saumuroise pour y habiter ou en tant que résidence secondaire. « Les personnes qui se sont retrouvées en ville, notamment en région parisienne, dans des appartements sans extérieur et entourées de béton ont très certainement ressenti le besoin d'avoir une bouffée d'air. Le territoire est très agréable et attractif et on a souvent tendance à l'oublier. Il profite d'un riche patrimoine, de paysages agréables, du tourisme. C'est un lieu où l'on demande aisément sa mutation et où beaucoup viennent couler de beaux jours à la retraite. » Il craint cependant un retour de bâton à la fin de l'année : "On verra comment la situation économique sera, je n'ai pas de boule de cristal, mais je craint que les ventes soient largement réduites."

2 commentaires :


Commentaire de JAFFRÉ Thierry

11/06/2020 17:48:39

Tu as bien résumé la situation Laurent. J\'espère que les banques ne vont pas remonter les taux d\'intérêts...



Commentaire de Enfin.

11/06/2020 22:10:31

Il y a surtout bien trop d'agences ...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ