Dimance 28 Novembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Fontevraud. La secrétaire d'Etat aux Armées en visite au camp du 2e Régiment de Dragons

Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la Ministre des Armées, s'est rendue ce jeudi 28 mai 2020 sur le camp militaire de Fontevraud-l'Abbaye, afin de visiter le 2e régiment de dragons (2e RD), en compagnie de la députée saumuroise Laetitia Saint-Paul. Une unité particulièrement active durant la crise du coronavirus, via l'opération Résilience.

IMG

Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées


Entrée vrombissante pour la secrétaire d'État et sa délégation qui se sont posées au cœur du camp de Fontevraud à bord d'un imposant hélicoptère militaire. Elle a été accueillie à sa sortie du véhicule par un piquet d'honneur au dispositif réduit en raison des contraintes sanitaires. Cette visite n'était pas anodine, ce dernier a en effet participé à la lutte contre le Covid-19 dans le cadre de l'opération Résilience (1). Il s'agit de la seule unité de l'armée de Terre organisée pour faire face aux menaces nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques (NRBC). Pour sa venue, des équipes du 2e RD ont réalisé des présentations dynamiques, recréant ainsi leur travail sur le terrain. Une visite qui a permis à la secrétaire d'État de « découvrir plus en profondeur et de se rendre compte concrètement des missions accomplies sur le terrain durant cette opération Résilience » a-t-elle déclaré.

« Un déploiement sans précédent »

Durant cette période de crise sanitaire, le 2e RD a été présent sur l'ensemble du territoire national, Outremer compris, et à l'étranger. En cas de risques biologiques, comme cela a été le cas, il apporte ses compétences dans la désinfection du matériel et des véhicules, mais aussi dans le conseil aux forces armées déployées. Depuis la mi-mars, ce sont 450 opérations qui ont été menées par cette unité dans le cadre de la lutte contre la propagation du covid-19. 300 militaires ont été déployés à cette fin, sur les 900 que compte le régiment. « Il s'agit du plus important déploiement que nous ayons eu depuis sa création en 2005 », explique le colonel Gaëtan Boireau, chef de corps du 2e RD. Parmi les interventions les plus remarquables de ces derniers mois, la désinfection des hélicoptères Caïmans en Moselle ayant transportés des patients atteints du Covid en Allemagne ou encore un appui aux forces présentes sur le porte-avions Charles de Gaulle. « Cette dernière ayant nécessité pas moins d'une centaine de militaires de Fontevraud », souligne le colonel Boireau.

Anticiper le protocole et les besoins

C'est donc une situation unique à laquelle a dû faire face cette unité. Pourtant, elle avait déjà eu affaire à une expérience similaire. « Jamais dans le passé, nous n'avions eu à déployer un tel dispositif, mais nous avions déjà établi un protocole avec la crise d'Ebola en 2014-2015 », indique le Lieutenant-colonel Sébastien, Chef des opérations. Une équipe avait alors été envoyée en Guinée, afin d'assurer la protection et la désinfection des matériels des soignants présents sur place. Ce qui a permis au 2e RD d'anticiper les mesures et les stocks d'équipements depuis le mois de février. Des stocks (masques, gants, protections, blouses…) qui bien que suffisants ont rapidement montré leurs limites. « Il n'aurait pas fallu qu'il y ait une crise plus forte encore, les quantités étaient tout juste suffisantes », explique le colonel, qui en a profité pour alerter et interpeller l'officielle.

En images



Ce véhicule est équipé de roulettes permettant de détecter tout signe de contamination extérieure et de faire une première analyse.


Les blindés sont ensuite désinfectés pour limiter tout risque de contamination.



Les militaires possiblement contaminés sont déshabillés et également désinfectés durant un processus en plusieurs étapes. Ils peuvent ensuite retourner dur le théâtre d'opération, c'est ce que l'Armée appelle la "Résilience".

(1) Lancée le 25 mars 2020, l'opération « Résilience » constitue la contribution des armées à l'engagement interministériel contre la propagation du COVID-19. Avec « Résilience », les armées s'engagent dans l'ensemble des secteurs où elles peuvent apporter un soutien aux autorités civiles, en adaptant leur action aux contextes locaux et dans le cadre d'un dialogue permanent avec les autorités civiles. « Résilience » est une opération militaire inédite, dédiée au soutien des services publics et des Français dans les domaines de la santé, de la logistique et de la protection, en métropole et outre-mer, tout en prenant en compte la nécessité de poursuivre les opérations au profit de la sécurité des Français, sur le territoire national, dans les airs, sur les mers, dans l'espace cyber, comme sur les théâtres extérieurs.


12 commentaires :


Commentaire de Superdeg

28/05/2020 18:14:39

Il serait bien que ces militaires mettent des masques lorsqu'ils font leur courses dans les grandes surfaces, et lorsqu'on leur fait la remarque, ils vous jettent un regard méprisant, que fait le général il confine, il continue à faire des masques? Faut qu'il remette tout ça au pas, pas étonnant que le premier foyer venait des militaires de Créteil, et puis j'aimerais lorsqu'ils sont en uniforme tout doit être nickel jusqu'au chaussure, avant de cirer les pompes du supérieur cirer les siennes!



Commentaire de Danielle

28/05/2020 19:54:02

Avec tout le respect et l'admiration que je porte à l'armée pourquoi le port du masque n'est pas respecté lors d'une telle visite ? Je pensais qu'un représentant de l'état serait le premier à donner l'exemple auprès des citoyens.



Commentaire de Daniel

28/05/2020 21:22:09

C\\\'est bien vrai, les membres du gouvernement doivent montrer l\\\'exemple y compris le Président au cours des commémorations comme la dernière fois. Surtout les militaires d\\\'un régiment de défense NBC.



Commentaire de NO COMMENTS

28/05/2020 21:22:23

Faites ce que je dit et pas ce que je fais fin de citation!!!!!!!!!!!!



Commentaire de Richard Féline

28/05/2020 21:47:35

Un groupe du régiment a été détaché à la sécurisation d'un hôpital du sud-ouest où les militaires étaient sous le commandement d'un officier de police. La caserne de rattachement ne pouvait être mentionnée dans le reportage.



Commentaire de Anthony

28/05/2020 21:51:49

En réponse à Superdeg, est ce que le masque est obligatoire dans les grandes surfaces? Non. Le général a autre à faire que de fabriquer des masques, chacun son métier. Le 1er foyer n'est pas venu de la base de Créteil, car il n'y a pas de base là bas. Certains ont diffusé que les militaires de Creil avaient ramené le virus, chose qui a été démenti et prouvé par les scientifiques de tout bords. Pour ce qui est des chaussures, il faudrait vous mettre à la page, celles ci n'ont pas besoin de cirage. N'oubliez pas que ces mêmes militaires pourront vous sauvez le cas échéant...



Commentaire de A.S.

29/05/2020 08:43:02

En réponse à "Superdeg": Il n'y a aucune base militaire à Créteil et ce qu'il "aimerait" personne n'en à rien "à cirer" !!!



Commentaire de Vlad Novir

29/05/2020 09:54:20

Réponse à Superdeg. Pour une culture personnelle (qui en a besoin) les premiers cluster étaient a Mulhouse (regroupement évangélique donc civil) et dans les Alpes (covid emmené par un anglais donc civil). Ensuite, vous avez compris qu'il n'y a pas de militaires à Créteil. Une loi ordonne-t-elle de porter un masque en grande surface ?? Je ne reviens pas sur les godasses.... MDR Enfin ici on parle des militaires de Fontevraud et non ceux de Saumur !!! Faut pas confondre, ceux de Fontevraud habitent majoritairement dans le 86. Et puis entre nous, si vous leur parlez de la même façon que vo



Commentaire de Vlad Novir

29/05/2020 09:57:05

Bravo à ces militaires qui étaient en plein COVID pendant que certains se la coulaient douce sous prétexte de garde d'enfant...... de 17 ans... 😉



Commentaire de Edj

29/05/2020 13:08:28

Vos remarquerez que je n'ai rien dit....😇



Commentaire de A.S.

29/05/2020 13:38:30

En réponse à Edj:: Je l'avais remarqué. Pour une fois j'approuve. Vous êtes en progrès !



Commentaire de Edj

30/05/2020 08:29:37

#AS, ne vous réjouissez pas trop vite... Ils n\'ont pas eu de problème de masque ou de matériel de protection comme les soignants ou autres. Mais bon tant que nos politiques auront peur de cette corporation.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ