Dimance 28 Novembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saint-Varent. Un homme tue trois personnes aux carrières Roy avant de se suicider

Ce mercredi 27 mai, vers 15 heures, un homme a tué trois personnes sur le site des carrières Roy, à Saint-Varent, près de Thouars.

IMG


Le drame s'est déroulé lors d'une réunion du Conseil social et économique (CSE), le tireur âgé de 37 ans a abattu à l'aide d'une arme à feu trois hommes et blessé un quatrième, dont les jours ne sont pas en danger. Ensuite, l'homme aurait retourné l'arme vers son visage et tenté de se suicider. Il a été transporté aux urgences de Poitiers où il est décédé des suites de ses blessures quelques heures plus tard. Les trois personnes décédées sont un responsable financier, un représentant syndical CFTC et un représentant du personnel. D'après les premiers éléments, l'homme serait entré dans la salle de réunion calmement avant de faire feu sur les personnes. Le directeur général délégué des carrières Roy, Dominique Billon, également présent à la réunion n'a lui pas été blessé. D'après les témoins de la scène, l'homme, qui fréquentait régulièrement un stand de tir sportif, aurait voulu abattre ces trois hommes uniquement et n'aurait pas cherché à faire d'autres victimes. Les raisons de cet acte ne sont pour le moment pas connues. L'homme avait été déclaré inapte à tout poste par la médecine du travail. Une enquête pour homicide a été ouverte par le parquet de Niort et confiée à la gendarmerie, à la section de recherches de Poitiers et à la brigade de recherche de Bressuire. 24 gendarmes ont été dépêchés sur place. Une cellule médico-psychologique du centre hospitaliser de Niort s'est également rendue sur site pour les familles des victimes, et les personnes présentes à la réunion.

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ