Dimance 22 Mai
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Gestion du Thouet : Lettre ouverte au président de l'agglo Saumur Val de Loire

Concernant la gestion du Thouet depuis la disparition des barrages et le manque de communication de la part de la collectivité saumuroise, Dominique Monnier, maire honoraire du Puy Notre Dame, ancien vice-président de l'agglo lorsqu'il était maire et ancien conseiller général de Maine et Loire adresse une lettre ouverte à Jean-Michel Marchand, président de Saumur Val de Loire. La voici dans son intégralité.

IMG

Le barrage du Moulin cassé sut le Thouet


"Lors des vœux des communes, il en ressort que les maires se posent de nombreuses questions sur la gestion du Thouet depuis la disparition des barrages. Ils admettent parfaitement que pour des questions écologiques et de continuité de l'eau, cette action aurait pu amener des améliorations de la rivière, mais tous indiquent qu'aucun bilan significatif n'a été réalisé et qu'il n'y a eu aucune communication à ce sujet.
Ils font remarquer que les effets négatifs sont plus nombreux qu'on ne le croit tous semblent du même avis et nous ont révélé que, prochainement, le barrage du Moulin de Couché, en limite des Deux Sèvres, disparaîtrait comme les précédents.

Monsieur le président de l'agglomération saumuroise, vous avez la responsabilité de l'entretien du Thouet et je connais depuis des années votre esprit de dialogue ne peut on faire une pause aujourd'hui et réfléchir avant de continuer à araser ? Peut on savoir si le travail déjà réalisé a apporté des bénéfices écologiques espérés. Les spécialistes, à l'initiative du projet, doivent être en mesure aujourd'hui de nous expliquer si les conséquences sur la faune et la flore ont été concluantes. Nous ne sommes pas des spécialistes, mais actuellement, nous constatons négativement une expansion sans précédent de plantes invasives, la disparition de la continuité de l'eau pendant les étés secs. Le réchauffement climatique risque de supprimer totalement les réserves d'eau. On voit actuellement, avec les crues, l'eau partir à grande vitesse vers la Loire. Il doit être possible de comparer les conséquences obtenues sur la partie Maine et Loire arasée, avec la partie Deux-Sèvres restée en l'état. Les pêcheurs s'en inquiètent aujourd'hui par voie de presse.

Pourquoi la personne chargée du dossier de la qualité de l'eau refuse de répondre en restant sur ses positions, sans vouloir répondre la rivière appartient au saumurois et à ses habitants qui ne comprennent pas. Ne laissons pas notre cours d'eau se détériorer tout au moins sans comprendre, au risque de voir les touristes du Thouet à vélo rouler le long d'un chemin de grande randonnée.

Monsieur le président, pouvez vous nous donner des éclaircissements concrets sur les améliorations espérées. Si elles existent, les saumurois méritent d'être mis au courant pour comprendre vos décisions."


7 commentaires :


Commentaire de Polo

10/02/2020 19:18:47

Ceci est la résultante de laisser gérer le Thouet par des farfelues incompétents ne connaissant rien à rien. Aujourd’hui on manque d’eau dans nos rivières avec les sécheresses répétées et des insignifiants détruisent les retenues d’eau qui vident les rivières et les assèchent l’été provoquant la mort de tout l’écosystème, un enfant de 4 ans comprendrait cela, c’est affligeant de bêtises. Le pire c’est qu’ils persistent dans cette impasse certain de détenir la la solution !!! C’est tout simplement une honte écologique !!



Commentaire de pêcheur

10/02/2020 20:31:54

Merci monsieur Monnier. On continue dans les aberrations! La chaussée du barrage de la motte d'Artannes est sur le point de disparaître.Plus aucun barrage entre Montreuil et la motte pour retenir l'eau. Le thouet est devenu un torrent. Merci l'agglo, madame Tubiana, monsieur Antoine.



Commentaire de papy

10/02/2020 23:10:32

Merci Monsieur Monnier .Personne n\'est malheureusement arrivé à ce jour à faire boire des ânes qui n\'ont pas soif



Commentaire de Jan nez mar

11/02/2020 09:18:01

Voila le résultat pervers des subventions. détruire la nature pour avoir une subvention. Le pauvre Thouet a été appauvrie avec les barrages déversoir qui ont été reconstruit les années précédente 1er erreur. Seconde erreur détruire les barrages pour réaliser un fossé vers La Loire, qui elle même est devenue une gabji de l'eau avec la destruction des seuils dans le lit de La Loire. Il faut recréer des barrages avec de vannes qui se léves pour évacuer les sédiments par le fond, comme les anciens les avais construit autrefois



Commentaire de Ailleurs aussi

11/02/2020 10:52:20

Bravo M. Monnier, il est incroyable que certains organismes ne considèrent le Thouet que comme une pompe à subventions, un nombre considérable de personnes (élus, cabinets d'études, techniciens de rivières, agences de l'eau, syndicats de gestion etc) passent un temps fou (rémunéré par nos taxes et impôts) pour aboutir à ce résultat consternant. Tous les lieux impactés sous prétexte de continuité et autre sur le Layon, l'Aubance, le Thouet etc sont sinistrés. Quand en tirera-t-on une leçon ?



Commentaire de Contribuable

11/02/2020 20:17:55

La presence d'especes envahissantes est liée à leur intrusion et n'a aucun lien avec les barrages. Les barrages n'ont jamais empêché les rivières de s'assécher. Ils n'ont pas non plus été construits pour gérer les crues, mais pour faire tourner des roues de moulins abandonnées il y a plusieurs dizaines d"années par leurs propriétaires... Restaurés à grand frais avec l'argent du contribuable. Ont ils permis à la riviere d'avoir une bonne qualité ? Aucune mesure n'a permis de le mettre en evidence....



Commentaire de Philippe Vanbockstael

17/02/2020 22:07:27

un autre exemple: la Touques dans le Calvados est à ce titre édifiant. On a détruit plus de 40 ouvrages de moulins ces 10 à 20 dernières années. Or nous constatons qu’aussi bien au cours de l’été 2017, que de l’été 2019 ce bassin a été le seul à faire l’objet d’un arreté sècheresse du Préfet du Calvados...les populations de poissons migrateurs stagnent depuis 10 ans et sont même revenus à leur niveau de 2007 en 2019...les autres espèces de poissons blancs dont elles se nourrissent ont été considérablement réduites faute d’eau (cf https://www.federation-peche14.fr/bea.html)...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ