Mardi 30 Novembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Météo du vendredi 20 décembre : Les réveillons de la Solidarité pour les personnes isolées

Les Réveillons de la Solidarité sont chaque année une occasion de (re)créer du lien social. Il y aurait 7 millions de personnes isolées en France, selon une enquête nationale Solitudes 2019. En Maine-et-Loire, trois événements de ce type sont organisés le 21 décembre à Beaupréau, et le 31 décembre à Vihiers et Saint-André-de-la-Marche.

IMG


Selon l'enquête nationale Solitudes 2019, plus de 1 Français sur 10 est en situation d'isolement. Pour ces personnes, les fêtes de fin d'année, plutôt synonymes de partage et de convivialité, peuvent être une période particulièrement difficile à vivre. Afin d'aider ces personnes vulnérables et isolées à retisser du lien, la Fondation de France soutient, cette année encore, 150 Réveillons de la Solidarité à travers la France. Au-delà d'une journée ou d'une soirée, ils mettent l'accent sur la préparation et la rencontre. Une jolie occasion de vivre des moments chargés de sens et d'échanger avec des habitants et commerçants du quartier.

Des moments conviviaux pour développer le « vivre ensemble »

Chaque année, les Réveillons de la Solidarité, soutenus par la Fondation de France, offrent des moments de partage chaleureux à plus de 25 000 personnes isolées ou fragilisées dans leur quotidien, partout en France. Qu'il s'agisse de personnes âgées, de jeunes, de femmes seules avec leurs enfants ou de personnes sans abri, l'objectif est le même : briser leur solitude et leur ouvrir de nouveaux horizons. L'objectif de ces Réveillons est de tisser des relations entre des habitants et des commerçants d'un quartier ou d'une ville, qui se côtoient sans se connaître. Ils se rencontrent autrement, en organisant un événement ensemble. Une belle manière de créer du lien social et de favoriser le « vivre ensemble ». Les Réveillons de la Solidarité soutenus par la Fondation de France ont tous en commun : d'être organisés par des associations de quartier qui accompagnent tout au long de l'année des personnes seules et/ou en difficulté ; d'associer étroitement ces personnes à l'organisation de cet événement ; d'être ouverts à d'autres publics, et ainsi par leur mixité, de favoriser les rencontres et les échanges entre des personnes qui peuvent se côtoyer au quotidien sans jamais se parler.

L'isolement relationnel progresse en France

L'Observatoire de la philanthropie – Fondation de France dévoilent les résultats de l'enquête nationale Solitudes 2019 : 13% des Français sont isolés, soit environ 7 millions de personnes (vs. 10% en 2016). Ils ne voient d'autres personnes que très rarement, voire jamais, quels que soient les « réseaux de sociabilité » : famille, amis, voisins, vie associative et professionnelle. Le profil des personnes isolées a légèrement évolué : les 40-49 ans sont plus souvent représentés (29% en 2019 vs. 21% en 2016), tout comme les habitants des grandes agglomérations de province (27% vs. 22%). L'enquête montre un lien fréquent entre solitude et conditions de vie précaires, notamment :
- Des bas revenus, 61% des personnes isolées ont un niveau de vie inférieur au niveau de vie médian (vs. 50% de l'ensemble de la population).
- Une moindre qualification, 58% ont un diplôme inférieur au bac (vs. 51 % de l'ensemble de la population).
- Un plus grand risque d'être au chômage, 12%sont au chômage (vs. 7% de l'ensemble de la population).
- Le focus 2019 de l'enquête porte sur la mobilité et montre notamment un lien entre isolement et accès limité aux moyens de transport : des difficultés pour accéder aux transports en commun, 53% des personnes isolées n'ont pas de transport en commun à proximité (vs. 44% de l'ensemble de la population).
- Un déficit de motorisation, 21% n'ont pas de voiture (vs. 15 % de l'ensemble de la population).
- Des barrières psychologiques, 24% estiment que se déplacer est une source d'angoisse (vs. 19% de l'ensemble de la population générale), qu'il s'agisse d'agoraphobie ou de claustrophobie, ou d'une crainte face à l'inconnu.

Côté météo

Demain matin, des précipitations recouvriront l'ensemble du Maine-et-Loire, le tout accompagné de températures se situant aux alentours de 9 degrés. Dans la journée, il devrait y avoir une accalmie, le ciel se dégagera et les pluies s'arrêteront, il fera 10 à 11 degrés. En soirée les pluies reviendront petit à petit sur le territoire, et les températures redescendront à 7/8 degrés.

Matin


Après-midi


Soir

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ