Mardi 30 Novembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Maine-et-Loire. Autonomie : Le Département veut s'adapter au vieillissement de la population

Le conseil départemental de Maine-et-Loire a annoncé lors de sa dernière séance du lundi 9 décembre son plan pour l'autonomie, avec 5 priorités à développer.

IMG


Le Maine-et-Loire, comme les autres départements, est confronté à l'enjeu du vieillissement de la population. Il compte actuellement 165 000 personnes de plus de 65 ans sur un peu plus de 800 000, en 2040 ils représenteront 24% de la population. Les actions en faveur de l'autonomie sont le premier poste de dépenses pour le Département, qui y a consacré en 2019 plus de 185 millions d'euros. La séance du Conseil départemental du 9 décembre, a été l'occasion de présenter le plan d'actions pour l'autonomie. En priorisant ses budgets, en travaillant en concertation avec les acteurs concernés par ces questions, il souhaite « mieux réponde à la diversité des besoins qu'expriment les personnes âgées et les personnes handicapées. » Le Département relève ainsi cinq priorités pour développer l'autonomie des personnes âgées et/ou handicapées.

Faciliter le maintien à domicile

Bien souvent, le souhait des personnes âgées ou handicapées est de continuer à vivre chez elles le plus longtemps possible. Le Département finance ainsi les travaux d'adaptation du logement (pour remplacer par exemple la baignoire peu pratique par une douche à l'italienne plus accessible) ou encore le matériel technique (de type barre d'appui) et propose des aides pour la prise en charge des repas ou des aides ménagères. Pour pouvoir continuer à vivre chez soi, le recours à des aides à domicile est souvent indispensable. C'est pourquoi le Département souhaite développer sur tout le territoire un réseau d'aide et d'accompagnement à domicile. Pour cela, il accorde de nouveaux moyens aux services d'aide à domicile, il soutient aussi l'émergence de dispositifs innovants de vie à domicile. En 2020, il souhaite également valoriser les métiers du domicile, pour inciter davantage de personnes à en faire leur travail.

Soutenir de nouvelles formes de domicile

Parfois, en raison de sa perte d'autonomie, il n'est plus possible de continuer à vivre chez soi. Pour autant, il existe de nombreuses autres solutions que l'EHPAD, le foyer ou la maison de retraite. Habitat inclusif, partagé, colocation ou accueil familial social sont quelques-unes des alternatives que va développer et valoriser le Département au cours des prochaines années.

Adapter les Ehpad

Afin d'améliorer l'offre de service des établissements d'hébergement pour les personnes âgées dépendantes (EHPAD), le Département va encourager financièrement ceux-ci à rénover les établissements, pour leur permettre de proposer des prises en charges plus adaptées aux différents types de dépendance (personnes handicapées vieillissantes, maladies neuro-dégénératives, etc.). La création de salles de télémédecine sera expérimentée, pour que l'Ehpad puisse aussi devenir, dans certains cas, un lieu d'accès aux soins.

Transformer l'offre

Pour les personnes en situation de handicap, le Département souhaite proposer une réponse personnalisée au besoin de chacun. Un travail qui sera mené sur la base d'un diagnostic fin des besoins, et en dialogue avec les établissements et les services dédiés. Un accompagnement plus personnalisé sera proposé aux personnes en situation de handicap et leur famille, en lien avec la Maison départementale de l'autonomie et les professionnels concernés.

Améliorer l'information

Pour faire valoir ses droits, encore faut-il les connaître… C'est pour cela que le Département souhaite améliorer l'information des personnes âgées, handicapées et de leurs aidants.

2 commentaires :


Commentaire de Superdeg

12/12/2019 17:24:36

Et pour les Zélus de plus de 65 ans? Des déambulibs?



Commentaire de Etiennette

12/12/2019 17:36:50

Valoriser les métiers du domicile, en respectant les compétences de formation dû au titre du diplôme, bien trop de dérive dans ce métier, auxiliaire de vie de nombreuses prestations de confort !!! Ras le bol alors que le bien être des personnes est notre priorité



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ