Dimance 22 Mai
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Val d'Authion : le préfet maintient le niveau « alerte »

Après une première visite lundi après-midi, le Préfet de Maine-et-Loire a reçu ce matin les représentants de la filière agricole du Val d'Authion pour évoquer la situation de ce territoire. Les acteurs ont mis en avant la nécessité du maintien de l'irrigation en cette période critique pour les cultures.

IMG

L'Authion


Le Val d'Authion se caractérise par des productions à fortes valeurs ajoutées, pourvoyeuses de plusieurs centaines d'emplois directs et indirects, permanents ou saisonniers. C'est notamment le cas pour les productions de semences, du maraîchage, des plans horticoles et des stations expérimentales qui imposent tout particulièrement une irrigation régulière. Cette singularité explique d'ailleurs l'article 18 de l'arrêté cadre étiage qui prévoit : « en période de crise, et dans des conditions de nature à mettre en péril des productions agricoles ou industrielles sensibles, des mesures exceptionnelles différant du cadre général du présent arrêté pourront être mises en place dans un cadre concerté et collectif en vue du maintien de prélèvements limités au strict nécessaire à la survie de ces productions tout en limitant les impacts sur les ressources en eau. »

Des efforts supplémentaires mais maintien du niveau "Alerte"

Tout en étant conscient de la sensibilité des filières agricoles spécifiques de l'Authion, le Préfet a indiqué aux représentants agricoles que des efforts supplémentaires de restriction doivent être faits par les agriculteurs au regard du niveau de la Loire. À ce jour, le préfet constate toutefois que grâce à la rivière « Maine », le fleuve « Loire » est rechargé dans le département du Maine-et-Loire, en aval de l'Authion, (114 m³/seconde à Montjean ce matin). A ce stade, les exploitants de réseaux n'ont pas fait remonter de difficulté particulière pour l'alimentation en eau potable.
Au cours de cette réunion, le préfet a enregistré l'acceptation, par la profession agricole, d'une nuit supplémentaire d'interdiction d'arrosage ; cette mesure d'application immédiate, vient en complément de l'interdiction d'irrigation de 10h à 20h qui est déjà en place. A l'issue de ces échanges, le Préfet a donc décidé de maintenir le niveau « alerte » dans l'arrêté étiage hebdomadaire qui sera signé en fin de semaine. Un réexamen de la situation sera fait à jour fixe toutes les semaines et, le 1er août, le Préfet réunira à nouveau le Comité de l'eau afin d'évoquer la suite de la saison et les modalités d'un passage au niveau « alerte renforcée » avec l'examen de dérogations possibles.

9 commentaires :


Commentaire de patrice renard

17/07/2019 15:48:24

un grand merci au pignouf européen qui decide aussi de casser les cours d'eau.Et nos élus betes et méchant qui ne font que dire "c'est l’Europe qui l'a dit alors".arrêter vos conneries et poser un peu vos c......s sur la table et affirmer vous avec un bon sens.



Commentaire de Pierrick

17/07/2019 21:03:54

Entièrement d'accord avec Patrice. J'en ai marre de voir ma rivière se détériorer depuis 3 ans. Il pleut pas, il fait chaud, patati patata.. Avant, avec les barrages on avait toujours de l'eau (et cela fait bientot 40 ans que j'habite au bord du Thouet). Alors va falloir arrêter les constatations et se retrousser les manches messieurs les responsables!



Commentaire de Bertrand49

18/07/2019 15:29:11

Les particuliers sont-ils autorisés à puiser l'eau de l'Authion ? Certains le ferait sans être inquiéter....



Commentaire de Plantons des arbres

18/07/2019 21:52:23

Un lien: https://www.futura-sciences.com/.../foret-reduire-réchauffement-climatique Et sur 20 minutes: "Il n’y a pas 50 solutions, il faut planter des arbres. Contre les changements climatiques et pour capter plus de gaz à effet de serre Thomas Crowther, chercheur à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich ( Suisse), rappelle un principe de base dans Science, relayé par Franceinfo." // Et si chaque particulier plantait au moins un arbre chez lui car j'ai remarqué que bien souvent aucune verdure dans des jardins. C'est triste.



Commentaire de bernard vegan

19/07/2019 07:51:37

Tout le monde veut etre écolo mais avec un poil de chaleur si ils n'ont pas la clim dans la voiture pour eux c'est du suicide.Et comment faisions nous avant en 4 l .



Commentaire de brugiere jean fr

19/07/2019 11:17:51

c'est effectivement lamentable de voir la Loire dans cet état. il n'y a plus que des bancs de sable. je me demande ce que faisaient nos ancêtres quand ils devaient absolument descendre ou remonter la Loire pour leur commerce. mais je m'avance car je ne suis pas d'ici. Bref, il y a un réchauffement probablement très naturel et rien à voir avec les animaux et autres voitures. Le CO2 c'est du pipo. s'il y a réchauffement, alors il faudra prendre des mesures en enlevant une partie du sable. Pour quelle raison, cela ne se fait il pas? ou bien des digues



Commentaire de KEVIN

19/07/2019 13:59:25

UNESCO ou pas il faut toujours draguer la Loire intelligemment bien sur et retirer du sable par endroit sinon nous courrons a la catastrophe



Commentaire de Titi

20/07/2019 23:10:14

Laissons les maraichers s occuper de la ressource en eau. Et dans 5 annees c est la fin!!! Aucun bon sens. Juste s en mettre plein les poches au detriment de l interet general. Il faut adapter les arrosages. Controler et reprimer les abus. Marre des" y a que nous" ! Apres eux le deluge ! Apres les cultures on fera des zones d activites.!!!!!!



Commentaire de Sam

20/07/2019 23:18:27

On detruit les haies a l epareuse on abime les arbres avec les lamiers on fait des parkings inutiles. Des routes.... Reagissons. Changez les choses!!!! Respectons le vivant. Les jardins sont des deserts tout comme les villes. Il faut vegetaliser partout!!!!!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ