Lundi 23 Mai
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumur Val de Loire. Le président Marchand en mode républicain

Ce jeudi soir avait lieu la traditionnelle cérémonie des vœux de l'agglo Saumur Val de Loire. Une fois n'est pas coutume, après l'habituelle longue litanie des réalisations 2018 et des projets 2019, en cette année passée de turbulences et à la veille des échéances européennes, le Président Marchand s'est hissé à un échelon où certainement peu l'attendait. Le discours complet en PDF à télécharger.

IMG


Ils sont venus, ils étaient tous là : du sous-préfet aux représentants des forces de l'ordre (police et gendarmerie) et de l'armée en passant par l'Ecole Nationale d'Equitation, des sénateurs, Capus et Deroche aux parlementaires, Saint Paul et Taugourdeau, puis élus régionaux, élus départementaux, élus communautaires et maires des communes de l'agglo à nombre de présidents d'associations ou encore de chefs d'entreprises...la salle Beaurepaire était comble en ce jeudi 24 janvier. Après une introduction de la 1ère vice-présidente, Isabelle Devaux , maire de St Martin de la Place, rappelant que la fin du mandat était proche (NDLR 2020) mais confirmant que derrière leur président, l'équipe « irait jusqu'au bout », place au président Marchand. Et ce dernier n'a pas manqué à la tradition : litanie des réalisations 2018 et des projets pour 2019, en cours de réalisations. Et tout y est passé : économie, culture, sport, habitat, tourisme, urbanisme, plan de prévention inondation, digue de Loire (à retrouver dans le PDF à télécharger),... Bref 30 minutes sans annonce particulière avant de se hisser : « En présentant ces projets pour 2019, c'est d'avenir que nous parlons. »

« Mais cet avenir, il apparaît bien difficile à appréhender avec la colère populaire qui ne désarme pas. . De revendications légitimes en comportements violents, la facture entre les français perdure. Des comportements violents toujours préjudiciables à la cause défendue et condamnables lorsqu'ils agressent et dégradent en prenant le risque de mettre en danger notre démocratie républicaine.
Comment en être arrivé aujourd'hui à attaquer nos forces de sécurité alors qu'hier, il n'y a que quelques semaines à Strasbourg, nous leur témoignions notre admiration et notre reconnaissance, comme dernier rempart contre le terrorisme. Avons-nous oublié le sacrifice du colonel Beltrame qui a donné sa vie pour sauver un otage ? Soyons convaincus que comme le disait Victor Hugo que « c'est par la fraternité qu'on sauve la liberté. » Un salve d'applaudissements s'est élevée dans la salle Beaurepaire... Et Jean-Michel Marchand de continuer : « Notre pays vit des moments incertains et des profondes mutations : fracture sociale, fracture environnementale, fracture financière alors que la reprise économique était engagée et que l'emploi à nouveau repartait à la hausse. Au sentiment d'abandon face aux métropoles, s'ajoutent des informations sur des salaires exorbitants pour beaucoup de ceux qui vivent avec le minimum. Alors que nous avons besoin que le travail soit partagé par un plus grand nombre, il faut aussi le partage des richesses et une juste répartition des profits.
Alors que le monde économique s'engage dans la 3ème révolution industrielle où l'intelligence artificielle va bousculer nos modes de vie et de travail, nous ne pouvons pas ignorer le réchauffement climatique et ses conséquences ni les mutations sociales avec le vieillissement de la population.

Alors plutôt être volontariste pour mettre en œuvre les transitions énergétiques, best replica watches écologiques et numériques et être généreux et fraternels en sachant accueillir les migrants qui fuient la guerre et les exactions, qui espèrent un monde meilleur et plus juste ou que les dérèglements climatiques vont contraindre à l'exil.

Après des décennies de décentralisation, nous assistons à une recentralisation des décision qui obèrent la libre administration de nos collectivités et leur autonomie financière alors que ce sont elles qui participent aux investissements nécessaires à l'aménagement des territoires, qui pourvoient aux besoins en services au public et apportent ainsi de l'activité aux entreprises.

Là encore, apparaît une fracture sur nos territoires avec les désengagements successifs de l'État et la suppression progressive des services de proximité que les collectivités doivent pallier. Certes, les moyens numériques apportent rapidité et facilité pour beaucoup mais l'humain doit rester au centre de nos organisations.

Mais on ne peut parler de la France sans s'intéresser à l'Europe. Cette Europe qui nous a maintenu en paix depuis près de ¾ de siècle, mais une Europe qui semble toujours trop éloignée et très technocratique.
Les élections européennes doivent poser les questions de la refondation de l'Europe et de son avenir. Et ce n'est ni avec les Eurosceptiques ni les mouvements populistes ou nationalistes que se construira une Europe plus juste et plus égalitaire.

Partout se pose la question d'un fonctionnement démocratique plus proche du citoyen, avec la revendication d'une démocratie de proximité.

Abraham LINCOLN dans son discours de Gettysburg en 1863 avait déclaré « un gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ». C'est ce principe que l'on retrouve dans l'article 2 de notre Constitution et qui fonde notre République.
Ne l'oublions pas.

La citoyenneté se construit sur des droits et des devoirs.

Ne mettons pas en danger notre démocratie et continuons à partager nos valeurs républicaines de Liberté, d'Égalité et de Fraternité et faisons nôtre les propos de Lech WALESA lors de la 1ère journée internationale de la solidarité humaine en 2005 : « l'idée de solidarité humaine à l'échelle mondiale peut changer le monde, la solidarité, ce n'est pas seulement de la compassion. C'est un sentiment d'unité et de responsabilité commune. Nous devons en faire la base de l'ordre mondial contemporain.
»

www.cmblogwatch.net ReplicaBreitlingWatches

8 commentaires :


Commentaire de papy bowington

25/01/2019 10:07:14

Rassurant de savoir qu'ils iront jusqu'au bout, au moins on sait qu'il ne se passera rien jusqu'en 2020, on expédie les affaires courantes et on s'en va.
Mais en 1 an on a encore le temps de dépenser beaucoup d'arget dans des conneries style études qui ne servent à rien on des gilets jaunes etc....
En fait en y repensant d'ici 2020, ça va être long.



Commentaire de Jean Martinier

25/01/2019 17:03:16

Et le Dôme dans tout çà , réouverture prévue en : 2019 2020 2021 etcc......L agglo ne communique plus sur ce sujet....bizarre , bizarre



Commentaire de bleu blanc rouge

25/01/2019 17:48:10

Mesdames regardées bien la photo du groupe qu'elle belle exemple
de parité Mesdames.saumur val de loire ces pas maintenant



Commentaire de sablons 49

25/01/2019 19:23:27

et toujours cette faute depuis ....... Ca à toujours été en fait, a croire que personne ne relit avant "la mise en page" ???
la traditionnelle cérémonie des vœux de l'agglo



Commentaire de La rédaction

25/01/2019 19:35:24

Désolé : nous ne comprenons toujours pas votre remarque



Commentaire de Agglo maire et...

25/01/2019 22:32:07

Platitudes...en simulant prendre de la hauteur, JMM évite les sujets qui fâchent. Experimenté et manipulateur....à ce propos, n'oubliez pas de regarder le documentaire tv sur la chaîne Toute l'histoire intitulé l'histoire du terrorisme en France...cela permet de mieux comprendre ce qui se déroule depuis xx années chez les islamo gauchistes, pas de lien cette fois avec JMM, juste pour partager ! A moins que l'aspect manipulateur ne fasse penser à un ancien président, toutes proportions gardées ?



Commentaire de alixsond

27/01/2019 20:17:24

le travail partagé par tous, il rigole il ne sait même pas aider quelqu'un qui l'appelle à l'aide et il parle de partage. On sait tous qu'une fois qu'ils ont la place ce qui les intéresse est de la garder. Je pense sincèrement que la devise d'un politicien c'est "tous pour lui et lui pour lui".



Commentaire de Service communication Communauté d'Agglomération Saumur Val de Loire

28/01/2019 09:30:36

Monsieur Martinier,

Nous avons lu avec attention votre commentaire. L’Agglomération Saumur Val de Loire n’a rien à cacher que ce soit sur le dégât des eaux du Théâtre le Dôme comme sur d’autres sujets.
Vous trouverez ci-dessous, l’extrait du discours de Jean-Michel Marchand, président de l’Agglomération Saumur Val de Loire, paru sur ce site, pourtant sur l’avancée de ce dossier, lors de la cérémonie des vœux :

« Un mot sur notre théâtre le Dôme qui n’en finit pas d’être source de soucis. Après des malfaçons dont toutes ne sont pas encore réglées, c’est l



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ