Vendredi 27 Mai
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Fontevraud : une formation pour trouver un emploi dans l'agriculture

Si l'Anjou est le 3e département agricole de France, les entreprises peinent pourtant à trouver de la main d'œuvre. Le Département recherche actuellement des personnes en recherche d'emploi pour une formation clé en main dans ces métiers.

IMG

Le potager de Fontevraud


Le Département et la Région Pays de la Loire proposent une formation "Prépa rebond" pour découvrir les métiers de l'agriculture. Cette formation a pour objectif d'amener des publics en démarche d'insertion à découvrir les métiers et les techniques de maraîchage, d'horticulture et de la viticulture. La formation alterne temps théoriques, moments en entreprise et accompagnement individuel afin de faciliter ensuite la capacité des stagiaires à trouver un emploi dans ce secteur. Cette action est co-financée par le Département de Maine-et-Loire, qui a fait de l'insertion par l'emploi l'une de ses priorités.

Informations pratiques

Début de la formation : Octobre 2018. Durée : 6 mois, 30 à 35 heures par semaine. Lieu de la formation : Fontevraud Rémunération : oui. Déroulement : alternance en centre de formation et en entreprise. Pré-requis : personnes aux RSA ou ayant entre 18 et 25 ans, intéressés par les métiers de l'agriculture, mobiles, ayant de bonnes aptitudes physiques

Pourquoi faire le choix des métiers de l'agriculture ?


Des métiers variés, concrets et porteurs de sens Choisir les métiers de l'agriculture, c'est la chance de travailler en proximité de la nature. Les métiers proposés dans l'agriculture sont très variés, dont certains sont à la pointe de la technologie. Si ces métiers nécessitent une bonne condition physique, ils sont en revanche ouverts aux femmes comme aux hommes (40 % des salariés du secteur sont des femmes). De nombreux débouchés Enfin, en plus d'être variés et ouverts à tous, ces métiers... sont très pourvoyeurs d'emplois. En effet, le Maine-et-Loire est le troisième département agricole en France et les Pays de la Loire sont la deuxième région agricole (derrière la Bretagne). Chaque année, les entreprises du secteur ont besoin de recruter 2 850 nouvelles personnes. Or chaque année, 1 500 postes sont laissés vacants... faute de salariés pour les occuper. Intéressé ?

Pratique :
Contacter l'association Aspire 02 41 67 74 00 aspire@aspiresaumur.fr www.aspiresaumur.fr Programme de la formation à télécharger : www.aspiresaumur.fr


5 commentaires :


Commentaire de gilbert d

11/09/2018 15:56:53

Il faut payer une formation pour travailler dans l'agriculture .Certes.Mais pour être payer comme dab une misère ensuite.Ok nous apprenons ,mais avec les salaires de misere et en plus il faut payer pour continuer a etre pauvre.



Commentaire de Nostromo

11/09/2018 18:53:38

Est-ce qu’on apprend à répandre du glyphosate et des pesticides ? Ou est-ce qu’on enseigne l’agriculture respectueuse de l’environnement ?



Commentaire de oups

11/09/2018 21:50:46

Par tous les temps, toujours payé au smic, le dos cassé, pour planter, semer, faire pousser, récolter tous les beaux petits fruits et légumes qui seront servis au restaurant de l'Abbaye de Fontevraud pour un repas gastronomique qu'un smicard ne pourrait jamais s'offrir, mais d'autres feront les fines gueules pour un menu à 60 € minimum et ainsi va la vie...... les riches ne sont riches que par les petites mains des pauvres ouvriers.



Commentaire de jean eude

12/09/2018 07:37:36

Et oui l'epoque des geus et des seigneurs reviens a grand pas si desfois elle avait disparu.Et avec un bébé president comme le notre nous voila propulsé a l'epoque des petits monarque capricieux.



Commentaire de émmanueletédouard

12/09/2018 16:41:35

Et oui le temps des "saigneurs " n'est pas aboli ..........la preuve !!!!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ